LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cyrano De Bergerac, Acte III, Scène 10, Analyse

Dissertation : Cyrano De Bergerac, Acte III, Scène 10, Analyse. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  15 Juillet 2014  •  942 Mots (4 Pages)  •  16 660 Vues

Page 1 sur 4

« Cyrano de Bergerac » est la plus célèbre pièce de théâtre d’Edmond Rostand, et fait partie du genre littéraire de la comédie dramatique. Elle a été écrite à Paris en 1897 et jouée pour la première fois le 28 décembre au Théâtre de la Porte-Saint-Martin. Dans cet extrait de la scène 10, acte III, la scène met en place 3 personnages, Christian, Roxane et Cyrano.

Christian est beau et vaillant mais totalement incapable de séduire par les mots sa belle précieuse. Caché dans l'ombre sous le balcon de Roxane, Cyrano souffle à Christian sa déclaration d'amour, puis va jusqu'à séduire la jeune femme en déclamant lui-même des vers, la laissant totalement charmé par un si bel esprit qu'elle pense être celui de Christian.

En quoi cette scène présente-t-elle un jeu de séduction mêlant les registres comique, lyrique et pathétique ?

Dans un premier temps, nous parlerons d’une stratégie de séduction singulière et dans un deuxième temps, l’association des registres, lyrique et pathétique.

I – Une stratégie de séduction singulière

Il utilisera plusieurs métaphores pour désigner le baiser, comme par exemple au vers 16, où il cite l’abeille et le miel, ce qui caractérise le goût ou encore une énumération de mots qui constituent le domaine de l’engagement « Un aveu », « Une promesse », « Une façon »…

1. Un badinage plaisant et léger

2. L’ascension de chacun des personnages

Ensuite, l’ascension de Christian et Cyrano se fait sentir petit à petit tout au long de cette scène. Christian, lui se sent plus à l’aise dans sa posture, on peut dire que c’est une ascension physique qu’il arrive même à enjamber … Cyrano quand-t-à lui pose des questions à Roxane, qui illustrent ce crescendo.

Cyrano pour lever les dernières réticences, déculpabilise et se fonde sur l’exemple illustre de la souveraine Anne d’Autriche, épouse de Louis XIII, qui a accordé ce privilège à Buckingham. La qualifie comme reine, ce qui n’échappe aux oreilles de Roxane, qui est charmé par cette comparaison et acceptera ensuite le baiser de Christian.

Une élévation a lieu pour chaque personnage dans cet extrait de Cyrano de Bergerac, celle de Christian qui prend de l’assurance pour sa posture et son physique, celle de Cyrano, qui de parole en parole, va crescendo vers un langage poétique pour séduire et celle de Roxane, qui va être charmé par cette comparaison, et va même se situer au rang de reine.

3. L’emploi d’une langue poétique

L’assonance du « i » dans ses premières répliques marque le « i » au verbe « aimer », ce qui caractérise encore plus le sujet de l’amour et de ce fameux baiser. Cyrano emploie des rimes plates (AABB) dans toute ses répliques « ose »/ « chose » « oreille »/ « abeille ». Cela crée un effet de poésie.

….

Cyrano emploie donc une langue poétique pour pouvoir envouter la charmante Roxane, ce qui est un succès. Il force sur l’assonance du « i » pour faire croire

...

Télécharger au format  txt (5.6 Kb)   pdf (80.5 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com