LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

En quoi l’entreprise Assurances Sécuriplus correspond aux principes de la division du travail et de l’organisation scientifique du travail?

Dissertations Gratuits : En quoi l’entreprise Assurances Sécuriplus correspond aux principes de la division du travail et de l’organisation scientifique du travail?. Recherche parmi 258 000+ dissertations

Par   •  8 Juin 2013  •  1 687 Mots (7 Pages)  •  1 034 Vues

Page 1 sur 7

En quoi l’entreprise Assurances Sécuriplus correspond aux principes de la division du travail et de l’organisation scientifique du travail? Illustrez votre réponse à l’aide d’extraits tirés du cas* et démontrez clairement la correspondance de ces extraits avec les principes de division du travail et d’organisation scientifique du travail.

Réponse :

L’organisation scientifique du travail (OST) est en fait une « amélioration » de la vision originale de la division du travail, qui permet d’améliorer la productivité et trouver la meilleure façon de faire. Il part du principe que l’efficacité passe par la décomposition et l'optimisation de chaque activité ainsi que par la séparation entre la conception et l’exécution. Son but premier est d’accroître la productivité.

Les étapes:

1. La décomposition des tâches en éléments constitutifs

2. L’analyse des éléments pour élaborer la meilleure méthode

3. L’établissement des normes de rendement

4. La sélection des employés les plus aptes

5. La rémunération en fonction du rendement

D’après le texte du cas, Sécuriplus est une compagnie d’assurance qui comprenait trois divisions opérant dans un environnement administratif dans un contexte de marketing bien différent et chaque possédait sa propre direction, équipe de vente, ses services administratifs et même son personnel de bureau. Comme les divisions étaient séparées, les taches étant aussi séparées comme le service des réclamations/médicaments qui comptait la division médicale inclurait 66 employés repartis : sept cadres supérieurs, 20 vendeurs, 25 commis de bureau et 14 préposés a l’administration, il travaillait comme une organisation autonome ayant ses propres systèmes informatiques, ses banques de données informatises sur les bénéficiaires, ses services comptables et une équipe d’analyste.

Pour améliorer la productivité et trouver la meilleure façon de faire d’où la théorie de Frederick Taylor, Sécuriplus a du diviser ses taches dans les réclamations soumises au service des réclamations/médicaments, comme on peut le voir dans le texte il y a tout un long processus à faire pour la réception d’une réclamation, le courrier arrivait à 11 :00 chaque jour et ensuite on les déclassait au sein de la division pour l’acheminer à leur département respectif soit services administratifs, ventes, services de réclamations/médicaments, services des réclamations/soins dentaires. Suite à ce premier déclassement le service des réclamations/médicaments le triait lui-même en 3 catégories : réclamations simples, complexes et incomplètes. Comme toute entreprise d’assurance, Sécuriplus prenaient ses demandes de remboursements de médicaments sur ordonnance mais pour certaines demandes de remboursements ils se sont adresses à deux services différents figurant sur un formulaire et d’autres demandes sont incomplètes. Comme conséquence, l’exécution et la conception du travail a été divisé, les employés ont été transformés en machine, le manque de productivité. D’où vient les problèmes, les employés ne pouvaient que traite 125 réclamations par jour, ce qui était en dessous de la moyenne de 155 réclamations par employé et par jours chez ses concurrents, car les employés ne savaient pas comment s’y prendre pour réduire le temps des traitements a des délais acceptables. C’est à partir de ce manque de productivité que les dirigeants ont décidé de donner une formation de 10 :00 de temps à cours intensif lors de l’installation du nouveau système informatique. Afin de structurer les taches de manières précises et fortement parcellisée qui permettront de calculer le temps à louer et son succès qui reposait sur 3 facteurs clés : le cout, le service et la qualité.

En voyant le texte du cas, tout était calculé « Les réclamations simples étaient traitées selon un système de premier entré, premier sorti. Le temps du transport durait environ trois jours même si le temps du traitement n’était que trois minutes. Les réclamations complexes étaient également traitées selon un système de premier entré, premier sorti. Le temps de traitement était de sept minutes tandis le transit atteignait cependant près de neuf jours car il fallait coordonner les réclamations pour deux services différentes reçus sur un seul formulaire. Tous les trois jours, un associé du service des réclamations/médicaments recueillait la pile de réclamations incomplètes pour les retourner aux bénéficiaires en expliquant pourquoi la réclamation était incomplète et en demandant de la présenter à nouveau. Le temps de traitement à louer pour ces réclamations étaient de cinq minutes.»

D’après ces extraits du texte on peut dire que les principes de division du travail correspondent parfaitement qui sont :

1- Améliorer la productivité.

2- Trouver la meilleure façon de faire.

Question 2 (5 points)

En quoi l’entreprise Assurances Sécuriplus correspond ou ne correspond pas aux principes administratifs tels que définis par Henri Fayol? Illustrez votre réponse à l’aide d’extraits tirés du cas* et démontrez clairement la correspondance de ces extraits avec les principes administratifs d’Henri Fayol.

Réponse :

Qu'est-ce qu'administrer, selon Henri Fayol ? C'est prévoir ; « organiser », au sens fort du terme, « constituer » l'organisme qu'est l'entreprise ; c'est commander, permettre au personnel de remplir ses fonctions en lui donnant des ordres ; c'est aussi coordonner, harmoniser les efforts et les travaux de chacun dans un ensemble ; c'est enfin contrôler, veiller au respect des ordres et des règles établis. Telles sont les cinq fonctions administratives, étant entendu qu'il ne faut pas confondre « gouverner », qui est assurer le meilleur fonctionnement de l'organisation dans les opérations essentielles précédemment mentionnées, et « administrer », qui correspond plus spécifiquement à la dernière de celles-ci.

Selon les idées clés du Fayolisme, on compte six opérations de base dans une entreprise

...

Télécharger au format  txt (11.9 Kb)   pdf (125.8 Kb)   docx (12.6 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com