LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Marivaux Les Fausses Confidences acte II Scene 13 dissertations et mémoires

Recherche

35 132 Marivaux Les Fausses Confidences acte II Scene 13 dissertations gratuites 1 - 25 (affichage des premiers 1 000 résultats)

Aller à la page
Dernière mise à jour : 13 Avril 2016
  • Marivaux, Les Fausses Confidences (acte II, Scene 13)

    Marivaux, Les Fausses Confidences (acte II, Scene 13)

    Les fausses confidences de Marivaux est une pièce du XVIII siècle, appelé siècle des Lumières grâce aux grands philosophes qui ont animé ce siècle. Cette comédie de 1737 raconte une histoire d'amour, entre Dorante un pauvre intendant et Araminte une veuve bourgeoise. L’amour constitue l’intrigue principale de cette pièce, et cette comédie témoigne également de l’hypocrisie de certains personnages. Comme l’indique le titre de la pièce, l’intrigue est donc rythmée par l’enchainement des fausses confidences

    833 Mots / 4 Pages
  • Marivaux, Les Fausses Confidences, Acte II, Scène 13

    Marivaux, Les Fausses Confidences, Acte II, Scène 13

    [...] En effet, le dispositif de la lettre permet à Marivaux de jouer sur des ambiguïtés sémantiques. L’ambiguïté référentielle de l'adjectif possessif votre votre mariage est sûr est à cet égard révélatrice. Le spectateur sait que votre renvoie au comte mais sait aussi que Dorante aimerait bien se l’approprier. De plus, la reprise mécanique de termes déterminée / Déterminée prête à sourire. On imagine aisément sur scène le jeune amant dépité et déconfit, répétant, incrédule,

    360 Mots / 2 Pages
  • Réponse à La Question 1 Pour Les Fausses Confidences (acte II, Scène 13)

    Réponse à La Question 1 Pour Les Fausses Confidences (acte II, Scène 13)

    Dans le texte 1, on peut voir qu'il y a une fonction dramatique grâce à la citation « Je crois que la main vous tremble ! Vous paraissez changé. Qu'est-ce que cela signifie ? Vous trouvez-vous mal ? », car Araminte veut mettre à l'épreuve son jeune intendant, Dorante, parce qu'il est amoureux d'elle, mais il n'a jamais osé lui avouer. La lettre est une provocation, puisqu'elle lui fait croire qu'elle en aime un autre et cela installe comme un

    317 Mots / 2 Pages
  • Les Fausses confidences de Marivaux / Etude linéaire acte II, scène 13 / La fausse lettre

    Les Fausses confidences de Marivaux / Etude linéaire acte II, scène 13 / La fausse lettre

    Etude linéaire 2 : La fausse lettre : acte II, scène 13 Les Fausses confidences, Marivaux (1737) Objectifs : l’accessoire au service d’un stratagème ; le stratagème comme moyen de faire émerger la vérité des sentiments de Dorante Situation : Araminte décide de faire avouer ses sentiments à Dorante afin, dit-elle à Dubois, d’avoir un prétexte pour le renvoyer. Elle lui dicte donc une fausse lettre dans laquelle elle annonce au Comte son intention de

    1 208 Mots / 5 Pages
  • Les Fausses Confidences (Acte 2, Scène 13) Marivaux

    Les Fausses Confidences (Acte 2, Scène 13) Marivaux

    Lecture linéaire : Les Fausses Confidences (Acte 2, Scène 13) PA) Marivaudage : badinage de sentiments

    725 Mots / 3 Pages
  • Les Fausses Confidences Acte 2, scene 13 Marivaux

    Les Fausses Confidences Acte 2, scene 13 Marivaux

    Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux auteur du XVIIIème siècle , utilise le théâtre pour mettre en scène des gens amoureux et faire triompher leurs sentiments au-delà des convenances sociales . C’est le cas dans les Fausses confidences pièces en 3 actes (1737) mais aussi dans le Jeu de l’amour et du hasard . Dans la scène 13 de l’acte II, Araminte met à l’épreuve son jeune intendant, dont elle sait qu’il l’aime , mais

