LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Devoir BTS Tourisme Culture Générale Et Expression: analyse des documents et extractions des idées

Commentaires Composés : Devoir BTS Tourisme Culture Générale Et Expression: analyse des documents et extractions des idées. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  18 Avril 2013  •  1 996 Mots (8 Pages)  •  4 197 Vues

Page 1 sur 8

1)

1.1) Le document 1 est un article publié par Alexandre D.

sur le blog della identità alimentari en octobre 2009. Son titre « La construction d’une identité alimentaire nationale » est assez équivoque, puisque ce texte, de type argumentatif, évoque les différents facteurs responsables d’une identité alimentaire nationale.

Alexandre D. démontre dans ce texte que l’identité alimentaire nationale d’un pays est façonnée par deux conditions.

La première est de se démarquer d’autres cultures, à travers des produits typiquement locaux, ou bien en changeant le nom d’une recette ou un ingrédient qui la constitue. La seconde condition est que cette identité alimentaire ne soit pas éphémère, et qu’elle perdure au fil du temps.

L’auteur s’attache aussi à expliquer le rôle des acteurs de cette construction alimentaire nationale. Il en existe quatre : les « cuisiniers », les « mangeurs », les « écrivains » et les « commerçants ».

1.2) Le document 2 est un extrait de rapport d’information sénatorial, rédigé par Catherine Dumas en juillet 2008. Ce texte, de type informatif, est divisé en deux parties distinctes, la première traitant du patrimoine des terroirs français, et la deuxième de leur impact sur la culture et l’économie de notre pays.

Catherine Dumas évoque dans la première partie la richesse des produits et terroirs des sols français, en indiquant que chaque région a sa spécialité. L’auteur met aussi en avant l’attachement de la France à ses identités culinaires locales.

Dans la deuxième partie, C. Dumas explique l’importance de notre identité culinaire dans le monde, et le rayonnement culturel qu’elle apporte, tant au niveau du tourisme que de l’économie du pays. L’auteur met donc l’accent sur les effets positifs de cette richesse culinaire.

1.3) Le document 3 est une chronique publiée par Eve Mongin en février 2009 sur Andiamo, le blog de Libération. Ce texte informatif dévoile la volonté de certains italiens de conserver leurs traditions culinaires, en rejetant les cuisines dites « ethniques ». En effet, Eve Mongin donne à travers l’exemple du maire de la ville de Lucca une image d’une Italie très conservatrice, fière de ses terroirs jusqu’à parfois aller à la limite du xénophobisme.

Eve Mongin donne une représentation des italiens assez forte lorsqu’il s’agit de cuisines dites « ethniques ». En effet, souvent trop fiers de leur cuisine, ils sont très peu ouverts aux autres, ce qui n’est pas forcément une bonne chose.

L’auteur utilise l’exemple du maire de Lucca, en Toscane, pour pointer du doigt le rejet de la cuisine étrangère par les autochtones. Malheureusement, ces rejets, ayant pour but à la base de préserver leurs produits et héritages locaux, peuvent montrer une sorte de discrimination envers les étrangers.

1.4) Le document 4 est un document iconographique constitué de deux aquarelles réalisé par Yves Lasserre, qui s’intitule Terroirsen périls.

Dans la première représentation, une vache charolaise, produit régional français, est confrontée à une vache charolaise de premier prix, venue de Chine. Dans la deuxième représentation, un français typique, vêtu d’un béret incrit du drapeau français et du label AOC, est confronté à un énorme hamburger peu appétissant issu de « Burger Land ».

Ces deux documents illustrent une cohabitation parfois difficile entre les produits issus du patrimoine culinaire français et les produits d’origines extérieures. La réaction de la vache charolaise française, ainsi que celle du français de pure souche montrent une certaine méfiance envers ces produits importés.

Yves Lasserre tente de montrer son attachement aux produits régionaux français, et de dénoncer ces « terroirs » en péril, comme l’indique le titre du document.

1.5) Alimentation et identité nationale

I- les facteurs qui construisent une identité culinaire nationale

1- la place des produits

Afin de bâtir une identité culinaire, il est important d’avoir ses produits du « terroir », ses spécialités, autrement dit, ce qui fait d’une nation se démarquer d’une autre (doc. 1 et 2). Il existe une autre alternative : rajouter un ingrédient local à une recette bien connue, par exemple, la carbonnade flamande est un bœuf bourguignon cuisiné à la bière, ce qui en fait une recette typiquement belge.

2- la place des hommes

Chaque patrimoine culinaire national a son histoire, la place des hommes est donc primordiale pour faire perdurer des traditions (doc. 1). De plus, avant de pouvoir se démarquer, il faut d’abord avoir observé ailleurs. Dans le cas de la France (doc. 2), l‘identité culinaire nationale est le résultat d’une interaction entre l’homme et la nature, puisque les qualités humaines permettent d’entretenir le savoir faire. Il existe quatre « catégories » d’hommes qui permettent le développement d’un patrimoine culinaire : les « cuisiniers », les « mangeurs », les « écrivains » et les « commerçants ».

II- les répercussions d’une identité culinaire nationale

1-les effets positifs

Un des points positifs majeur d’un patrimoine culinaire riche est le rayonnement qu’il apporte au niveau mondial. Tant au niveau économique que culturel, il permet des retombées importantes (doc 1). Par exemple, beaucoup d’emplois sont générés dans ce secteur. De plus, la popularité d’une cuisine, par exemple, la cuisine française, véhicule une bonne image de notre pays à l’étranger et participe à une augmentation du tourisme (doc. 2).

2-les effets négatifs:

Construction d’une identité alimentaire nationale;

Spécificités de la cuisine française et ses effets positifs sur la culture et l’économie;

Représentation de la cuisine italienne et de leur attachement (trop) important à leur identité, à travers l’exemple de la ville de Lucca;

Cohabitation

...

Télécharger au format  txt (12.5 Kb)   pdf (130.5 Kb)   docx (12.9 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com