LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Paul Eluard : Le poète s'engage dans son temps et mène les hommes au combat

Dissertation : Paul Eluard : Le poète s'engage dans son temps et mène les hommes au combat. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  2 Avril 2018  •  Dissertation  •  853 Mots (4 Pages)  •  970 Vues

Page 1 sur 4

BOURSICAN

Lucie 1ES 1

Paul Eluard affirme que

« Le poète s’engage dans son temps et mène les hommes au combat. »

        Au XXème siècle, Paul Eluard un poète français renommé, affirmait que le poète s’engage dans son temps et mène les hommes au combat. Au cours du temps la fonction du poète à énormément évoluée, les différents évènements comme les grandes guerres ont poussés à l’engagement. Bien évidemment les poèmes engagés où les poètes prenaient position pour ou contre une cause en vue de dissuader les lecteurs étaient très utilisés. Cependant cela n’est pas le seul rôle du poète. Comme disait Jean de la Fontaine grand écrivain du XVIIème siècle, « je n’appelle pas gaîté ce qui excite le rire mais un certains charme, un air agréable qu’on peut donner à toute de sujet même les plus sérieux». Il s’agira ici de démontrer en quoi cette affirmation n’est pas vraie en toutes circonstances. Dans un premier temps nous montrerons en quoi le poème permet l’évasion du lecteur en toute forme, puis nous parlerons du lyrisme et de la musicalité de la versification et pour finir nous évoquerons l’action des poètes à lutter contre le combat et à en faire une satire.

        Tout d’abord la fonction principal d’un poème et de faire voyager, de nous permettre de nous évader de notre quotidien que ce soit dans un autre endroit physique comme dans le poème de Supervielle, Marseille tiré du roman débarcadère en 1922. Dans ce poème écrit en prose, Supervielle nous invite à voyager avec lui. Il nous décrit une ville chaleureuse et ensoleillée : « Ici le soleil pense tout haut » (ligne. 8) ou encore : « Marseille sortie de la mer, avec ses poissons de roche » (ligne.1). Le poète nous fait l’éloge de cette ville ensoleillée. Grâce à l’anthropomorphisme et la personnification du soleil et de la lune, en animal le poème est vivant. Supervielle utilise également le champ lexical de la ville du sud  pour nous permettre de s’évader et de rêver : « tramways » (l.3), « verres », « tasses » « seaux à glace » (ligne 6), « les cafés » (l.5). On retrouve également cette évasion dans le poème de Baudelaire, Le soleil tiré des Fleurs du Mal et publié en 1861. Dans ce poème Baudelaire évoque de nombreuses promenades fréquentes le midi  « Quand le soleil cruel frappe à traits redoublés » (ligne 3), il utilise également un présent à valeur d’habitude « frappe » v.3, « exercer »v.5. Le poète aime à déambuler dans la ville à la recherche d’inspiration.

        De plus, le poème est à l’origine un texte lyrique chanté, remplit de légèreté. C’est un art poétique qui nous transporte à travers ses rimes, ses vers, et toute ses figures de styles. Prenons pour exemple, Le soleil et les grenouilles ou encore El Desdichado. Ce poème est un tercet composé de deux premières strophes avec des rimes croisées « l’inconsolé » v.1 avec « constellé » v.3 et « abolie » v.2 avec « mélancolie » v.4. Puis de deux strophes en rimes plates « Biron » v.9 avec « Achéron » v.12 et « reine » v10 avec « sirène » v.11. De plus le poème fait la célébration de la poésie. La femme transfigurée est une source d’inspiration. Avec « ma seul étoile » c’est l’idéalisation d’un amour beau mais malheureux. La femme est socialisée, c’est un amour sublime, idéal. De plus dans le Soleil de Baudelaire on retrouve cet art poétique. Le poète est capable d’abolir les distances sociales. Il y a une opposition redoublée par la mer, la conception de la poésie est énoncée ici et tout les sens sont convoqués.

...

Télécharger au format  txt (4.9 Kb)   pdf (68.9 Kb)   docx (11.7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com