    621 Mots / 3 Pages
  • Les Fausses Confidences Acte 2 Scène 13

    Les Fausses Confidences Acte 2 Scène 13

    Texte Araminte met à l'épreuve son jeune intendant, Dorante, dont elle sait qu'il est amoureux d'elle et qui, suivant les bons conseils de son valet Dubois, ne lui a pas avoué son amour ARAMINTE […] toute réflexion faite, je suis déterminée à épouser le Comte. DORANTE (d'un ton ému :) Déterminée, Madame ! ARAMINTE Oui, tout à fait résolue. Le Comte croira que vous y avez contribué ; je le lui dirai même, et je

    454 Mots / 2 Pages
  • Analyse les Fausses Confidences Acte III scène 13

    Analyse les Fausses Confidences Acte III scène 13

    A - L'amour au-delà des intrigues et des fausses confidences Le dénouement est heureux pour certains, malheureux pour d'autres, le fait est qu'un mariage est en perspective. Le Compte, en grand seigneur, résume la situation simplement et devient donc la voix d'Araminte et symboliquement l'instrument d'exposition de l'amour entre Dorante et Araminte aux yeux de tous. Selon un rythme ternaire, il constate et comprend en développant un rapport cause/conséquence : «Dorante n'est venu chez vous

    1 074 Mots / 5 Pages
  • Marivaux, Fausses Confidences, acte I, scène 2

    Marivaux, Fausses Confidences, acte I, scène 2

    Sofia Bouadjadja 1G9 Dissertation Marivaux, Les Fausses confidences Sujet: A la scène 2 de l’acte I des Fausses Confidences de Marivaux, le valet Dubois déclare: « L’Amour et moi, nous ferons le reste. » Cette réplique vous paraît-elle rendre compte de l’intrigue et des enjeux de la pièce ? Vous répondrez à cette question dans un développement structuré. Votre travail s’appuiera sur votre connaissance de l’oeuvre pour répondre. Né en 1688 et mort en 1763,

    2 202 Mots / 9 Pages
  • Les fausses confidences - acte II scène 1

    Les fausses confidences - acte II scène 1

    Acte II, scène 1, 1ere partie La scène 1 de l’acte II est un dialogue entre Araminte et Dorante. Araminte a appris par Dubois que Dorante l’aimait. Dorante, lui, ne sait pas que Dubois a fait des révélations sur ses sentiments à Araminte. La jeune femme cherche à pousser Dorante à lui avouer de son amour. Elle feint la curiosité et l’innocence, alors qu’elle connait déjà les sentiments de Dorante à son égard. Nous sommes

    746 Mots / 3 Pages
  • Lecture linéaire les fausses confidences acte II scène XIII

    Lecture linéaire les fausses confidences acte II scène XIII

    Lecture linéaire Acte II scène 13. En quoi peut-on dire que cette scène présente Araminte comme un double de Dubois ? 1. Araminte maîtresse du jeu. l 1 à 13 Un personnage déterminé l 1 pose une question qui déguise un ordre poli, c’est elle qui commande ici. l 2 Dorante tente de gagner du temps, perdu utilise la négation pour expliquer qu’il ne veut pas suivre le plan d’Araminte. Participe au comique de la

    691 Mots / 3 Pages
  • Les fausses confidences acte II scene 10

    Les fausses confidences acte II scene 10

    Les Fausses Confidences, Marivaux – 2ème extrait Nicolas Carlet, plus connu sous le nom de Marivaux est un auteur du XVIIIe siècle. A Paris, il étudie le droit et commence à fréquenter les salons littéraires, notamment celui de Mme de Lambert, où il rencontre le philosophe Fontenelle. Alors que la querelle des Anciens et des Modernes occupe les esprits, Marivaux rejette l’imitation des Anciens et commence à écrire des romans, puis des textes parodiques. Il

    940 Mots / 4 Pages
  • Commentaire sur l'acte II, scène 13 de la comédie Les fausses confidences de Marivaux

    Commentaire sur l'acte II, scène 13 de la comédie Les fausses confidences de Marivaux

