LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Adm1015 tn1.

Dissertation : Adm1015 tn1.. Recherche parmi 231 000+ dissertations

Par   •  20 Décembre 2016  •  Dissertation  •  1 457 Mots (6 Pages)  •  619 Vues

Page 1 sur 6

Question 1.

À partir des définitions de concepts de processus d’affaires, de pratiques                  d’affaires et d’activités d’affaires présentées dans l’article de Turgeon  (2014), appliquez ces conceptsè à la GRH.

        

Faisant parti du bloc tactique des décisions de l’entreprise, les processus d’affaires sont la description de l’ensemble des d’activités et des tâches qui doivent être mises en œuvre afin de réaliser des objectifs opérationnels de l’organisation. En GRH ce sont donc les procédés qui seront utilisés pour arriver à faire fonctionner l’entreprise de façon à planifier un avenir rentable des ressources humaines. À titre d’exemple, la dotation, la gestion de la relève et la diversité ne sont que quelques processus.

Les pratiques d’affaires sont les techniques utilisées dans l’organisation afin d’accomplir les processus. Il n’y a pas de pratiques universelles qui fonctionnent à tout coup pour toutes les entreprises, chaque organisation est unique et elle doit posséder les méthodes de travail qui lui sont propre. À titre d’exemple les procédures et les règlements qui sont contenus dans le manuel de l’employé sont quelques pratiques d’affaire parmi plusieurs en GRH.

Les activités d’affaires sont les gestes qui sont posés au quotidien comme les interactions avec les employés, les transactions avec les clients et fournisseurs. Elles découlent des processus et des pratiques d’affaires. En GRH nous pouvons transposer ces gestes dans les interactions entre les gestionnaires et les employés comme la gestion de la relève, l’embauche la planification des horaires…etc.

En quoi sont-ils différents ? Bien qu’il se concentre sur les mêmes principes, ces trois concepts diffèrent l’un de l’autre. Les processus d’affaires se situent au niveau de la stratégie d’affaire de l’entreprise ils sont la liste des choses faire. Les pratiques d’affaires et les activités d’affaires se situent au niveau des opérations,

elles relèvent du domaine de l’action. À partir de la liste des processus, le professionnel des ressources humaines va déterminer les techniques et méthodes qui seront mise en œuvre pour les effectuer ces derniers plus efficacement possible. Ce sont là les pratiques d’affaires.

Les activités seront réalisées par tous les membres de l’entreprise de façon continue, ils sont le résultat concret des processus et des pratiques d’affaires.

Pour simplifier ces trois concepts à l’extrême, les processus sont ce qu’il faut faire, les pratiques explique comment le faire et les activités sont tout ce qui est effectué par tous et chacun.

Question 2.

La théorie des affaires, présentée par Turgeon (2014), devrait servir de guide afin d’aider les dirigeants à concilier différentes visions pour mieux analyser le marché dans lequel son organisation se trouve. Quels liens pouvez-vous faire entre l’angle microscopique et l’adaptation de la stratégie de GRH à l’environnement interne d’une organisation ?

Dans la théorie des affaires de Turgeon (2014), l’angle microscopique parle de l’identité de l’entreprise, elle permet aux gestionnaires de bien connaître et de comprendre la vision de l’entreprise ainsi que sa mission. Il est donc crucial que les stratégies de la GRH soient en lien direct avec son environnement interne. En comprenant bien ses forces et ses faiblesses, ses compétences et ses ressources, la GRH sera en mesure de déterminer les besoins à combler en matière de ressources humaines. Elle sera apte à élaborer des stratégies qui lui sont propre dans les différentes sphères de la GRH. L’embauche, par exemple en allant chercher les compétences qui vont de pair avec sa vision et ses valeurs. Les modes d’organisation du travail et l’organisation du temps de travail doivent aussi être en lien avec l’environnement interne car ils doivent représenter les valeurs de l’organisation mais aussi attirer et retenir les employés les plus compétents. Le programmes de formation et de développement des compétences doit, lui aussi être alignée avec l’environnement interne afin de former les employés à l’image des valeurs de l’organisation. L’angle microscopique doit être perçue comme un outil qui peut permettre d’aller chercher les talents nécessaires pour pouvoir se distinguer des autres sur le marché ciblé.

Question 3.

En quoi le développement de tactiques d’affaires peut-il être un atout stratégique pour le professionnel des RH? Faire un parallèle avec la perspective de la valeur ajoutée de la GRH.

Les tactiques d’affaires sont des guides d’actions et des marches à suivre afin d’atteindre les objectifs fixés par les gestionnaires. Le développement de ces tactiques va guider les professionnels des RH dans leur plans d’actions afin d’améliorer de façon continue la rentabilité et la satisfaction des employés.  De plus en plus les organisations misent sur des valeurs sociales et le développement durable pour créer de la valeur ajoutée à leur entreprise, elles intègrent aussi progressivement les employés dans leurs stratégies afin qu’ils puissent en retirer des bénéfices. La chaine des valeurs menant au succès de l’organisation montrée dans la figure 1.2 du manuel, illustre bien comment une GRH efficace peut mener à la valeur ajoutée de l’entreprise. Les employés satisfaits seront plus motivés et donc plus productifs et innovateurs ce qui amènera par conséquence la satisfaction des clients et des gestionnaires. La rentabilité de l’entreprise en sera donc accrue. Plusieurs entreprises misent sur des valeurs sociales et la satisfaction de leurs employés afin de créer de la valeur. Pensons à L’Oréal 1 qui par exemple, a institué le ‘’volunteer day’’, une activité sociale où les employés bénéficient d’une journée de travail payé pour aller aider leur communauté. Un plan de développement de carrière personnalisé est aussi offert aux employés pour leur permettre d’évoluer au sein de l’entreprise. Il y a aussi Danone 2 qui s’est associé avec le club des petits déjeuner et qui organise chaque année la coupe du monde des nations, une compétition de soccer destinée aux enfants. Voilà un exemple de deux entreprises prospères et respectées qui démontrent en quoi le développement des tactiques d’affaires peut être un atout stratégique afin de créer de la valeur à l’entreprise.

...

Télécharger au format  txt (9.9 Kb)   pdf (90.6 Kb)   docx (17.6 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com