LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Droit International Public Et Organisation Internationale

Compte Rendu : Droit International Public Et Organisation Internationale. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  18 Novembre 2014  •  9 723 Mots (39 Pages)  •  883 Vues

Page 1 sur 39

Droit International Public et organisation internationale

1 Structure et caractéristiques de la communauté internationale et de l’ordre juridique international

1.1 Introduction

Ordre juridique = ens. structuré applicables à des sujets particuliers.

DIP = ordre juridique international; égalité souveraine des Etats; égalité des normes juridiques internationales, mais aujourd’hui quand même certaine hiérarchie (cf. “jus cogens”)

1.1.1 Les sujets

- Sujets incontestés: Etats, Organisations Intergouvernementales (OI), Mouvements de libération nationaux

- Sujets contestés: Individus, Organisations Non-Gouvernementales (ONG), firmes multinationales

1.1.2 Les sources

1) Les traités = droit conventionnel

2) Le droit international coutumier (et le “jus cogens [1]”)

3) Le droit international dérivé

1.1.3 Les faits illicites et responsabilité de l’Etat

- Responsabilité des Etats pour les faits imputables à eux et contraires à leurs obligations internationales

CIJ: Détroit de Corfou, 1949. Responsabilité internationale: l’Albanie pose des mines sur ses eaux territoriales sans observer “certains principes généraux” (i.e. liberté des communications)  responsable. GB déminage en violation de la souveraineté albanaise  aussi responsable. Interdiction du recours à la force

- Conséquences de la responsabilité = obligation de cesser & obligation de réparer & droit pour le victime d’adopter des contre-mesures d’autoprotection

1.2 Le régime de l’emploi de la force et le recours aux mesures d’autoprotection en droit international

Charte ONU

Art. 2, al. 4 Abstention dans leurs relations internationales ( à l’intérieur de leurs pays) de recourir à la menace ou l’emploi de la force, soit contre l’intégrité territoriale ou l’indépendance politique de tout Etat

Affaire des activités militaires et para-militaires au Nicaragua et contre celui-ci, CIJ, 1986. V.II, p.150. Interdiction de la menace ou l’emploi de la force = DIC: Même si TI multilatéraux  applicable dans ce litige (réserve USA)  quasi-totalité Etats = membre de l’ONU  Charte = DIC

Non-intervention [2] dans les affaires intérieures d’un Etat [3] = DIC; références: détroit de Corfou, CIJ, 1949; AG 2625 & 2131. Même jus cogens.

Respect de l’intégrité territoriale = DIC

Droit de légitime défense individuelle ou collective = DIC

Règlement pacifique des différends  obligation de négocier = DIC

Charte ONU

Art. 33; chapitre IV Règlement pacifique des differends

Art. 51 Exception: Le droit de légitime défense individuelle ou collective dans le las d’une agression armée (jusque le CdS prends des mesures pour maintenir la paix internationale).

Autre exceptions: intervention sollicitée par le gvmt légitime & intervention humanitaire

AG ONU

Rés. 3314, 1974. V I, p 257 Définition de l’agression (recommandation au CdS): Art. 1. Agression: “ emploi de la force armée par un Etat contre la souveraineté, l’intégrité territoriale ou l’indépendance politique d’un autre Etat ”

Art. 2. Emploi de la force armée (le premier) suffit au 1e vue de dire = agression armée; mais CdS peut décider différemment, i.e. emploi de la force limité dans le temps  agression   droit de légitime défense

But de la légitime défense = cesser l’agression au moment de l’attaque ( punition, vengeance)

Charte ONU

Chap. 7

Art. 41/42 Chapitre 7: L’ONU peut théoriquement arrêter une agression armée.  relations Etat - Etat, mais ONU - Etat. Mais non utilisé jusque 1990 (veto membres permanents CdS) et jamais utilisé dans le sens prévu

 rien à voir avec “ peace keeping ” qui présuppose l’accord des partis

“Art 40 et demi” L’autorisation des Etats-membres par le CdS d’user tous les moyens nécessaires. USA vs. Iraq, 1990/1

1.3 Le règlement des différends internationaux

- Principe de règlement pacifique

- Principe du libre choix des moyens

- La CIJ et la base consensuelle de la compétence

- La CIJ en tant que subsidiaire du règlement direct et amicable

1.4 La mise en oeuvre du DIP

- L’observation spontanée des règles du DIP

- Les réactions du victime en autoprotection

- La mise en oeuvre organisée

2 Les sujets du droit international

2.1 Introduction

Personnalité (sujets) = droits & obligations;  nécessairement les mêmes partout

Sujets du DI = Titulaire [4] de la personnalité internationale

2.2 Les Etats en tant qu’acteurs internationaux principaux et sujets de base du droit international

2.2.1 Eléments constitutifs d’un Etat

Art. 1, Convention de Montevideo , 1933. 7ème Conférence des Etats américains. Territoire: surface terrestre sur laquelle l’Etat exerce son souveraineté; mer territoriale: 12 miles nautiques; zone d’éco exclusive: 24 miles; plateau continentale: 200 - 350 miles. Aérien: individuel pour chaque Etat.

Population: Masse d’individus rattachés de façon stable par le lien de nationalité (ressortissants).  nombre minimale

Gouvernement: Organe capable d’exercer les fonctions étatiques sur l’ens. du territoire

Capacité d’entrer en relation avec d’autres

...

Télécharger au format  txt (64 Kb)   pdf (517.1 Kb)   docx (39.1 Kb)  
Voir 38 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com