    Marivaux, "Les Fausses confidences" mardi 6 janvier 2009 1°L , Bac Blanc , "Détournement de lettres", -Annales bac L juin 2005 (Amérique du Nord) Corrections de langue , critères d’évaluation et commentaire du sujet d’invention : voir dans votre classeur. Le commentaire . Introduction : Dans les FC, comédie en 3 actes, on assiste au jeu de l’amour et du calcul : il y est question bien souvent d’argent ! Dubois tire les fils des

    702 Mots / 3 Pages
  • Marivaux, Les Fausses Confidences 1737 Commentaire Acte II Scène 13

    Marivaux, Les Fausses Confidences 1737 Commentaire Acte II Scène 13

    Introduction : Dans les FC, comédie en 3 actes, on assiste au jeu de l’amour et du calcul : il y est question bien souvent d’argent ! Dubois tire les fils des marionnettes que sont pour lui les autres personnages, sans aucun doute parce qu’il y trouvera son intérêt. Il doit donc rendre Araminte, qu’il sert comme valet, amoureuse de Dorante, tramer une machination pour que son ancien maître, Dorante, qui est devenu l’intendant de

    666 Mots / 3 Pages
  • Étude de l'acte II, scène 13 de la comédie Les fausses confidences de Marivaux

    Étude de l'acte II, scène 13 de la comédie Les fausses confidences de Marivaux

    I) une scène d'amour et de conflit et d'affrontement A) Araminte ou l'art de la provocation Asyndète : "oui, tout a fait résolue" montre la fermeté de Araminte face a Dorante. Mise en abîme, Araminte joue un rôle. -exhortation : "ne vous embarrassez pas" elle joue un rôle, elle fait semblant de ne pas voir son émotion. Elle veut le provoquer. -Didascalies d'Araminte : "air délibéré" montre décalage entre être et paraître, elle veut faire

    1 509 Mots / 7 Pages
  • Marivaux : Les Fausses Confidences (1737), Acte II, Scène 13

    Marivaux : Les Fausses Confidences (1737), Acte II, Scène 13

    Les Fausses confidences (1737), acte II, scène 13. [Araminte met à l'épreuve son jeune intendant, Dorante, dont elle sait qu'il est amoureux d'elle et qui, suivant les conseils de son valet Dubois, ne lui a pas avoué son amour.] ARAMINTE. — [...] toute réflexion faite, je suis déterminée à épouser le Comte. DORANTE, d'un ton ému. — Déterminée, Madame ! ARAMINTE. — Oui, tout à fait résolue. Le Comte croira que vous y avez contribué

    512 Mots / 3 Pages
  • Acte II Scène 13 Fausse Confidence de Marivaux.

    Acte II Scène 13 Fausse Confidence de Marivaux.

    Le Marivaudage né de la résistance à l’expression du Sans masque du désir, par son fondateur Pierre Carlet de Marivaux, plus communément appelé Marivaux, fut au XVIIème siècle un terme péjoratif, souvent associé au raffinement excessif du langage amoureux. « Les Fausses Confidences », œuvre de Marivaux, est construite sur le modèle de la comédie italienne : La Comedia Dell’Arte. Cette comédie nous plonge dans le théâtre de la fausse vérité et du mensonge. La

    502 Mots / 3 Pages
  • Lecture linéaire / Les fausses confidences de Marivaux Acte II, scène 13

    Lecture linéaire / Les fausses confidences de Marivaux Acte II, scène 13

    OE 3 – LL2– Les fausses confidences de Marivaux Acte II, scène 13 ARAMINTE. –[…] [J]e suis déterminée à épouser le Comte. DORANTE, d’un ton ému. − Déterminée, Madame ! ARAMINTE. − Oui, tout à fait résolue. Le Comte croira que vous y avez contribué ; je le lui dirai même, et je vous garantis que vous resterez ici ; je vous le promets. (À part.) Il change de couleur. DORANTE. − Quelle différence pour

