LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Des conditions de travail très difficiles

Analyse sectorielle : Des conditions de travail très difficiles. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  24 Janvier 2014  •  Analyse sectorielle  •  557 Mots (3 Pages)  •  845 Vues

Page 1 sur 3

Document 1 : Des conditions de travail très difficiles

• La course au profit menée par les industries du XIXe siècle conduit le patronat à exiger des ouvriers un travail toujours plus intense. Le développement de l'éclairage au gaz permet d'allonger la journée de travail. Celle-ci peut atteindre 15 heures. Les ouvriers n'ont droit qu'à une journée de repos hebdomadaire (et n'ont jamais de vacances). La fatigue, permanente, multiplie les risques d'accidents du travail.

• Dans le système libéral, le travail ouvrier est considéré comme une marchandise : il est soumis à la loi du marché. En Europe occidentale, en raison de la poussée démographique et de l'exode rural, les travailleurs sont plus nombreux que les emplois disponibles. Le chômage est chronique, ce qui permet au patronat de maintenir de bas salaires et d'exercer une pression constante sur les salariés. Les femmes et les enfants, souvent contraints de travailler, perçoivent des salaires inférieurs à ceux des hommes.

Fabrique de tuiles à Montchanin

Source : http://www.assistancescolaire.com

Document 2 : La vie quotidienne des ouvriers

• L'essentiel du budget des familles ouvrières est absorbé par les besoins alimentaires. Vient ensuite le logement, qui coûte cher : les habitations sont souvent insalubres et les familles se contentent généralement d'une pièce unique.

• L'espérance de vie de la classe ouvrière est plus faible que celles des autres catégories sociales. Le prolétariat est particulièrement touché par les maux qui accompagnent souvent la misère : tuberculose et alcoolisme font des ravages.

• Les maigres salaires des ouvriers ne leur permettent pas d'épargner : ils sont à la merci d'un accident ou du chômage. Le travail précoce des enfants permet de compléter les revenus familiaux mais leur interdit de réelles études. Les chances d'ascension sociale sont donc limitées : qui naît fils d'ouvrier sera ouvrier à son tour.

Source : http://www.assistancescolaire.com

Document 3 : Le développement des organisations ouvrières

• Pour améliorer leur condition, les ouvriers ne tardent pas à s'organiser. Ils mettent en place leur propre système d'assistance dès la fin du XVIIIe siècle : les sociétés de secours mutuels. Les ouvriers cotisent dans ces sociétés qui leur apportent une aide financière à l'occasion de certaines situations de détresse.

• La plupart du temps, le patronat s'oppose systématiquement, au nom de la rentabilité, à l'amélioration des conditions de travail et à la hausse des salaires. Contrairement aux artisans, les ouvriers n'ont pas de relations personnelles avec leur patron. Ils travaillent avec d'autres ouvriers et vivent souvent entre eux (notamment dans les régions industrielles, où sont créées de véritables cités ouvrières). Cette communauté de vie favorise grandement

...

Télécharger au format  txt (3.8 Kb)   pdf (65.8 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com