LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Carnet de Lecture La Bête Humaine

Fiche de lecture : Carnet de Lecture La Bête Humaine. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  10 Octobre 2016  •  Fiche de lecture  •  1 576 Mots (7 Pages)  •  2 451 Vues

Page 1 sur 7

Mélissa                                                                            04/01/2016

Bourget

2nd 4

Carnet de lecture

La Bête Humaine, Émile Zola

[pic 1]


  1. Émile Zola, La bête humaine

A partir de ces quatre couvertures, que pouvez-vous déduire du roman ?

[pic 2][pic 3][pic 4]

[pic 5]

Après lecture du roman, quelle couverture vous semble correspondre le mieux au texte de Zola ?

La couverture en bas à gauche me semble correspondre le mieux au texte de Zola car sur la couverture on peut apercevoir un homme et une femme en rapport avec les relations des personnages (relations sentimentales, relations sexuelles, viols, meurtres...). On peut aussi apercevoir un train en référence aux trains, gares... présentes dans l’histoire et à la révolution industrielle.

Biographie d’Émile Zola :

Émile Zola est né le 12 avril 1840 à Paris. C'est un pionnier du roman réaliste. Il écrit les 20 volumes des Rougon-Macquart entre 1871 et 1893, c'est une histoire naturelle et sociale d'une famille sous le IInd empire (1852-1870). Ces romans sont situés dans l'actualité de son temps et il aborde des questions de société. De 1894 à 1906, il est engagé dans l'affaire Dreyfus (officier français juif accusé d'espionnage). Zola prend la défende de Dreyfus dans l'article « J'accuse » en 1898. Il meurt en 1902 à Paris.

Les personnages :

Jacques Lantier : personnage principal de La Bête Humaine, il est conducteur de train, l'amant de Séverine et il possède des pulsions meurtrières.

Pecqueux : il est chauffeur de train, fait équipe avec Jacques, matérialiste, gourmand, toujours ivre et fainéant.

Séverine : la femme de Roubaud, maîtresse de Jacques, abusée dans sa jeunesse pas Grandmorin dont elle est sa fille adoptive et complice du meurtre de son mari.

Roubaud : il est le mari de Séverine, meurtrier de Grandmorin et impulsif. Après le crime, il tombe dans une dégradation profonde : sentiment de culpabilité, alcool, apathie, jeux, jusqu'au désintérêt de sa propre personne et de sa femme.

Grandmorin : il est le Président de la Compagnie du Chemin de fer qui a cependant des comportement répréhensibles avec les jeunes filles.

Flore : c'est la fille de Phasie, cousine et amoureuse de Jacques.

Phasie : c'est la tante de Jacques, la mère de flore et habite à coté de la voie ferrée.

Louisette : c'est sœur de Flore et abusée par Grandmorin.

Cabuche : c'est l'amoureux de Louisette, un personnage assez sauvage et le coupable idéal.

Misard : c'est le mari de Phasie, le beau père de flore et il tue sa femme a petit feu en l’empoissonnant pour lui faire avouer où elle cache son argent.

Denizet : c'est le juge d'instruction dans l'affaire de Grandmorin puis dans celui de Séverine.

Mme Lebleu : c'est la voisine de palier de Roubaud.

Philomène Sauvagnat : maîtresse de Pecqueux et amie de Mme Lebleu.

Camy-Lamotte : c'est le secrétaire général du ministère de la Justice.

Mr Dabadie : c'est le chef de gare

Résumé de l'intrigue :

