LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fin de l'automne Ponge Parti pris des choses

Commentaire de texte : Fin de l'automne Ponge Parti pris des choses. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  16 Juin 2018  •  Commentaire de texte  •  1 691 Mots (7 Pages)  •  1 678 Vues

Page 1 sur 7

LA : La Fin de l’Automne : Nature : // idée d’une nature morte

1. Dim. géologique : milieu terrestre

2. Dim. Physique : lieu, source et résultats des phénomènes matériels : les lois de la nature

3. Dim. Anthropomorphique: être une force de la nature, une petite nature

4. Dim. Biologique: force vitale, du vivant – histoire de la médecine → nature curative,

médiatrice lorsqu’un organe ou un élément lésé revient peu à peu à son état naturel.

Brume :

1. brouillard, ens. de gouttelettes d’eau.

2. au sens figuré: qui empêche de voir, de comprendre qqchose → vague /incertain

latin « bruma » = jour de l’année + court du solstice d’hiver: puis époque des froids

Bourgeon :

excroissance des végétaux

ou métaphore: élément laissant prévoir des développements ultérieurs, multiples

et importants.

biologique : organe du goût

medical : bouton poussant sur la peau

Gourd :

engourdi par le froid

figure maladroit, gauche.

→ qualifiant le vent.

Dépouillement :

action de perdre la peau, le feuillage, les vêtements ;

par métaphore : se mettre à nu

fait d’ôter qqchose à qqu’un – voler (violence)

→ dépouillement des morts qui a pour but la perfection spirituelle

→ à la langue: Perte de sens

comptage électoral – examen d’un inventaire

→ se mettre nu → bourgeons? / examen d’un inventaire /abandon, renoncement spirituel

Eponge :

→ de compresse, emplâtre

presser l’éponge : tirer tout ce qu’on peut

Cataplasme sur une jambe de bois = vraie expression

cataplasme en horticulture = mélange de terreau et de bouse de vache pour soigner les lésions des arbres (origine des feuilles)

Bibliothèque = parle d’une bibliothèque vivante pour un savant.

Essences = polysémie

philosophie: ce qui est = la nature idéale, conceptuelle ou divine / Husserl - phénoménologie

courant : ce qui est, ensemble des caractères constitutifs de qqchose

sylviculture = variété, espèce d’un arbre, d’un bois

Produit concentré extrait de certaines substances, végétales, minérales ou animales.

A. ALCHIMIE. Substance la plus pure extraite de certains corps, le plus souvent par

distillation.

B. Liquide volatil, peu ou non gras, très odorant, extrait des végétaux, le plus souvent par

distillation

C. culinaire : Produit obtenu par distillation, par réduction, par macération ou infusion.

→ Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 « nature de quelque chose »

Scrutin :

Empreinté au latin médiéval : scrutinium, dans l'expression. per viam scrutinii (XIIe s. dans le Corps Universel DIplomatique du Droit des Gens: vote moines)

latin scrutinium « action de fouiller, examen » (version BLAISE Lat. chrét.), lui-même issu du latin classique scrutari, v. scruter.

grenouille - grenouillerie :

outre l’animal peut désigner diff. choses dont terme d’imprimerie bouffer la grenouille / faire

sauter la grenouille = profiter de fonds dont on est que le dépositaire.

grenouillard fam : amateur d’eau, de bain froid

Flaques: sauter de flaques en flaques

Nu :

Du lat. nudus «dévêtu, vêtu légèrement, découvert, sans ressources, dépourvu de, sans ornement (style), pur et simple».

1- dépouillé/ végétation, un arbre nu

2- Se dit d’un style

Va-nu-pieds = vagabond

se dit pour une racine non connue en linguistique.

Dépendre : usage transitif

Dépendre qqc. Détacher, enlever quelque chose qui était pendu ou suspendu

Bourgeon et crin ont en commun la bourre : cheveux, crin, végétal ou animal + bourgeons ont l’air velu.

I. La description d’un phénomène naturel

a- Topos de la nature qui s’éteint :

récolte des derniers fruits avec : « panier » et « gauler »

présence des « feuilles mortes » , “dépouillement”

présence des éléments météorologiques liés à la saison : « vent glacé », « brume », « pluie »

Lexique de l’eau / géographie : pluie, infiltrée, vallée, s'imprègnent d’eau, pré, les ruisseaux se multiplient = poncifs

→ redits par des expressions banales liées à cette saison

« ta tisane va refroidir » (les feuilles tombent dans les flaques), « les jours sont courts » (l’hiver arrive), « la nuit tombe vite » (tombe; allusion aux feuilles)

Jeu sur l’ombre et la lumière confirmé par la description scientifique

...

Télécharger au format  txt (11.9 Kb)   pdf (54.4 Kb)   docx (576.8 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com