LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

RIN1013 TN1 série E

Étude de cas : RIN1013 TN1 série E. Recherche parmi 229 000+ dissertations

Par   •  13 Août 2019  •  Étude de cas  •  1 200 Mots (5 Pages)  •  81 Vues

Page 1 sur 5

RIN 1013

Problèmes de santé au travail

Activité notée 1

Série E (20%)

        Remplissez la section ci-dessous et agrafez cette feuille à votre travail

DATE DE RÉCEPTION         

DATE DE RETOUR         

NOTE         

[pic 1]

Question 1

Selon la jurisprudence, l’événement imprévu et soudain n’a pas besoin d’être grave, exagéré ou exceptionnel. Il intervient dans l’exécution de gestes simples et routiniers lors de l’exécution des tâches normales de travail. L’événement peut être un sursaut, une main mal placée, un détail que l’on n’a pas vu ou oublié de faire, peu importe du moment « que l’on puisse le déduire par présomption de fait »[1] et dans un laps de temps ou dans une définition assez large de la loi.

Question 2[2]

  1. Le travailleur doit porter la preuve démontrant que d’autres travailleurs ont la même maladie que lui en plus, il peut aussi rajouter à l’appui de sa demande, des études statistiques et épidémiologiques.

  1. La preuve doit porter sur la maladie elle-même. Il doit démontrer que d’autres travailleurs de son entreprise ou de son secteur d’activité ont la même maladie que lui. Ce nombre de travailleur doit être conséquent pour appuyer la preuve.

  1. La preuve doit s’appuyer sur des études statistiques et épidémiologiques en plus du nombre de travailleurs qui souffrent de la maladie concernée.

Question 3

  1. 69% des accidents surviennent pendant le quart de nuit et concernent des problèmes musculo-squelettiques aux épaules et au dos. Le nombre de cassures la nuit est beaucoup plus élevé et les modes opératoires des travailleuses de nuit sont différents. Ce qui explique le nombre beaucoup plus élevé d’interventions sur le métier manuel.

  1. Les stratégies de nettoyage pour le quart de nuit sont différentes car pour gagner 20 secondes, elles ne nettoient pas l’appareil au complet, ce qui accroît le nombre de cassure et donc l’ampleur des tâches à effectuer en plus. De plus, chaque travailleuse à sa propre stratégie de travail pour les cônes, les pots et autres… La nuit, les travailleuses préfèrent déplacer leurs cônes plutôt que de laisser faire les appareils, résultat, elles doivent lever leur bras entre 90 et 135 degrés plusieurs fois pendant leur chiffre. Ces données ne peuvent qu’amplifier les problèmes musculo-squelettiques des travailleuses de nuit.

Question 4

Tout d’abord, nous avons la distance suffisante et sécuritaire qu’il faut instaurer entre chaque employé afin qu’ils puissent décapiter 1800 volailles à la chaîne et ce, sans se blesser entre eux ou eux-mêmes.

Ensuite, nous avons l’immobilisation du porc avec le bras gauche alors qu’il est suspendu à une chaîne afin que l’employé puisse le découper. Ce qui amène des douleurs au bras gauche et non au poignet droit qui fait la découpe.

Dans l’entreprise qui nous intéresse, 300 dindes sont découpées à l’heure par 17 employées. Les employées qui préfèrent le poste de parage aux deux autres y partagent la moitié de leur temps de travail, soit 50% de leur temps.  7 employées sur les 17 qui travaillent dans ce service, ressentent des douleurs musculo-squelettiques alors qu’elles qualifient ce travail de facile. De plus, on compte 5 accidents en 6 ans et 6 employées qui souffrent notamment de cervico-brachiales à cause des postures. Malgré tout, ce poste est toujours assigné aux accidentés à leur retour au travail.

Ensuite, s’en vient le poste des carcasses où les employées passent 12 secondes par carcasses.  On comptabilise 10 accidents sur 19 en 6 ans alors qu’elles n’effectuent que sur 5% de leur temps de travail à ce poste. De plus, 4 de ces 17 employées ressentent des douleurs musculo-squelettiques. Ce qui peut s’expliquer par la force utilisée et demandée par le bras pour effectuer la découpe. D’ailleurs, 8 employées sur 17 ne tiennent pas le rythme de cadence à cause de ça puisqu’elles doivent exécuter 15 coups de couteau en 12 secondes seulement.

...

Télécharger au format  txt (8.3 Kb)   pdf (197.9 Kb)   docx (226.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com