LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Juste la fin du monde /Jean Luc Lagarce

Dissertation : Juste la fin du monde /Jean Luc Lagarce. Recherche parmi 275 000+ dissertations

Par   •  20 Février 2022  •  Dissertation  •  888 Mots (4 Pages)  •  588 Vues

Page 1 sur 4

Dissertation

Jean Luc Lagarce est un dramaturge, comédien, directeur de troupe et metteur en scène français. En 1988, il apprend qu’il est atteint du sida et écrit la pièce «  Juste la fin du monde » en 1990. Il meurt à l’age de 38 ans soit 5 ans après avoir écrit la pièce en laissant derrière lui de nombreuses œuvre à succès. Cette pièce de théâtre raconte l’histoire de Louis, parti depuis longtemps de sa maison familiale qui revient voir sa mère, sa sœur et son frère pour leur annoncer qu’il est malade et va bientôt mourir. Nous verrons en quoi la pièce Juste La fin du monde de Jean-Luc Lagarce qui traite de thèmes personnels et familiaux a une portée universelle ? Premièrement nous examinerons la portée universelle par les thèmes familiaux qu’elle aborde ainsi que sa portée universelle par les thèmes personnelle.

Premièrement, dans juste la fin du monde il existe une dimension plus large que celle de la crise familiale. En effet plusieurs des thèmes aborder dans cette pièce ont une dimension universelle. Par exemple le retour du fils prodige. Louis est un auteur connus et Antoine indique qu’il a du céder et se mettre en retrait pour laisser plus de place a son frère : « Je cédais. Je devais céder. Toujours, j’ai du céder »(p120). Ce thème est universelle puisque il existe des tas d’œuvres l’incarnant comme Le fils prodige de Daniel Steel dans lequel deux frères, Peter et Michael, différents en tout point. Dès l’enfance, ils se haïssent. L’un est bon, l’autre mauvais. Ensuite Suzanne reproche à Louis son départ en employant le passé composé , ce qui insiste sur le fait que son départ est terminé. Elle énonce brutalement la conséquence tragique « Je me souviens pas de toi ». Mais cette conséquence est universelle et dépasse le thème familiale puisque tout être humain en voudrait a un proche parti si longtemps. Pour finir l’abandon de Louis est vécu comme une trahison des lien du sang pour Antoine qui le hais maintenant car son caractère le pousse a le haïr. Cette haine envers Louis s’exprime par son caractère très brusque durant la pièce. Ici encore, cette crise familiale révèle une crise plus large avec l’abandon. Mais ces crises ne révèlent pas d’autre problèmes plus personnelles ?

Enfin, nous allons voir sa portée universelle par les thèmes personnelles. En premier lieu, celle de Louis, c’est la plus flagrante. Ce dernier a quitté la maison familiale durant de nombreuses années sans raisons de départ valable. Dès lors, on perçoit déjà que Louis est en crise. En effet Louis se sent comme un étranger, ça fais plusieurs années qu’il n’a pas vu sa famille et revient avec une lourde tache. Si bien que Louis allais serrer la main a Catherine alors que c’est la femme de son frère : « tout ne va tout de même pas lui serrer la main ? »(p53). Cette phrase de Suzanne nous montre a quel point Louis se sent étrange a l’égard de sa propre famille.Ce ressentie est encore une fois universelle dans de tels conditions. Par exemple dans le romans l’Étranger d’Albert Camus, Meursault apprend par un télégramme la mort de sa mère et n’exprime aucunes émotions. Car ils se sentait étranger a celle-ci.

...

Télécharger au format  txt (4.4 Kb)   pdf (38.9 Kb)   docx (8.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com