LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Culture Générale et Expression - BTS AM - Synthèse "La mémoire et les sens"

Commentaire de texte : Culture Générale et Expression - BTS AM - Synthèse "La mémoire et les sens". Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  18 Janvier 2017  •  Commentaire de texte  •  678 Mots (3 Pages)  •  2 444 Vues

Page 1 sur 3

La mémoire et les sens

Il existe un lien complexe entre sens et mémoire. Le dossier que nous allons synthétiser fait référence à ce lien. Il se compose d’un extrait du roman de Marcel Proust À la recherche du temps perdu. Du côté de chez Swann., et d’un article de l’INSERM intitulé « Les odeurs émotionnelles créent des souvenirs forts » qui traitent tous les deux de sens spécifiques qui génèrent des souvenirs. Un article d’Olivier Hertel, publié dans Le Nouvel Observateur « La pub touche notre mémoire implicite », vient compléter ce corpus et aborde la notion de souvenirs inconscients provoqués par les sens. Nous nous demanderons quel rôle jouent les sens sur notre mémoire. Après avoir abordé le lien entre les sens et la mémoire, nous verrons que certains sont plus efficaces que d’autres pour en générer.

Il est possible d’établir un lien entre la mémoire et les sens. L’émotion est responsable de ce lien, elle entre dans la construction des souvenirs et leur réactivation.

L’article de L’INSERM intitulé « Les odeurs émotionnelles créent des souvenirs forts » annonce que les sens jouent un rôle sur la mémoire. Un stimulus sensoriel, qu’il soit visuel, tactile, olfactif, auditif ou gustatif peut réactiver un souvenir. Marcel Proust le met en évidence dans son roman À la recherche du temps perdu. Du côté de chez Swann. En effet, lorsqu’il mange une madeleine trempée dans le thé le goût fait ressurgir un évènement passé. Dans une expérience sur la mémoire implicite menée par des chercheurs il est démontré que la vue est capable de générer des souvenirs. Olivier Hertel, dans son article « La pub touche notre mémoire implicite » décrit cette expérience durant laquelle les chercheurs ont établi un lien entre la mémoire et la diffusion d’images.

Ce lien entre mémoire et sens est provoqué par l’émotion. C’est ce qu’avance l’article de l’INSERM : plus l’émotion amenée par le sens est importante plus le souvenir est précis. Par conséquent si le sens est rattaché à une émotion forte, le souvenir est mieux conservé, il peut même remonter à la petite enfance. C’est ce que Marcel Proust sous-entend lorsqu’il se remémore ses visites chez sa tante alors qu’il était enfant, en goutant une madeleine. Le gout est associé à un bonheur intense.

L’émotion que suscite les sens établi un lien entre le sensoriel et la mémoire. Cependant tous les sens ne permettent pas une réactivation des souvenirs efficace.

Les sens, suivant leur niveau de verbalisation, ne génèrent pas la même intensité de souvenir.

Dans le roman Du côté de chez Swann, le narrateur explique que c’est en goutant à la madeleine que le souvenir refait surface. La vue de la pâtisserie n’évoque rien de particulier chez lui avant de la manger. Il en va de même dans l’expérience relatée par l’article de l’INSERM où les chercheurs affirment que les odeurs en comparaison à d’autres sens sont capables de faire remonter des souvenirs plus riches, plus intenses. Le goût et l’odorat permettraient d’accéder à des souvenirs plus enfouis.

C’est la verbalisation des sens qui conduit à cette différence qualitative des souvenirs sensoriels. Marcel Proust s’est habitué à la vue de la madeleine,

...

Télécharger au format  txt (4.4 Kb)   pdf (38.8 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com