LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

RIN 1013 TN 2

Cours : RIN 1013 TN 2. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  21 Mars 2020  •  Cours  •  1 798 Mots (8 Pages)  •  48 Vues

Page 1 sur 8

Question 1

Il y a premièrement l’omniprésence des heures supplémentaires dans les tâches de développement. Il y a également l’affectation fréquente des employés à des tâches de soutien aux clients et de dépannage. Ce dernier élément fait en sorte que les employés ont des heures ajoutées à leurs heures réguliers. Ensuite, des situations d’urgence peuvent arriver et obliger les travailleurs à rester plus longtemps au travail pour, par exemple, faire une réunion de plus, répondre à la demande de dernière minute d’un client ou bien pour terminer un travail que l’on n’a pas eu le temps de faire durant les heures de travail régulier. La surcharge quantitative de travail peut également être liée au fait qu’un contrat entre l’organisation et le fournisseur a été signé dans le but qu’un objet soit livré au coût ainsi qu’au délais entendu. Les employés de l’organisation doivent respecter ce contrat donc parfois ils doivent augmenter leurs heures de travail dans le but d’être capable de respecter les délais et les coûts du contrat signé avec le fournisseur.

Question 2

Plusieurs problèmes de santé peuvent apparaître lorsqu’un travailleur effectue un travail avec des quarts de soirs ou de nuits. Les plus importants problèmes sont ceux qui sont en lien avec le sommeil. Plusieurs travailleurs ont de la difficulté à dormir et cela augmente avec l’âge. Cela peut entraîner des répercussions au travail car la vigilance de l’employé qui manque de sommeil devient moins grande. Les quarts de travail peuvent être néfastes pour la santé même s’ils sont rotatifs. En effet, on retrouve des problèmes gastro-intestinaux comme les ulcères, des problèmes d’hypertension, problème du système reproducteur chez les femmes, cancer du sein également. Certaines personnes ayant déjà des problèmes de santé pourrait également voir ses problèmes empirer comme ceux qui font du diabète, de l’asthme ou de l’épilepsie. Le travail de quart de nuit ou de soir peut également apporter des problèmes au niveau psychologique : dépression, angoisse, migraine, hypertension et autres. Les problèmes de santé mentionnés plus haut ont tendance à augmenter avec l’âge si l’individu continue à travailler de nuit ou de soir.

Question 3

Près du quart des hommes et du quart des femmes se considère comme des bourreaux de travail. On peut également affirmer que l’âge n’a pas vraiment de lien avec le fait d’être un bourreau de travail. Les parents avec conjoint et avec des enfants ainsi que les parents qui sont monoparentales sont ceux qui sont le plus propice à être bourreau de travail on peut donc affirmer que les enfants font la différence. Les canadiens avec un revenu plus élevé ont davantage tendance à être des bourreaux de travail. Les canadiens qui travaillent dans le domaine de la gestion, des métiers et dans le secteur de la transformation, de la fabrication et des services publics sont ceux qui ont le plus tendance à être un bourreau de travail.

Question 4

Polyvalence et variété des tâches :

Les personnes plus âgées ont davantage de difficulté à s’adapter à la polyvalence des tâches. Ils ne sont souvent pas capables de faire plusieurs tâches, il est beaucoup plus facile pour eux de se spécialiser dans une seule tâche et de s’en tenir à celle-ci. Lorsque l’entreprise doit diminuer ses effectifs, elle aura tendance à garder des salariés qui peuvent être polyvalent, donc qui peuvent exercer plusieurs tâches. Les personnes âgées auront tendance à être davantage mis de côté puisqu’ils ne sont souvent pas capables de faire plusieurs tâches. Il est donc mieux pour une entreprise de conserver un employé qui peut faire différentes tâches qu’un employé qui peut en faire seulement une, en période de diminution des effectifs.

Les horaires de travail :

Les horaires atypiques sont beaucoup plus difficiles pour les personnes vieillissantes car ceux -ci ont déjà tendance à avoir davantage de problème de santé. Le travail atypique peut entrainer des horaires qui fait seulement aggraver la santé des travailleurs. Les entreprises auront donc tendance à choisir un salarié plus jeune s’il a besoin de quelqu’un pour avoir un horaire qui n’est pas seulement régulier de jour.

Les contraintes de temps :

Parfois le temps manque pour effectuer certaines tâches dans l’organisation donc cela change la façon de faire qui peut être un peu plus risqué. Le personnel vieillissant peut avoir de la difficulté à effectuer les nouvelles façons de faire dans le but de sauver du temps. L’organisation pourrait donc mettre le personnel vieillissant de côté car ceux-ci sont plus à risque de se blesser ou ont une santé plus précaire que les employés plus jeunes et en santé.

Aspect collectif du travail :

Lorsque le partage des tâches se fait à travers une équipe, l’équipe veut le plus souvent possible que le travail soit égale au niveau de tous les membres du groupe. Cependant, certaines catégories de travailleur, comme les travailleurs vieillissants, ne peuvent pas toujours effectuer toutes les tâches. Certaines tâches peuvent être trop techniques ou bien trop physiques pour que le personnel vieillissant soit capable de les effectuer. Ce sont donc d’autres membres du groupe qui doivent faire les tâches à leur place ce qui fait en sorte que plusieurs groupes sont tentés d’exclure le personnel vieillissant de leur groupe.

Apprentissage et formation professionnelle :

Les formations ne sont parfois pas réussites ou bien ne sont tout simplement pas effectuées par le personnel plus vieillissant, le fait d’échouer ou de ne même pas essayer est vu par

...

Télécharger au format  txt (11.4 Kb)   pdf (44.1 Kb)   docx (12 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com