LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Adm2007

Cours : Adm2007. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  9 Novembre 2015  •  Cours  •  1 110 Mots (5 Pages)  •  368 Vues

Page 1 sur 5

Expliquer ce qu’on entend par marketing de circuit de distribution, et dire pourquoi nous avons besoin d’intermédiaire ?

Un circuit de distribution se compose d’individus et d’entreprises qui voient à acheminer un bien ou un service aux consommateurs ou aux utilisateurs industriels. Il permet la circulation des biens depuis le fabricant jusqu’à l’acheteur grâce aux intermédiaires qui le composent.

Pour assurer le flux des biens et des services des producteurs aux  acheteurs , les intermédiaires effectuent trois fonctions de base :

Fonctions transactionnelles : lorsqu’ils achètent, vendent et prennent les risques associées aux stockages des marchandises en prévision des ventes.

Fonction logistiques : lorsqu’ils rassemblent, entreposent et disséminent les produits.

Fonction de facilitation : lorsqu’ils aident les producteurs à mettre en valeur les biens et les services à vendre.

Voir tableau p. 353

Les intermédiaires créent de la valeur auprès des consommateurs, ils créent des utilités relatives au : temps, à l’emplacement, à la forme et à la possession.

Utilité temps : est lorsqu’on peut disposer d’un produit ou un service au moment ou le veut. (ex Fedex livraison un jour)

Utilité emplacement : quand l’emplacement fait que le produit ou le service est offert là ou les consommateurs en ont besoin. (station-service au beau milieu de nulle part)

Utilité forme ; mettre un produit ou un service en valeur pour les acheteurs (ordis inachevés à des dépositaires qui ajoutent de la mémoire)

Utilité de possession ; efforts que font les intermédiaires pour faire entrer les consommateurs en possession d’un produit ou service. (agent de voyage vous remet un billet d’avion)

Distinguer circuits traditionnels, circuits électroniques et différents types de système marketing verticaux :

Circuits traditionnels de distribution : sont la route empruntée par les biens et les services, du producteur à l’acheteur.  

Circuit direct : sans intermédiaire ou le producteur et les consommateurs finaux font directement affaire ensemble.

Circuit indirect : là ou l’on trouve les intermédiaires (agents, grossistes, distributeurs ou détaillant) entre le producteur et le consommateur.  

Les circuits électroniques utilisent la technologie interactive d’internet pour assurer la disponibilité des biens et des services sur les marchés de consommation et sur les marchés industriels.  

Circuits industriels : souvent un seul intermédiaire, parfois même aucun, sont souvent peu nombreux, qu’ils sont généralement géographiquement regroupés et ils achètent en grande quantité.

Circuits de marketing direct : pour rejoindre les acheteurs, ils permettent aux consommateurs d’acheter des produits par le truchement de médias publicitaires ex shopping tva

Distribution mixte : empruntent deux types de circuits ou plus.

L’alliance stratégique de distribution : est un nouveau mode qui permet a une firme d’utiliser le circuit de distribution d’une autre firme pour vendre ses produits (kraft foods avec starbucks)

Les système de marketing verticaux sont des circuits de distribution professionnellement gérés et centralisés permettant de réaliser des économies de circuit et une meilleure mise en marché.  

Il y a 3 principaux types de systèmes marketing verticaux :

Les sytèmes corporatifs : sont un mode d’organisation suivant lequel toutes les étapes de la production et de la distribution sont assumées par un propriétaire unique.

Système marketing vertical contractuel : des entreprises de production et de distribution indépendantes s’engagent par un contrat, à agir de concert afin de réaliser des économies de fonctionnement et d’élaborer une meilleure mise en marché.

La chaîne volontaire : crée à l’initiative d’un grossiste se compose de petits détaillants indépendants avec lesquels un grossiste conclut un contrat dans le but d’uniformiser et de coordonner les méthodes d’achat, les programmes de ventes et la gestion d’inventaires.   (en se regroupant, ces détaillants indépendants peuvent réaliser des économies d’échelle qui leur permettront de concurrencer les grandes chaines)

Voir le livre p. 363

Le choix du’un circuit de distribution dépend de 4 facteurs : les facteurs environnementaux, facteur client, le facteur produit et les facteurs relatifs à l’entreprise.

...

Télécharger au format  txt (7.8 Kb)   pdf (97.5 Kb)   docx (11 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com