LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

RIN 1013.

Cours : RIN 1013.. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  20 Octobre 2016  •  Cours  •  2 513 Mots (11 Pages)  •  2 985 Vues

Page 1 sur 11
  1. Pour quelles raisons observe-t-on un roulement de personnel chez les travailleurs par quarts ?

On observe un roulement de personnel chez les travailleurs qui font des rotations de soir, de nuit ou de fin de semaine et qui parfois travaillent des huit, dix et douze heures par jour. Ceux-ci n’ont pas un horaire normal de jour. La plupart d’entre eux ne le font pas par choix. Par exemple, un employé qui aimerait travailler dans le domaine de la santé et des services sociaux doit être disponible la plupart du temps sur deux quarts de travail sur trois (jour, soir ou nuit) et une fin de semaine sur deux sans quoi sa candidature ne sera pas retenue. En conclusion, le fait de travailler sur des quarts rotatifs ou irréguliers peut occasionner des problèmes de santé, de vie familiale ou de vie sociale. Par exemple, «une étude a démontré un lien entre le travail par quarts, les problèmes familiaux, une moins grande satisfaction conjugale et des tensions dans le ménage» (Problème de santé au travail, Marie-Josée Legault, p.163). Ce qui amène le travailleur à quitter le plus vite possible cet horaire ou voire même abandonner son travail.

  1. Quels sont les problèmes de santé liés aux horaires par quarts ?

Il existe plusieurs problèmes de santé liés aux horaires par quarts. Par exemple, le premier symptôme à apparaître est le problème de sommeil (perturbation, manque de sommeil et fatigue chronique), les troubles digestif, hormonaux et circulatoires, les problèmes d’humeur et psychologiques. De plus, le fait d’avoir des horaires de travail qui varient avec des heures de travail très longues peut parfois avoir des répercussions sur la vie familiale et sociale. Par exemple, un travailleur qui termine sa semaine de travail de nuit peut avoir de la difficulté à reprendre ses habitudes de jour, ce qui amène bien souvent une mauvaise humeur dû au manque de sommeil. Ces changements d’horaire peuvent être très néfastes sur certains travailleurs et peuvent même conduire à un stress, une dépression, migraine, hypertension et maladies coronariennes. Finalement, «les horaire par quarts semblent prédisposer les travailleurs à des comportements nuisibles, comme consommer de l’alcool en excès, être inactif pendant ses heures de loisir, mal se nourrir et faire de l’embonpoint». (Problème de santé au travail, Marie-Josée Legault, p.171).

  1. Quelle est la proportion de la population de travailleurs par quarts (de soir ou de nuit) qui arrivent à s’adapter au travail par quarts sans problème de santé ?

«La plupart des problèmes de santé des travailleurs par quarts sont liés à la perturbation du rythmes circadiens, car les fonctions biologiques de l’organisme comme la thermorégulation, les processus cognitifs et la sécrétion des hormones suivent un cycle de 24 heures qui associent le sommeil à la nuit, entre autres.»

 (Problème de santé au travail, Marie-Josée Legault, p.171). Certaines personnes pensent que les corps peuvent s’habituer à long terme, mais des études ont démonté qu’une minorité de gens peuvent s’habituer. En général le corps humain donne un rendement au maximum le jour contrairement à la nuit ou il ne donne que le minimum. Environ 15% des personnes ne ressentent pas de perturbation des rythmes circadiens, ce qui veux dire qu’elles arrivent à s’adapter au travail par quarts.

  1. a) Selon le texte 5, quel sont (ou quels est) les quarts de travail les plus à risque pour la santé des travailleurs âgés ?

Le quart de travail de nuit est problématique pour les travailleurs âgés. Dès le début de cet horaire de travail des problèmes légers peuvent devenir très sérieux et augmenter le risque à la retraite anticipée. Les travailleurs âgés qui font des postes de douze heures ont un plus haut niveau d’absence et de blessures. Avec l’âge, le corps perd ses facultés d’adaptation, voire même des limitations de mouvements. Le vieillissement démontre un manque d’adaptation au travail de nuit et à la rotation des quarts, ainsi qu’une augmentation des problèmes de santé qui occasionne des accidents de travail.

b) des personnes souffrant de problèmes cardiovasculaires ?

Les travailleurs souffrant de problèmes cardiovasculaires, qui prennent des médicaments, sont plus sensibles durant la nuit puisque la sensibilité aux médicaments et la manifestation de symptômes de maladie sont à leur maximum pendant la nuit, surtout sur les horaires de douze heures.

c) de l’ensemble des travailleurs ?

Pour l’ensemble des travailleurs il n’est pas facile de travailler de nuit avec des horaires rotatifs. Cela occasionne des troubles de sommeils, digestif ainsi que des problèmes de vie sociale et familiale. «Plusieurs recherches ont montré une augmentation de la fréquence des accidents et des incidents durant la nuit (Folkard et Monk, 1985 ;Quéinnec et coll., 1992), (Problème de santé au travail, Marie-Josée Legault, page 267)». En général chaque horaire à ces avantages et ces inconvénients, cela dépend du travailleur.

  1. Pour quelles raisons la preuve de la lésion professionnelle due à l’usure prématurée est-elle si difficile à faire ?

Faire la preuve d’un accident de travail en cas d’incident imprévu et soudain, est plus facile à démontrer que de faire la preuve d’une lésion professionnelle due à l’usure prématurée, cela devient plus problématique. L’élément le plus faible à une demande d’indemnisation sera l’usure prématurée de la victime. Le travailleur devra démontrer que cette lésion a été causée par son travail. Par exemple, un travailleur âgé a plus de difficulté à lever de lourde charge, par contre, si celui-ci soulève une boîte et qu’il s’étire un muscle l’empêchant de bouger son épaule, alors il sera probablement indemnisé.

  1. Pour chacun des enjeux contemporains du vieillissement au travail, indiquez quels effets ils peuvent avoir sur la santé des personnels vieillissants. 

Le travailleur âgé peut ressentir des difficultés physiques. Par exemple, le fait de soulever une charge lourde ou bien le fait de se tenir debout durant de longue période peut lui occasionner un trouble musculo-squelettique. Il arrive parfois que le travailleur ressente un ralentissement progressif du traitement d’information ou de la prise de décision. Certains d’entre eux ont de la difficulté à s’adapter au changement dans leur travail se qui cause des problèmes aux employeurs. Par contre, une variation des tâches de travail dans certaine compagnie, peut avoir un effet bénéfique sur certains travailleurs âgés. En cas de travaux physique, la rotation des tâches permet de limiter les gestes répétitifs du muscle ou de l’articulation.

...

Télécharger au format  txt (15.5 Kb)   pdf (138.8 Kb)   docx (14.5 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com