LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Juste la fin du monde Jean-Luc Lagarce

Dissertation : Juste la fin du monde Jean-Luc Lagarce. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  13 Juin 2022  •  Dissertation  •  621 Mots (3 Pages)  •  438 Vues

Page 1 sur 3

[pic 1]

Jean-Luc Lagarce est un dramaturge mais aussi un comédien français. Il écrira « Juste la fin du monde » en 1990 alors qu'il se sait condamné puisqu'il est atteint du sida. Dans cette dissertation, nous allons répondre à la question en quoi la pièce de théâtre « Juste la fin du monde » est-elle une tragédie ? Nous verrons ceci en deux parties. Tout d'abord un personnage condamné, puis dans une deuxième partie un manque de communication tragique.

Tout d'abord, dans la pièce, nous commençons par apprendre que le personnage principal, Louis, va bientôt mourir. Il souhaite l'annoncer lui- même à sa famille. Cependant il ne les a pas vus depuis longtemps et ne leur écrit pas beaucoup. Le thème de la mort bien que jamais évoqué est présent tout au long du récit. La mort est le thème sous-jacent de la pièce. Si tout paraît urgent d'être dit, c'est parce qu'il ne reste plus beaucoup de temps à Louis. De plus, l'ombre de la mort du père pèse dans la mémoire de tous les personnages. En effet, la mère par exemple parle beaucoup des souvenirs qu'elle avait avec le père, l'utilisation du passé suggère qu'il est mort. Ainsi, c'est donc la fatalité de la mort et l'impuissance des hommes qui apparaît. Dans le prologue, Louis répète inlassablement qu'il va mourir

« l'année d'après ». Sans parler de date précise, il fait comprendre au lecteur qu'il veut rester maître de lui même, c'est pourquoi il a prit la décision d'annoncer lui même sa mort à sa famille, cela lui donne l'impression d'être le maître de sa destinée, alors qu'à la fin, c'est toujours la mort qui décide.

Ensuite, on peut se demander si cette pièce n'a pas une dimension autobiographique. En effet, on sait l'auteur malade, on peut donc se demander s'il n'a pas écrit cette œuvre pour se donner l'impression de tout maîtriser, et au final de faire passer le message aux lecteurs que sa mort est proche. On sait que la pièce n'a jamais été jouée du vivant de Jean-Luc Lagarce.

Ensuite, un autre thème qui est omniprésent dans l’œuvre est la solitude. Louis se sent profondément seul, son retour est motivé par son envie de parler, cependant dans la pièce, il est celui qui parle le moins. Son silence montre son impuissance, son incapacité à aller vers les autres. La dernière scène évoque en ce sens son incapacité à crier. Mais les autres personnages aussi vont tour à tour exprimer à quel point ils se sentent isolés et seuls. Chacun à leur façons, ils expriment leur souffrance, par exemple, Antoine montre sa solitude avec de la colère et du ressentiment contre Louis. Même la façon de s'exprimer en monologue est une preuve de l'isolement des différents personnages. Ils sont seuls ensembles.

Alors on peut se dire que la communication est la clé. Les non-dits, le besoin de passer aux aveux, les soliloques, la domination par la maîtrise de la langue sont des motifs qui traversent la pièce. La parole à un vrai pouvoir, de vrais effets. Si Louis avait gardé contact avec sa famille, peut- être que l'annonce de sa mort aurait été plus facile, car à la fin, Louis n'a pas pu dire a sa famille que sa mort était proche, son objectif n'est pas atteint et au final, il part et ne reviendra sans doute jamais.

...

Télécharger au format  txt (3.6 Kb)   pdf (41 Kb)   docx (12.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com