LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cyrano de Bergerac : Acte V, scène 5 première partie

Dissertations Gratuits : Cyrano de Bergerac : Acte V, scène 5 première partie. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  3 Décembre 2012  •  838 Mots (4 Pages)  •  6 118 Vues

Page 1 sur 4

Acte 5, première partie scène 5

Introduction

Il s'agit pour Rostand de crée du pathétique et de faire adhérer le spectateur a ce pathétique. Comment aller prendre un spectateur dans une salle et lui faire passer l'émotion ? Il faut lui faire prendre des détours, mélange les tons pour faire passer ce « patos » et l'enrobé par du plaisant, l'un faisant ressortir l'autre. C'est une scène pathétique mais les personnages se refusent d'être eux même pathétiques. Pose les jalons pour la scène finale, c'est-à-dire préparer à ce que Roxane découvre que Cyrano est celui qu'elle aime alors qu'elle est en deuil de Christian.

I. Echange de l'ordre du quiproquo entre Roxane et Cyrano

Converse avec elle comme à son habitude mais l'échange n'a pas le même sens pour les deux personnages. Roxane croit qu'il parle de chose indifférentes mais lui il parle avec des sous-entendu de son accidents et de sa mort prochaine. Il voulait revoir Roxane une dernière fois et veut lui laisser croire la banalité de sa visite, il la laisse dans son indifférence.

Rostand basse ses sous-entendu dans la gestuelle pour que le public sache sans que Roxane sache. « Qu'est-ce que je disais ? » est une réplique importante car la visite de Cyrano est dans l'indifférence, une visite banale sans intérêt. Symboliquement, montre que Roxane à passer sa vie à ne pas l'écouter, à ne pas savoir ce qu'elle disait.

Il compare Roxane à Pénélope car comme elle, elle fait sa tapisserie mais quand Ulysse arrive (Cyrano), elle ne le reconnait pas. « Les teintes fanées » = ce qui est passé, donc comment les faire revivre ?

« Depuis 14 années, pour la première fois en retard » montre que Roxane n'a pas encore nommé, ni regarder une seule fois Cyrano. Elle nous rappelle la scène ou Cyrano lui avouait son amour mais elle ne l'entendait pas, ne le voyais pas.

On voit aussi un Cyrano qui va se complexifier « … repasser dans une heure » puisque dans cette réplique il y a les deux personnages : d'un côté le grand Cyrano qui se joue de la mort et montre que l'amour est plus fort que la mort mais il y a aussi le Cyrano fragile qui se sait vaincue tout de même par la mort.

II. Le dialogue avec sœur Marthe

Le plaisant reprend le dessus mais où se cache encore un autre discourt. Il se livre à des moqueries banales envers la religieuse pour ne pas effrayer Roxane. Citrique la religion mais la sœur lui répond par de la bienveillance.

Vient de passer par un moment de l'acceptation de la mort. Mais malgré tout, il veut tenir son rôle jusqu'au bout et garde cette cuirasse qu'il a porté toute sa vie.

« Hier j'ai fait gras » c'est-à-dire qu'il a mangé de la viande le vendredi alors que c'est interdit car jour de la mort de jésus amis Sœur Marthe répond avec ironie car elle sait que ce n'est que pour la provoquer. Montre le rapport entre la croyance et la charité. « Convertir » désigne vise ici à devenir un bon chrétien, en y répondant « je m'en garde » Sœur Marthe pense qu'il est déjà dans l'esprit

...

Télécharger au format  txt (4.7 Kb)   pdf (69.7 Kb)   docx (9.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com