LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Faux Monnayeurs, André Gide

Dissertation : Les Faux Monnayeurs, André Gide. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  16 Juin 2017  •  Dissertation  •  840 Mots (4 Pages)  •  1 216 Vues

Page 1 sur 4

Les Faux-Monnayeurs : Un roman touffu

Les Faux-Monnayeurs est un roman écrit par l’écrivain français André Gide publié en 1925. Même si Gide a écrit de nombreuses oeuvres comme par exemple « Les caves du Vatican » (qui est un roman paru en 1914), il affirmera dans la dédicace à Roger Martin du Gard que c’est son « premier roman ».

Ecrit au moment ou Gide assume son homosexualité, ce roman est aujourd’hui considéré comme l’un des plus significatifs du XX ème siècle.

Cette oeuvre est notamment réputée pour être construite avec soin et riche en informations.

Nous pouvons donc nous demander : En quoi ce roman est touffu ?

Tout d’abord dans une première partie nous verrons que c’est un roman touffu de part ses différentes sources, puis dans une seconde partie de part les différentes intrigues et enfin dans une troisième et dernière partie de par les divers genres narratifs que rassemble cette oeuvre.

Tout d’abord ce roman est touffu car Gide s’est inspiré de diverses sources pour créer son oeuvre. En fait, d’une part on va remarquer que pour créer son roman, il va dans un premier temps s’inspirer de sa propre vie. En effet, il va évoquer des lieux de sa jeunesse comme par exemple la rue de Tournon ou il a habité avec sa famille au travers la famille Profitendieu qui vit rue du T ou bien encore la rue Notre-Dame des Champs qu'il empruntait pour aller à l’école ou habitent les Molinier.

Ce qui va ainsi créer l’idée d’une introspection de l’auteur.

De plus, certains des personnages du roman s’inspirent de personnes réelles telle que Laura qui serait dans la vraie vie la cousine de Gide, Madeleine avec qui il s’était marié. D’ailleurs on peut retrouver dans la relation Édouard, Laura et Olivier celle qui existait entre André Gide, Madeleine et Marc Allégret. En effet, Gide (Edouard) éprouvait un amour spirituel pour Madeleine (Laura) et un amour charnel pour Marc (Olivier). On va retrouver exactement ce schéma dans son roman au travers des trois personnages cités auparavant.

Aussi, on pourrait citer monsieur La Pérouse qui rappelle fortement Monsieur de Lanux qui était l’ancien professeur de piano de Gide.

D’autre part pour rédiger son roman il va s’inspirer de faits divers comme par exemple le naufrage du bateau de Bourgogne raconté par Lady Griffith.

Ensuite, ce roman est touffu à cause des multiples intrigues qui le rythment. De ce fait, il est assez difficile à résumer puisque toutes les intrigues s’enchevêtrent les unes aux autres. Cependant on arrive tout de même à trouver une histoire principale axée autour des trois personnages principaux qui sont Olivier, Bernard, Edouard et les intrigues secondaires qui s’éloignent ou se rapprochent de l’histoire centrale. Parmi les intrigues secondaires qui gravitent autour de l’histoire centrale on peut citer celle du grand frère d'Olivier, Vincent, qui connaît avec Laura (l’amie d’Edouard) une aventure d’adultère au goût amer puisque celle-ci en ressortira enceinte. Lâchement, il l’abandonnera pour se perdre auprès de lady Griffith. Ce roman sera l’oeuvre de critiques et notamment

...

Télécharger au format  txt (5.3 Kb)   pdf (45.1 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com