LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiches de sociologie

Cours : Fiches de sociologie. Recherche parmi 286 000+ dissertations

Par   •  25 Mars 2020  •  Cours  •  2 590 Mots (11 Pages)  •  195 Vues

Page 1 sur 11
  1. Auguste Comte

Précurseur

Ouvrages : Cours de philosophie positive (1830-1842)

→ Positivisme : Observer les faits sans jugement de valeur & énoncer des lois

→ Créateur du terme sociologie

→ Méthode holiste

→ Loi des trois états : état théologique (agents surnaturels qui dirigent les faits sociaux), état métaphysique (les agents surnaturels sont remplacés par des forces abstraites) et état scientifique (on cherche des lois et non des causes)

  1. Alexis de Tocqueville

Précurseur

Ouvrages : De la démocratie en Amérique (1835 et 1840), L’ancien régime et la révolution (1856)

→ Raisonnement comparatif mais pas déterministe

→ Triple définition de la démocratie :

  • Dimension juridico-politique : la démocratie est l’ensemble des institutions qui permettent de fonder un système politique (basé sur la représentation)
  • Processus de la démocratie : « long et lent mouvement d’égalisation des conditions » (juridique, sociale et de respect)
  • Démocratie comme état d’esprit.

→ La démocratie est portée par deux dynamiques de transformation des sociétés :

  • Égalisation des conditions (qui va de pair avec un sentiment d’insatisfaction permanent) donc développement des classes moyennes
  • Goût pour la liberté (moteur du changement social) et passion de l’égalité (loi de la frustration relative)

→ Risques de la démocratie :

  • Le conformisme ou la tyrannie de la majorité = les citoyens suivent l’opinion commune qui apparaît comme la vérité et ne font pas l’effort de s’en créer une qui leur est propre. Une opinion contraire peut être condamnée au silence.
  • Repli sur la sphère domestique et privée = individualisme comme sentiment paisible et réfléchi de se replier sur la sphère domestique et privée, donc délaisser la sphère publique. (avec un goût qui va plus se prononcer pour l’égalité que pour la liberté)
  • État protecteur et despotique = les citoyens se laissent diriger par un pouvoir tutélaire, au détriment de leur autonomie.

→ Pour faire face à ces dangers, il préconise de s’appuyer sur :

  • Les institutions politiques (équilibre entre pouvoir et représentation)
  • Les mœurs (socialisation politique suffisante & rôle des associations)

→ Sociologie des religions : « l’observance de la loi divine conduit l’homme à la liberté », il parle de la religion comme de la « première institution aux USA ». Contrôle et censure dans les mœurs.

  1. La querelle des méthodes

Débats épistémologiques fondateurs de la sociologie

Sociologie française

Héritage positiviste comtien repris par Durkheim

Les phénomènes sociaux peuvent être vus comme des objets, des choses.

Schéma d’étude : observation, établissement de relations causes, théorisation.

Sociologie allemande

Héritage kantien repris par Weber ou Simmel

Voir l’homme comme un être pensant, singularité (idiosyncrasie)

On connaît le monde physique et on comprend le monde de la nature. Les sciences de la nature sont nomothétiques, contrairement à celles de la culture ou de l’esprit qui sont idiographiques.

  1. Karl Marx

Précurseur

Ouvrages : Le 18 BRUMAIRE, Les classes sociales en France, le Capital, le Manifeste du parti communiste

→ Le centre de sa pensée est l’antagonisme du régime capitaliste

→ Une méthode holiste prédominante

→ Les individus sont déterminés par les forces productives (matérialisme historique)

→ Infrastructure (relatif à la production) et superstructure (papier brillant qui recouvre le tout)

→ Déterministe historique, vision évolutionniste et téléologique (puisque l’histoire doit prendre fin avec le communiste)

→ Il considère que l’histoire est faite de la lutte des classes, elle-même déterminée par des faits économiques. Donc l’histoire est déterminée par l’économie.

→ Société bourgeoise (capitaliste) représentée par l’opposition entre le prolétariat (vendent leur force de travail pour vivre) et la bourgeoisie (possèdent les moyens de production). Ce capitalisme est donc polarisé par deux classes (une dominante, une dominée), avec l’aliénation et la paupérisation.

→ Sociologie des classes sociales (il en voit de 2 à 18), déterminées par

  • La propriété des moyens de production (donc la position dans les rapports de production détermine l’appartenance à une classe)
  • La conscience de classe (classe pour soi/classe en soi)

→ Aliénation (l’individu se réalise par le travail, mais est aliéné par la place que prend celui-ci au sein du capitalisme).

  • L’ouvrier est exproprié de son travail, auquel il est d’ailleurs étranger
  • L’ouvrier n’a aucune autonomie
  • La concurrence des ouvriers entre eux les poussent à l’isolement
  • L’individu au travail devient un être distinct de l’individu tout court

→ Deux formes de division du travail :

  • Division sociale du travail (espace ou secteur)
  • Division manufacturière du travail (répartition des tâches au sein d’une même unité de production

  1. La sociologie doit-elle être nomothétique ?

Débats épistémologiques fondateurs de la sociologie

Ouvrage : Boudon, La place du désordre

  • La recherche de lois générales est une pratique répandue aux débuts de la sociologie (lois déterministes, si x alors y ; ou probabilistes, si x alors y possible)
  • La recherche de lois historiques était également très répandue mais presque disparue aujourd’hui. On cherche les étapes pour arriver à « la fin de l’histoire » (Hegel). Téléologie. Perspective parfois qualifiée d’historicisme (Popper).
  • Certains sociologues pensent que la sociologie ne peut élaborer des lois, mais seulement trouver des schémas, des modèles structurels.

  1. Débats doctrinaires

Contenu et portée

Objectivisme

Subjectivisme

Prendre de la distance par rapport au phénomène étudié

On observe la réalité comme un objet, donc de l’extérieur, comme en physique

Pas de différence dans l’étude des phénomènes sociaux ou physiques

Méthode explicative (relations causales entre les variables expliqués et explicatives)

La réalité observée est produite par des sujets qui lui donnent un sens, c’est un produit humain

Implique d’aller au-delà des relations causales : nécessité de comprendre le sens derrière la réalité observer

Comprendre la signification, la pensée…

Holisme

Individualisme

Le tout explique les parties

La société affecte les choix individuels

La structure sociale n’est pas modifiable par les individus

Existe des intérêts collectifs distincts des intérêts individuels

Les phénomènes ne peuvent être expliqués par l’agrégation des explications de ses parties, de ses composantes

Les parties expliquent le tout

Seuls les individus ont des buts et intérêts

Il n’existe pas d’intérêt collectif distinct de la somme des intérêts individuels

Individualisme méthodique : pas nécessaire de prendre les comportements individuels comme données, mais impératif d’examiner leurs ressorts internes.

Positivisme

Constructivisme

S’en tenir aux faits, transposer la démarche des sciences de la nature aux sciences sociales

Observation rigoureuse de la réalité (données)

Deux variantes : Démarche (faits et observation) acceptée de tous & Doctrine (absence d’interrogation sur les données) critiquée

Démarche pour appuyer sur les mécanismes qui forment la réalité

La réalité ne préexiste jamais à l’observation et l’observateur, par sa simple présence, agit sur le phénomène étudié.

La construction sociale de la réalité

...

Télécharger au format  txt (18.6 Kb)   pdf (104.5 Kb)   docx (20.9 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com