    2 140 Mots / 9 Pages
  • Analyse Acte II scène 13 / Les Fausses Confidences

    Analyse Acte II scène 13 / Les Fausses Confidences

    II. Les accessoires au service de la manipulation Lecture analytique numéro 4

    1 115 Mots / 5 Pages
  • Marivaux Les Fausses Confidences Acte 1 Scène 2

    Marivaux Les Fausses Confidences Acte 1 Scène 2

    I. Raisons et manifestations de la faiblesse de Dorante Amoureux conventionnel mais qui se présente sous le masque de l'intendant (cf. Valère dans L'Avare).Tromperie condamnable mais ses hésitations et son manque d'assurance le rendent inoffensif. Il se présente victime de sa passion : "Je l'aime avec passion, et c'est ce qui fait que je tremble !". Déguisé, inhibé et conscient de la disparité sociale, "Elle a plus de cinquante mille livres de rente", il a

    875 Mots / 4 Pages
  • Marivaux, Les Fausses Confidences (Acte I, scène 2).

    Marivaux, Les Fausses Confidences (Acte I, scène 2).

    Texte : Marivaux, Les Fausses Confidences (Acte I, scène 2) De « DORANTE, DUBOIS, entrant avec un air de mystère. » à « Tâchez que Marton prenne un peu de goût pour vous. L’amour et moi nous ferons le reste. » Introduit dans la maison d’Araminte pour y briguer une place d’intendant, Dorante y retrouve son ancien valet, Dubois. Dans cette scène d’exposition, leur conversation jette un éclairage inattendu sur les véritables motifs de l’arrivée

    1 391 Mots / 6 Pages
  • Marivaux, Les Fausses Confidences, acte III, scène 12, de « Dorante, plaintivement. – De tout le reste de ma vie... » à « ...levez-vous, Dorante. » (p. 116-117)

    Marivaux, Les Fausses Confidences, acte III, scène 12, de « Dorante, plaintivement. – De tout le reste de ma vie... » à « ...levez-vous, Dorante. » (p. 116-117)

    Séance 5 : Explication de texte (pour le bac) Support : Marivaux, Les Fausses Confidences, acte III, scène 12, de « Dorante, plaintivement. – De tout le reste de ma vie… » à « …levez-vous, Dorante. » (p. 116-117) Grâce aux stratagèmes de Dubois, tout le monde sait que Dorante aime Araminte : les épisodes du portrait et du tableau avaient déjà éveillé les soupçons puis la fausse lettre de Dorante, censée être adressée à

    556 Mots / 3 Pages
  • Marivaux : "Les fausses Confidence", Acte III scène 12, la scène du portrait

    Marivaux : "Les fausses Confidence", Acte III scène 12, la scène du portrait

    Marivaux est un écrivain français né en 1688. Bien qu’il écrivait beaucoup de pièces de théâtres, il fut également romancier et journaliste. En 1737 il écrit «Les fausses Confidences» qui eut un grand succès dans la comédie italienne. Cette comédie raconte l’histoire d’un stratagème utilisant l’amour comme arme afin de parvenir à ses fins. Dorante en est la pièce maîtresse ayant pour but de se rapprocher d’Araminte, une riche veuve. Mais il dût à un

    928 Mots / 4 Pages
  • Les fausses confidences acte I scène 14

    Les fausses confidences acte I scène 14

    Texte 1 pour l’oral de français Introduction : La comédie est un genre littéraire destiné à divertir et à instruire le spectateur. C’est ce que font les comédies de Marivaux. En 1737, il fait représenter La Fausse Confidence qu’il modifie pour la faire rejouer à partir de 1738 sous le titre Les Fausses Confidences. La pièce met en scène Dorante, un bourgeois ruiné, qui va devoir recourir au stratagème pour se faire aimer d’Araminte, une

    990 Mots / 4 Pages
  • Les Fausses Confidences, Acte I scène 2 Marivaux

    Les Fausses Confidences, Acte I scène 2 Marivaux

    Introduction Marivaux est l’un des plus grands dramaturges français du XVIII e siècle, qui fait partie du siècle des Lumières. Ses comédies sont à la croisée du burlesque de la commedia dell’arte et d’un théâtre courtois et psychologique. Elles critiquent un ordre social où la naissance prévaut sur le mérite, qui consistent souvent en des intrigues fondées sur des jeux d’interversion et de tromperies. Entre le burlesque et la galanterie, le masque et la vérité,

    1 866 Mots / 8 Pages

Aller à la page