LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La parure

Fiche de lecture : La parure. Recherche parmi 272 000+ dissertations

Par   •  11 Mai 2022  •  Fiche de lecture  •  849 Mots (4 Pages)  •  20 Vues

Page 1 sur 4

À l’époque actuelle, la majorité de la population fait partie de divers groupes, soit une équipe sportive, un groupe religieux ou autre. Alors, est ce que l’adhésion à un groupe quelconque constitue-t-elle un obstacle à la liberté de l’individu? Pour faire partie d’un groupe devrait-on changer nos valeurs et notre vison de la vie comme l’a fait Agnès dans l’extrait précédent?  Rappelons-nous ce que veut dire liberté. Liberté désigne la possibilité de faire ce que l’on veut, ça veut dire qu’on est autonome et qu’on ne dépend de personne. La liberté, est un sujet très populaire que plusieurs philosophes on étudier, dans ce texte, nous parlerons de deux grands philosophes de l’époque, Karl Marx et Jean-Paul Sartre, qui ont tous les deux une différente vision de ce que ses la liberté. Nous comparons leurs différentes opinions philosophiques et répondront à la question ci-dessus.

Pour commencer, il faut savoir que Sartre et Marx, non pas vécu au même siècle, donc ils n’ont pas vécu dans la même réalité. Marx, vécu au 19ième siècle, à l’époque du capitalisme et lors de la grande révolution industrielle. Ça pensée philosophique diffère de celle du matérialisme historique, ce qui en autres mots veut dire que ce sont les conditions économiques et sociales, qui définissent la réalité de l’homme et qui définissent son existence. Tandis que Sartre, a vécu au 20ième siècle lors des 2 grandes guerres mondiales. Sartre à participer à la deuxième guerre mondiale, il a même été prisonnier de guerre. Il était représentant du courant existentialiste de l’après-guerre, ce courant considère que l’être humain forme son essence de sa vie par ses propres actions. Ces deux philosophes sont très différents l’un de l’autre, ils ont étudié différents sujets et on de différentes perspectives de la vie.

Débutons avec la vision Sartre, pour lui l’homme est un être conscient et c’est cette conscience qui détermine la responsabilité de l’homme face aux choix qu’il fait. Il mentionne que l’individus est le seul maître de son existence et que lui seul peut prendre ses propres décisions et qu’il ne devrait pas être affecter par l’opinion et les actions des autres. Sartre pense que la liberté consiste à être capable de faire ses propres choix, donc même si on se joint à un groupe quelconque on devrait toujours être capable de garder nos valeurs et nos perceptions de la vie. Pour lui, faire partie d’un groupe ne devrait nous affecter dans notre vie. Maintenant, regardons la vision de Marx, selon lui, il existe deux types de liberté : la liberté réelle et la liberté formelle. La liberté formelle à pour définition qu’elle donne le droit ou la possibilité de faire telle ou telle chose, mais n'en procure pas les moyens et la liberté réelle est le pouvoir de déterminer sa propre vie en participant aux décisions qui touchent l’existence de chaque individu et en jouissant des moyens nécessaires pour s’autoréaliser. Puisque Marx a vécu durant la lutte des classes sociales, il pense que la liberté ne peut s’accomplir qu’au sein d’une communauté, donc pour lui faire partie d’un groupe ne constitue pas un obstacle à la liberté, mais aide à la liberté, car l’expérience des autres aide à notre propre développement.

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (25.2 Kb)   docx (317 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com