LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Lecture analytique : extrait de « un barrage contre le pacifique »

Commentaire de texte : Lecture analytique : extrait de « un barrage contre le pacifique ». Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  10 Mai 2018  •  Commentaire de texte  •  365 Mots (2 Pages)  •  1 658 Vues

Page 1 sur 2

Lecture analytique : extrait de « un barrage contre le pacifique »

Participe a un nouveau mouvement le nouveau roman. S’oppose à ce qui se faisait, refuse les codes qui définissait le roman classique, on refuse le récit traditionnelle. On refuse le narrateur omniscient, on refuse le portrait psychologique. Pour le nouveau roman, on ne peut dire que ce que l’on voit, on ne peut pas décrire la réalité, impression de lire un récit banal.

Pour M.Duras, l’écriture d’un roman est très proche d’une écriture pour le cinéma et le théâtre.

I) un portrait esquissé de M. JO

M.Jo personnage secondaire. Une description limitée à quelques traits physiques. On met en évidence sa petite taille, son nom est un diminutif. On met en avant ses mains, mais elles ont un côté féminin, groupe ternaire (soignées, maigres, belles). Vêtements élégants chapeau+costume=statut social. Vêtements ternes, renvoie à la fadeur du personnage. Arrêt sur des éléments symboliques : chapeau→statut social diamant→ richesse

II) une vision subjective

Point de vue interne, décrit par des personnages « ils l’avaient déjà vu » renvoie à un élément passé. Tout repose sur le terme du regard. Le portrait s’accompagne de jugement. Joseph est le premier à juger M. Jo, il est jaloux, l’envie et le méprise « c’est un singe » → confirmation l11 « c’était vrai la figure n’était pas belle ». Evidente vulgarité. M. Jo devient l’objet d’une fiction « seul », M.Jo est un bon parti selon la mère. Il n’y a pas d’autre fille que la sienne. Le regard de la mère sur M.Jo puis à sa fille trahit ses pensées. Scène quasiment muette. On apprend avec cela que la mère est manipulatrice, elle ne veut pas le bonheur de sa fille. Elle a vu qu’il était riche et elle demande à sa fille de le séduire. La mère met en évidence ces atouts comme si elle ventait sa marchandise. Portrait subjectif de Suzanne. Elle a une certaine force de caractère. Le sort de M. Jo est scellé.

Conclusion :

Portrait qui insiste sur la richesse de M. Jo. C’est ça qui intéresse les autres personnages. Les regards des personnages subjectifs nous disent quelque chose sur eux : la vulgarité de Joseph, l’obsession de la mère. Suzanne est amorale. En l’observant M. Jo a montrer qu’il la voulait.

...

Télécharger au format  txt (2.3 Kb)   pdf (43.2 Kb)   docx (569.2 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com