LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cours De Droit Première Année: Les Grands Problèmes Sociaux Contemporains

Dissertation : Cours De Droit Première Année: Les Grands Problèmes Sociaux Contemporains. Recherche parmi 280 000+ dissertations

Par   •  18 Novembre 2012  •  2 216 Mots (9 Pages)  •  1 482 Vues

Page 1 sur 9

LD1 SEMESTRE 2

GRANDS PROBLÈMES SOCIAUX CONTEMPORAINS

INTRODUCTION

La société contemporaine débute dans les années 1945-1950, période de reconstruction. La France va connaître, notamment à partir du milieu des années 1950 une croissance économique qui est sans doute la plus longue et plus forte période de croissance de son histoire. On entre dans ce qu'on appelle les « 30 glorieuses » avec un taux annuel moyen de croissance de 5%.

Si la croissance est possible c'est parce que à cette époque on a un environnement international qui est favorable, notamment à une grande ouverture vers les marchés extérieurs.

La croissance économique est favorable aussi car la société française connait une croissance démographique importante qui favorise la consommation.

En France, on fait des choix politiques après la guerre, c'est à dire que l'État devient un acteur important dans le domaine économique pour tirer l'économie vers le haut et cette implication se traduit notamment par des nationalisation d'entreprises et donc on a un état qui possède de grands moyens d'intervention et qui va mettre ces moyens en oeuvre en planifiant l'économie à l'avance ce qui va permettre notamment de stimuler et d'orienter le développement économique.

Malgré ces indicateurs plutôt positifs et une croissance économique importante, les 30 glorieuses n'est pas l'âge d'or de la société française car la forte croissance se fait dans un contexte social parfois difficile et elle créée certains déséquilibres. Il y a d'abord déséquilibre monétaire car la croissance entraine une inflation de la monnaie, inflation qui menace la valeur de la monnaie et qui va contraindre la France à dévaluer le franc deux fois en 10 ans, en 1958 et en 1969.

Cet essor économique, cette croissance économique importante est sélective parce que elle favorise le secteur industriel mais surtout le secteur tertiaire au détriment de l'agriculture qui va connaître un déclin relatif et important durant ces années.

Une croissance économique qui provoque en France un fort déséquilibre régional car certaine régions vont être plus concernés par la croissance que d'autre et notamment on va voir se développer la région Ile de France, la région Rhône-Alpes, la Provence Côte d'Azur et à côté de cela on a des régions qui stagnent d'un point de vu économique comme les régions de l'Ouest, du Sud-Ouest et du Massif central.

Durant les 30 glorieuses, c'est aussi le temps de l'urbanisation. La forte urbanisation du pays en même temps que se produit la désertification de certaines zones rurales.

L'aspect le plus spectaculaire des effets de la croissance c'est sans doute la profonde mutation des structures sociales et des conditions de vie des français.

On compte trois phénomènes majeurs qui vont modifier en profondeur la société française, tout d'abord c'est la diminution des effectifs du patronat et de la paysannerie qui représente chacun moins de 10% de la population active au milieu des années 1970 ce qui traduit une perte d'importance de la classe des indépendants et du coût augmentation considérable du nombre de salariés, on parle donc de la « salarisation » de la société française.

Deuxième phénomène important, la stagnation du nombre d'ouvriers c'est la fin de l'âge d'or de la classe ouvrière et dans cette classe, on assiste à une transformation importante puisque progressivement, les ouvriers non qualifiés, non diplômés, vont diminuer au profit de ceux qu'on appelle les ouvriers en « blouse blanches », les contremaitres, les techniciens donc plutôt des ouvriers plus qualifiés ce qui va transformer cette classe et cette conscience ouvrière.

Troisième phénomène, c'est l'augmentation rapide d'une classe moyenne salarié, très hétérogène puisque formé de groupes divers, une classe qui comprend les employés, les fonctionnaires, les cadres, les professions intermédiaires...etc. Une classe moyenne qui à la fin des trente glorieuses représente presque la moitié de la population active française.

A côté de cela on a donc une transformation des conditions de vie des français puisque on assiste à une spectaculaire augmentation du niveau de vie des français et en moyenne, les revenues des français vont être multiplié par trois en 20 ans et du coup on a une société française qui entre de manière massive dans l'ère de la société de consommation.

Consommation de masse ce qui permet aux français d'acheter de nombreux biens et services de différentes natures et consacrer une partie de leur budget non plus seulement à l'alimentation mais au logement et pour son acquisition. Une partie est aussi consacré à l'achat de l'électroménager, de téléviseurs, d'automobile.

Sa permet aussi aux français d'investir un peu plus dans l'éducation de leurs enfants, de se soucier un peu plus de leur santé et aussi de consacrer une partie de leur budget à des activités de loisirs (sport, culture, voyage).

Cette révolution des conditions de vie même si elle touche l'ensemble de la société est très différemment répartie entre les groupes sociaux car malgré la croissance, les inégalités sociales subsistent.

Dans la réalité, ces transformations n'ont pas fait disparaître les motifs d'insatisfaction, au contraire, même si les choses vont plutôt bien, l'insatisfaction va grandir et l'évènement qui va montrer cela c'est « mai 1968 » qui va être le révélateur des frustrations accumulés par la population.

On a des individus qui rejettent la société de consommation, notamment de la part des jeunes, qui, selon les contestataires, cette société écrase l'homme au nom du positivisme et puis cette société provoque des peurs et des craintes et on commence à s'inquiéter de la destruction de l'environnement.

Mai 1968 c'est l'occasion de remettre en cause les liens et hiérarchie qui est l'autorité et on a une volonté de libérer l'homme de toutes les entraves et de tout les contrôles qui pèse sur lui du fait de l'état et de son rôle, du fait de la société, de la famille, de la religion, du fait de la morale sexuelle...etc.

On a tout une remise en cause de l'ordre social établie, à cela s'ajoute des revendications politiques, revendications plutôt hostiles

...

Télécharger au format  txt (14.6 Kb)   pdf (147.3 Kb)   docx (13.9 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com