LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le BTS notariat

Fiche : Le BTS notariat. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  12 Mars 2013  •  Fiche  •  846 Mots (4 Pages)  •  1 040 Vues

Page 1 sur 4

Jusqu’à présent, la fac était un passage pratiquement obligé pour qui voulait faire des études de droit, à moins toutefois d’opter pour une école de notariat.

La création du BTS (brevet de technicien supérieur) notariat, entrée en vigueur à la rentrée 2008, devrait permettre d’accéder, pour ceux qui n’ont pas la fibre universitaire, aux métiers du droit. Quoi qu’il en soit, c’est une filière qui reste très exigeante et mène à tout (aux professions judiciaires, mais aussi au métier de juriste d’entreprise, ou à la fonction publique...), à condition de passer le cap de la licence.

"C’est une idée fausse de croire qu’il faut de la mémoire pour faire du droit, insiste l’assesseur du doyen à l’UFR d’économie, de droit et de gestion de l’université de Bretagne-Occidentale. Un bon juriste ne connaît pas les règles par cœur ! Il doit savoir qualifier les situations, mais surtout savoir poser les problèmes et aller chercher des solutions."

Droit : la licence

Bacs conseillés : L, ES, S

Niveau d’entrée/sortie : bac/bac+3

Sélectivité : faible

Coût de la formation : faible

Insertion professionnelle : moyenne

Le 1er cycle de droit constitue une épreuve de taille : matières nouvelles, terminologie particulière, exercices inédits et amphithéâtres bondés. Dès la 1ère année, vous découvrez des matières fondamentales : le droit civil, le droit public, le droit administratif, ainsi que le droit constitutionnel.

À ces disciplines s’ajoutent des options en sciences politiques, relations internationales, histoire contemporaine, politique et sociale, ou étude des médias. Figurent également au programme : finances publiques, droit européen, droit fiscal ou droit judiciaire privé.

Ensuite, au fur et à mesure des 3 années de licence, vous vous spécialiserez : droit privé, droit public, droit des affaires, carrières judiciaires et sciences criminelles, droit social, droit notarial, droit européen, droit international, droit comparé...

Droit : les formations courtes

Bacs conseillés : STG, ES

Niveau d’entrée/sortie : bac/bac+2

Sélectivité : moyenne

Coût de la formation : faible

Insertion professionnelle : facileRécemment rénové, le DUT (diplôme universitaire de technologie) carrières juridiques nouvelle version met l’accent sur les disciplines juridiques, telles que le droit pénal ou le droit pratique, même si on y aborde aussi l’économie, la gestion, les techniques d’expression et de communication. À la carte, les étudiants peuvent choisir des "modules complémentaires" : banque-assurance, juriste d’entreprise, juriste de commercialisation, administration publique. Les titulaires du DUT carrières juridiques peuvent devenir collaborateurs de notaire, d’huissier, assistants juridiques dans des cabinets d’avocats, ou rédacteurs de sinistres dans les assurances.

Le BTS professions immobilières, formation mi-commerciale, mi-juridique, mêle, toujours sur 2 années, le droit, les techniques de l’immobilier (techniques commerciales, gestion comptable, financière et fiscale, gestion administrative, techniques de communication professionnelle) ainsi que les techniques du bâtiment (réglementation et sécurité, construction,

...

Télécharger au format  txt (6.2 Kb)   pdf (87.1 Kb)   docx (10.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com