LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cyrano de Bergerac, acte I, scène 4

Fiche : Cyrano de Bergerac, acte I, scène 4. Recherche parmi 273 000+ dissertations

Par   •  2 Avril 2018  •  Fiche  •  529 Mots (3 Pages)  •  18 847 Vues

Page 1 sur 3

Lecture analytique : Cyrano de Bergerac, scène 4 acte I, Edmond Rostand  [pic 1]

 

Analyse du texte :

Introduction :

Edmond Rostand est dramaturge du XIXe siècle il a écrit Cyrano de Bergerac joué pour la première fois en 1897 c’est œuvre relate l’histoire de Cyrano un personnage avec un physique assez disgracieux. C’est la première fois que l’on voit Cyrano de la pièce. Nous verrons en quoi cette tirade met elle Cyrano en valeur. Pour cela nous verrons le théâtre dans le théâtre puis une tirade comique.

Developpement :

  1. Le théâtre dans le théâtre
  1. Cyrano acteur
  • Il faut attendre la 4e scène pour que le personnage de Cyrano apparaisse, c’est donc une scène importante.
  • Dans cette tirade, Cyrano nous fait part de tout un panel d’expression (campagnard, amical, agressif, militaire…) dans les quelle il décrira son nez.
  • Il fait sa preuve de supériorité car il appelle Valvert « jeune homme ».
  • On va voir que le but de cette tirade est de mettre en valeur son diffèrent pour le rendre meilleur
  • Il va retourner la situation – il a pour but de briller aux yeux des autres et surtout Roxane.
  1. Un autoportrait
  • Cyrano fait dans sa tirade une énumération d’adjectifs « agressif », « amical », « descriptif ».
  • C’est un personnage a multiple facette il peut a la foi être « militaire », « gracieux », « cavalier » …
  • Cette tirade comprend multitude de figures de style, dont la métaphore, Cyrano compare beaucoup son nez a des objets, « une enseigne », « une cheminée », « une boite a ciseaux », « un monument », « un perchoir » …
  • Il emploie un vocabulaire géographique développer « cap », « péninsule », « mer rouge », « mistral ».

  1. Une tirade comique
  1. Le duel verbal
  • Cyrano est attaqué sur son physique on appelle ça un argument ad hominem c’est-à-dire qu’il est attaque sur quelque chose dont il n’est pas responsable.
  • On attend après cette attaque a ce que Cyrano s’énerve mais au contraire, il reste calme.
  • Au vers 316, on s’attendait a ce que Valvert disent quelque chose de grandiose sur Cyrano sauf qu’il dit une phrase basique en bégayant « vous avez un nez … heu … un nez … très grand »
  • Cyrano va prendre le contre-pied du personnage il a pas du tout la réaction attendue il va même jusqu'à confirmer en disant « très ».
  • Cyrano va le tué avec son arme préféré qui est les mots.
  1. La stratégie par le rire.
  • Cyrano met en avant sa propre douleur en utilisant l’autodérision
  • Son nez lui fait honte, il a beaucoup d’émotions derrière son rire.
  • Il préfère se moque de lui-même avant que les autres ne le face
  • Il fait des comique de mots « nanar » v. 347 et des comique de caractère : « curieux » « campagnard »…
  • Il utilise aussi l’hyperbole : « c’est lui mer rouge dans il saigne »

Conclusion :

C’est une tirade qui a pour but de répondre a Valvert qui montre la médiocrité de ce personnage et la virtuosité de Cyrano mais qu’elle cache une grande souffrance.

...

Télécharger au format  txt (3 Kb)   pdf (71.7 Kb)   docx (13.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com