Roubaud, le sous-chef de gare au Havre, attend dans une chambre parisienne, sa femme Séverine. A son retour, il demande a Séverine la raison de son refus de séjourner quelqu'un temps chez son père adoptif Grandmorin, président de la Compagnie du Chemin de fer. Roubaud se montre alors entreprenant envers sa jeune épouse qui le repousse. Il remarque alors une bague au doigt de sa femme qui lui avoue que c'est un cadeau de Grandmorin alors qu'elle lui affirmait auparavant l'avoir reçu de sa mère. Roubaud rentre dans un colère noire et se met à battre sa femme qui lui avoue avoir été abusée par Grandmorin. Il décide alors d'abattre le vieil homme en lui tendant un piège. Jacques Lantier est conducteur de train. Il rend visite à sa tante Phasie qui vit avec ses deux fille et son époux, Misard. Elle est persuadée que Misard tente de l’empoissonner jours après jours pour récupérer l'argent qu'elle cache. Il croise Flore qu'il essaye de prendre de force mais le désir sexuel se transforme en l'envie de meurtre. Il s'enfuit donc pour éviter de lui faire du mal. Dans sa course, il est arrêté par la vue d'un meurtre dans un train qui passe à grande vitesse devant lui, En rentrant chez sa tante, Misard lui confirme sa vision, ils ont retrouvés le corps d'un homme poignardé, c'est Grandmorin. Au Havre, Roubaud a repris son service. La voiture dans laquelle il a commis son crime doit rester à quai. Il arpente alors la gare, dans l'angoisse et croise Pecqueux, un conducteur de train alcoolique et coureur de jupon. Mr Dabadie, le chef de gare, se souvient que Roubaud a pris le même train la veille. Ce dernier jure n'avoir rien remarqué de particulier. Les Roubaud et Lantier sont convoqués pour un interrogatoire. Ils y trouvent également les Lachesnay, la fille du Président et son mari, agacés de voir une grande partie de l'héritage revenir à Séverine. La sœur de Grandmorin, également convoquée, reconnaît le goût prononcé du Président pour les jeunes filles mais juge les Roubaud incapables de commettre le crime. Ils apprennent que les Président a violé la deuxième fille de Phasie. Elle fréquentait Cabuche, un marginal vivant dans la foret. Quand le juge passe aux Roubaud, Lantier comprend vite que le couple est coupable mais il est séduit par Séverine. Finalement, le juge trouve son coupable, Cabuche. Accompagnée de Lantier à la demande de Roubaud, Séverine se rend à Paris pour demander la protection de Mr Camy-Lamotte, secrétaire général. Celui-ci devine rapidement la culpabilité de la femme, ayant reconnu son écriture sur le message de rendez-vous laissé Grandmorin avant sa mort. A la sortie de l'entretien, Lantier avoue sa flamme à Séverine qui le fuit. Jacques retourne s'occuper de la « Lison », sa locomotive dont il est le mécanicien. Dans l'appartement des Roubaud, l'argent volé à Grandmorin lors du crime dort sous les lattes du plancher. Jacques se rapproche de plus en plus de Séverine qui cède enfin à ses avances. Roubaud n'y voit rien, il est accaparé par sa nouvelle passion, le jeu. Au final, Roubaud devine la liaison que sa femme entretient avec Jacques et elle comprend que son mari vole l'argent de défunt Président pour nourrir sa passion du jeu. Lors d'un trajet entre Le Havre et Paris, la Lison, dans laquelle se trouve Séverine, Jacques et Pecqueux se retrouve bloquée par les intempéries. Flore devine la liaison entre Lantier et Séverine, qui a le don de la mettre en colère. Finalement, le train repart pour Paris. A Paris, Séverine et Lantier passent leur vraie nuit ensemble. Alors, elle lui raconte le meurtre du Président. Lantier lui demande le plus de détails et lorsqu’elle dort, une brusque envie de la tuer le saisit. Il décide de sortir pour combler sa pulsion sans faire de Séverine sa victime. Un jour, Lantier partage avec Séverine son envie de partir a New-York pour démarrer une nouvelle vie. La jeune femme lui propose d’éliminer Roubaud, de récupérer son héritage de Grandmorin. Mais Jacques n’arrive pas a passer à l'acte. Finalement, Tante Phasie décède. Alors que son veuf recherche désespérément l'argent qu'elle a caché, Flore, jalouse du couple d'amant, fait dérailler le train qu'ils prennent tout les Vendredi. Quand la « Lison » arrive, l'accident est terrible. Flore prend conscience de la gravité de son geste quand elle voit Séverine sauve mais Jacques inanimé. Plus tard, elle se suicide pleine de remords. Séverine reste au chevet de son amant, qui finalement cède à sa pulsion et l'a tue. Il prend la fuite et c'est Cabuche qui découvre le corps de la jeune femme. Roubaud et Misard découvrent Cabuche portant le corps de Séverine. Cabuche devient le coupable désigné pour le meurtre de Grandmorin et de Séverine. Roubaud avoue le meurtre de Grandmorin mais nie celui de Séverine. Ils sont tous les deux condamnés au bagne. Pendant ce temps, Jacques conduit une autre machine, toujours hanté par l'envie de tuer des femmes. Un jour, une dispute éclate entre Jacques et Pecqueux, les deux hommes basculent par dessus bord de leur machine, trouvant ainsi la mort.

...

Télécharger au format  txt (9.3 Kb)   pdf (195.9 Kb)   docx (106.8 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com