LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La violence conjugale

Commentaires Composés : La violence conjugale. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  5 Avril 2012  •  939 Mots (4 Pages)  •  1 308 Vues

Page 1 sur 4

La violence conjugale

I.Définition:

La violence conjugale est la violence au sein du couple. C'est un processus évolutif au cours duquel un partenaire exerce, dans le cadre d’une relation privilégiée, une domination qui s’exprime par des agressions physiques, psychologiques, sexuelles, économiques ou spirituelles.

Les violences conjugales se distinguent des conflits de couple en difficulté.

• violences physiques : coups, mutilations, meurtre, etc.

• violences sexuelles : viol, agressions sexuelles, proxénétisme

• violences psychologiques : chantage, insultes, humiliation/dévalorisation, menaces (par ex. contre les membres de la famille), pressions, jalousie excessive.

• privations et contraintes : vol, destruction de propriété, contrainte (enfermement, séquestration.), privation d'autonomie (confiscation de revenu, de véhicule), volonté d'aliénation (aliénation économique, administrative).

II. Statistiques pour la France:

Depuis les années 2000, plusieurs enquêtes nationales ont tenté de dresser un bilan statistique des violences conjugales en France.

• En France, en moyenne, une femme meurt tous les trois jours des suites de violences domestiques.

• En France, en moyenne, deux enfants meurent chaque jour des suites de violences domestiques.

• Un homme meurt tous les quatorze jours des suites de violences domestiques. Dans plus de la moitié des cas, la femme auteur de l'acte subissait des violences de sa part.

• 13% de toutes les morts violentes recensées en France et, dans lesquelles l'auteur a été identifié ont eu lieu dans le cadre du couple.

• 41% des crimes conjugaux sont liés à la séparation (commission par des « ex » ou séparation en cours)

• 23% des auteurs d'homicides se sont suicidés après leur acte (97% d'hommes)

• 10% des enfants ont été victimes d'homicide en même temps que l'un de leurs parents.

Pour l'année 2004, les violences conjugales se chiffrent à plus de 39 000 faits constatés par les services de police et de gendarmerie, 162 femmes et 25 hommes tués par leur compagnon ou compagne et, 12% des viols commis sur les femmes majeurs sont le fait de leur compagnon.

III. Violences conjugales envers les femmes:

En France, en moyenne une femme meurt tous les trois jours à la suite de violences conjugales.

Les femmes subissent en majorité les violences au sein du couple (violences psychologiques, verbales, contraintes économiques, agressions physiques et violences sexuelles). Elles sont victimes d'hommes immatures, égocentriques ou présentant de graves troubles de la personnalité. Pour certains, la violence est la réponse « normale » à ce qu'ils considèrent comme un « refus d'obéissance », ils ont vu leur père frapper leur mère, ont une tolérance minimale à la

...

Télécharger au format  txt (6 Kb)   pdf (79.3 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com