LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Peut-on concilier droit et morale?

Dissertation : Peut-on concilier droit et morale?. Recherche parmi 282 000+ dissertations

Par   •  15 Mars 2017  •  Dissertation  •  857 Mots (4 Pages)  •  463 Vues

Page 1 sur 4

  Mohamed Abdoussi groupe 3                                            

                                                     Dissertation 

Peut-on concilier droit et morale ?

Dans notre société actuelle le droit représente l'ensemble des règles qui régissent les rapports des membres cette même société, cependant elle le droit peut être contredit par la morale que constitue également des règles de conduite mais qui sont personnel et qui sont propre à tout à chacun, c'est plus particulièrement des règles de conduite ou de bonnes manières résultants de notre socialisation.

Nous pouvons donc nous demander s'il est possible de concilier droit et morale ? Nous verrons dans un premier temps les différents aspects du droit et du moral puis dans une seconde partie l'incompatibilité entre la morale et le droit.

I) Les différents aspects de la morale et du droit

Le droit et la morale sont deux terme qui reste dans le cadre de la liberté, qu'elle individuel ou au sens large cependant toute liberté implique malgré tout certaines règles qui nous conditionnent. Ces règles peuvent donc moral ou peuvent également être inclus dans notre société à travers des dirigeants qui décident et votent les lois c'est dire les règles .Dans notre société le droit regroupe ainsi un avis de plusieurs personnes qui doit se présenter majoritaire à un autre groupe de personnes contrairement à la morale qui elle constitue simplement un aspect personnel et individuel. Malgré une forte rareté Il est toutefois possible de voir une totalité de personne en accord avec certaines lois ayant été votées. Il est également possible de voir un grand nombre de personnes montrer leur désaccord avec certaines lois ce qui engendrera des moyens d'actions comme des manifestations ou des grèves. Dans ce genre de situations on peut considérer que la morale prend le dessus sur le droit et qu'elle peut aussi influencer le droit lorsque les actions menées sont efficaces, la morale peut donc être supérieure au droit. Dans la plupart des cas le droit est supérieur à la morale et certaines actions menées n'aboutissent pas, c'était le cas lors du vote du projet de loi voté pour le mariage pour tous certains manifestants en désaccord avec ce projet ont vu leurs actions ne pas aboutir. Le droit peut être interprété différemment, certains le voit de manière à ce que la morale soit supérieur au droit, ils peuvent être considérés comme déviant par ceux qui eux considère que le droit et supérieur à la morale, cela nous permet de voir que chacun à son opinion personnel, on inclut ici le sentiment de justice ou d’injustice. Nous voyons donc qu'il est rare de concilier droit et morale car tous deux sont des termes qui présentent de nombreux aspects très différents et qu'ils ne représentent pas la même chose pour tout à chacun. Nous avons pu voir que le droit et la morale était rarement compatible c'est ce que nous allons approfondir dans notre seconde partie.

II) L'incompatibilité entre la morale et le droit

Le sentiment de compatibilité ne se prête pas du tout au droit et à la morale puisque nous sommes dans l'incapacité de pouvoir être tous en accord et avoir le même point de vue, nous verrons une population divisé en trois groupes différents, premièrement un groupe pour, puis un groupe contre et enfin un ultime groupe de personnes sans opinions. Nous avons tous des droits et des devoirs qui ne nous conviennent pas nécessairement cependant malgré une incompatibilité entre le droit et l'exigence morale nous pouvons voir que celle-ci ne peut être concrétisé que par le moyen du droit, elle dépend en tous les cas du droit qui lui seul peut lui permettre d'accéder toute autre liberté autrement dit en lui accordant certaines choses. Nous nous construisons tous notre société idéal que le droit à défaut de ne pas être satisfait du rôle que le droit joue dans notre société actuel, il est donc compréhensible de penser que nous ne sommes pas totalement libre c'est dans cette vision des choses que l'on ne peut pas concilier droit et morale du fait de leur incompatibilité , ces deux notions englobent deux visions et deux idéologies totalement différentes de notre société .

...

Télécharger au format  txt (4.7 Kb)   pdf (57.1 Kb)   docx (47.7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com