LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Sartre, les Mouches, acte 2, scène 7

Commentaire de texte : Sartre, les Mouches, acte 2, scène 7. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  17 Septembre 2023  •  Commentaire de texte  •  1 191 Mots (5 Pages)  •  1 154 Vues

Page 1 sur 5

Le texte soumis à notre étude est l’acte 2 scene 7 de la tragedie “les mouches” , une reecriture du mythe d’électre signé par Jean p sartre en 1943 dans lequel electre se questionne suite au meurtre de son beau pere et au futur meurtre de sa mere Ainsi nous pouvons nous demander en quoid’electre est un personnage representatif de la condition humaine.

1 nous allons montrer qu’electre est tiraillée entre désir passés et réalité

2 electre est victime du destin et passe d’acteur à victime

3 Electre accepte son destin et en assume les conséquence

ELECTRE –

Le Q d’Electre montre sa confusion

Est-ce qu’elle va crier ? texte débute par Q-> interrogation= indice révélateur de la confusion.

Visible également par la surreprésentation de différents types de ponctuation tel que ? et !=> définissent les fortes émotions ressenties par E

Un temps. Elle prête l’oreille.) Il marche dans le couloir. Quand il aura ouvert la quatrième porte … présence de … et didascalie qui coupe l’enonciation du texte => revelateur du trouble que traverse E

=>n’ose enoncer ses actes (crime les plus immoraux)

=> forme de deni? Non acceptation? Manque de lucidité vis à vis de ses actes

Ah ! je l’ai voulu ! Je le veux, il faut que je le veuille encore. Repetition du verbe vouloir à différent temps et mode:

=> passé composé=désirs et aspiration passé

=> present= doute entre désir et realité

=>subjonctif=mode de l’incertain démontre ses doutes vis à vis de cet actes et de ses possibles remords.

Tentative d'auto persuasion d’electre afin de se prouver à elle même que son choix de venger son père était le bon

(Elle regarde Egisthe.) Celui-ci est mort. Celui ci=> emploi du pronom demonstratif proximal dans l’obj de mettre de la distance entre elle est son beau pere et donc de prendre du recul sur la situation

C’est donc ça que je voulais. Je ne m’en rendais pas compte. Par l’emploi de l’imparfait, electre oppose ses désirs passés vis à vis du meurtre à la realité qui se deroule devant ses yeux. En effet, par l emploi du donc, elle accentue sur le fait que ces esperances n’etait pas representatives de la realité et elle accentue sur ce point encore une fois par la phrase je ne m’en rendait pas compte qui demontre clairement que l’ecart entre illusion et realité la plonge dans une profonde reflection sur elle meme et ce qu’elle vient de faire.

2) La description de son fantasme sur le meurtre de son pere comparé à la relaité et signifiquatif de l’etat de detresse dans lequel se trouve electre à ce moment

Cent fois je l’ai vu en songe 100x = intensifie ses propos par l’uti du l’hyperbole qui nous montre que la mort de son b pere n’est pas un desir mais presque un fantasme, un besoin vital d’electre

une épée dans le cœur. Dans les tradition, l’epée renvoie à une symbolique de puissance, de dualité et de justice, ce qui nous amène à penser que celle ci ainsi planté dans le coeur d’egiste est symbolique de la justice rendu envers son père et donc d’un devoir accompli pour electre et oreste.

Ses yeux étaient clos, il avait l’air de dormir. Montre encore une fois que celle ci s’imaginait une mort propre et simple qui la libere d’un fardeau. Mais imparfait=pas le cas= voir

...

Télécharger au format  txt (6.7 Kb)   pdf (51 Kb)   docx (10.7 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com