LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Etat social et service public

Analyse sectorielle : Etat social et service public. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  29 Avril 2021  •  Analyse sectorielle  •  375 Mots (2 Pages)  •  19 Vues

Page 1 sur 2

Etat social et service public

Etat et contrat

A l’occasion des élections professionnelles du 4 décembre dans chacune des trois fonctions

publiques, le sentiment d’inquiétude patent qui s’exprime quant au sens du projet porté par

la gauche de gouvernement pour les services publics et ceux qui les mettent en oeuvre doit

nous interroger.

De fait, le pacte républicain autour des valeurs communes sur lesquelles se retrouvent les

agents publics ainsi que les femmes et les hommes de gauche doit être refondé, après qu’un

nécessaire exercice de réappropriation politique du sujet soit porté énergiquement par le

Parti socialiste.

Chacun a hélas constaté qu’une forme de léthargie intellectuelle - y compris au sein du Parti

- a conduit au désarmement conceptuel de ce que nous attendions de la place et du rôle des

services publics dans un contexte de redressement économique marqué par des contraintes

budgétaires restées incomprises pour nombre d’usagers et d’agents du service public.

Qui en est responsable ? Notre propre système politico-administratif qui a cru bon de

maintenir en place aux postes de responsabilité nombre des tenants de la révision générale

des politiques publiques (RGPP) abhorrée dont les racines n’ont pas été extirpées à

l’occasion de la mise en place de la modernisation de l’action publique (MAP), rebaptisée par

d'aucuns « RGPP rose ».

Quelles en sont les conséquences immédiates ? Une illisibilité totale quant la manière dont

sont comprises les priorités en matière de service public. Beaucoup donnent foi aux

recommandations de la Cour des Comptes et des corps d’inspection qui se font, en écho à la

Commission européenne, les chantres d’une poursuite et d’une accentuation de la

diminution de l’action publique.

A l’inverse, rares sont ceux qui indiquent que ces propositions iconoclastes sont de nature à

jeter à bas le contrat social entre les forces républicaines et les Français, tel qu’il est issu du

programme du Conseil National de la Résistance, sans pour autant être en mesure de

proposer un chemin qui permette à la fois de répondre aux engagements européens de la

France tout en garantissant la pérennité de notre modèle social.

Qui en profite? Les extrêmes qui ont compris tout l’intérêt qu’elles pouvaient tirer de cette

contradiction qu’il nous appartient de lever. A ce titre des Etats généraux du service public -

dans le cadre d’une grande conférence de consensus - doivent être convoqués

préalablement aux choix qui, en responsabilité, seront opérés en termes de réorganisation

de l’action publique.

Jean-Philippe C***** (Paris)

Eusèbe D*** (Paris)

...

Télécharger au format  txt (2.7 Kb)   pdf (32.4 Kb)   docx (7.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com