LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Adm 2015 tn1

Dissertation : Adm 2015 tn1. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  12 Octobre 2019  •  Dissertation  •  2 983 Mots (12 Pages)  •  148 Vues

Page 1 sur 12

Projet de recherche

Travail de session final - Étape 4

 ÉQUIPE: Emporià

                             

Présenté à :

M. Normand Beauregard

Recherche marketing

Département  en marketing

MKG5301 Groupe 21 

 2019

TABLE DE MATIÈRES

INTRODUCTION

LE CLIENT / LE PRODUIT

Le Gouvernement du Québec sera notre client au cours de ce travail de session. Nous croyons qu’il serait intéressant de sortir des sentiers battus et d’étudier un système gouvernemental au lieu d’une entreprise privée. 

Pour ce qui est du produit, nous allons nous concentrer sur les publicités qui visent la sensibilisation à la consommation de drogue, d’alcool et finalement du tabac. Il serait intéressant de voir ce que pensent les citoyens de ces produits (messages publicitaires) et s’ils croient que ceux-ci ont une grande influence sur leurs comportements.

LE CONTEXTE DE L’ÉTUDE

Le Gouvernement du Québec offre de l’information et des services dans plusieurs secteurs, notamment: la culture, l’éducation, l’emploi, les entreprises et travailleurs autonomes, l’environnement et ressources naturelles, la famille et le soutien aux personnes, les finances, impôts et taxes, l’habitation et le logement, l’immigration, la justice et l’état civil, la santé, la sécurité publique, les transports.

 

Dans son domaine et de par son mandat, le gouvernement ne possède pas vraiment de concurrence; on pourrait donc parler d’un quasi-monopole puisque d’autres entreprises l’appuient dans son plan d’action de sensibilisation. Par exemple, pour ce qui est de l’alcool et de la drogue, on retrouve la fondation Jean Lapointe. Pour ce qui est du Tabac, la fondation Québec sans Tabac donne des ressources aux gens qui veulent se sortir de l’enfer du tabac et travaille en partenariat avec le gouvernement du Québec. 

D’un autre côté, il est important de noter qu’au Québec, la vente de drogue (cannabis), d’alcool et de tabac est contrôlée par le gouvernement. C’est aussi le gouvernement qui fait les publicités de sensibilisation, surtout la SAAQ avec toutes les publicités sur la sensibilisation. 

Ce sont de ces publicités que va découler notre analyse. Ensuite, pour ce qui est du produit, nous croyons que l’offre est assez intéressante, mais pourrait l’être plus. En effet, nous croyons que les publicités sont créatives et variées, mais la manière de les transmettre n’est peut-être pas la plus optimale, ce qui nous amène à la problématique marketing.

LA PROBLÉMATIQUE MARKETING (OU DÉCISIONNELLE)

Comment améliorer les publicités utilisées par le Gouvernement du Québec dans les domaines où celui-ci souhaite limiter la consommation (tabac, alcool et cannabis) ?

LA PROBLÉMATIQUE DE RECHERCHE ET LES QUESTIONS SOULEVÉES

Quelle est la notoriété et la perception des citoyens québécois sur les publicités de tabac, de l'alcool et du cannabis implémentées par le Gouvernement du Québec ?

Quelles sont les attentes des citoyens par rapport aux responsabilités du gouvernement, notamment pour ce qui est de ses publicités ?

Déterminer les médias publicitaires les plus accessibles et utilisés par les citoyens.

Les citoyens ont-ils vu ou entendu les dernières publicités sur le tabac, l’alcool ou le cannabis ?

Est-ce que les messages dans les annonces sont/étaient clairs et compréhensibles ?

Les publicités influencent-elles le comportement des citoyens ?

LA RECHERCHE EXPLORATOIRE RÉALISÉE

Bilan de la recherche de données secondaires

En 2017 la population du Québec est de 8 394 034 dont 4 174 425 d’hommes et   4 219 609 de femmes. 20,6 % de la population est âgée entre 0 et 19 ans, 60,9% entre 20 et 64 ans et 18,5 % a plus de 65 ans. 

Radio-Canada associe la baisse considérable du taux de décès dus aux accidents routiers (78% depuis 1978) aux campagnes publicitaires de la SAAQ. 

Pour l’encadrement du cannabis, des partenariats se font avec le gouvernement fédéral, les municipalités, OBNL/Organismes communautaires. 

En 2017, le taux de consommation de cannabis était de 11 % au Québec comparé à 9,8% en 2015. 

En 2017, tout comme en 2012, les médias et la publicité continuent de jouer un rôle prépondérant dans la sensibilisation des Québécois à une consommation modérée d’alcool. 

En 2017, près des trois quarts des Québécois âgés de 15 ans et plus (74 %) se considèrent plus sensibilisés à une consommation modérée et équilibrée d'alcool qu’en 2012.  

Le taux de notoriété du slogan « La modération a bien meilleur goût » auprès des Québécois est toujours aussi élevé (89% en 2017 contre 90% en 2012) .

Selon l’Institut national de la santé publique, la consommation de cigarettes a diminué de 25 % à 12%, grâce aux mesures législatives et aux campagnes de sensibilisation du gouvernement québécois .

Entre 2015 et 2016, 13,2% de la population québécoise sont des fumeurs quotidiens. Cette proportion est supérieure à celui du Canada soit 12,4%.

Bilan des consultations exploratoires

Pour

...

Télécharger au format  txt (20.9 Kb)   pdf (71.9 Kb)   docx (21.4 Kb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com