LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

ANALYSE PRATIQUE PROFESSIONNELLE CAS

Rapport de stage : ANALYSE PRATIQUE PROFESSIONNELLE CAS. Recherche parmi 234 000+ dissertations

Par   •  5 Mai 2016  •  Rapport de stage  •  867 Mots (4 Pages)  •  422 Vues

Page 1 sur 4

ANALYSE PRATIQUE PROFESSIONNELLE

Chute d'un patient

La situation

J'effectue mon premier stage dans un service de géronto-spychiatrie, c'est une unité protégée pour les résidents atteints de troubles du comptortement ( la maladie d'Alzheimer ou démence à corps de Levy).

Ce matin-là, je suis en poste de jour, de 8h00 à 15h30 et je vais assister à la chute d'une patiente. L'équipe présente est composée de deux infirmiers, deux aides-soignantes et moi-même.

A mon arrivée, j'ai ressenti que les patients étaient particulièrement agités d'autant plus que je n'avais pas assisté aux transmissions de la veille qui se sont déroulées à 6h00 du matin.

Une patiente âgée de 83 ans que je vais nommer Mme X, atteinte de troubles du comportement avec une démence de type Alzheimer. Elle hurle et agrippe des personnes se trouvant à sa portée.

Mme X  a ainsi agrippé un autre patient que j’appellerai M. Y, âgé de 73 ans  atteint de troubles du comportement et qui ne supportant pas ce genre d'attitude devenait violent et réagissait en portant des coups sur l'autre.

Il est à ce moment-là 8h30, je sortais d'une chambre d'un patient pour me diriger vers l'office lorsque je vois Mme X s'approcher de M. Y pour l'agripper, le patient la repousse violemment et Mme X chute au sol.

Les soignants n'ont pu éviter cette altercation cela  s'est passée très vite. Néanmoins, ils sont arrivés rapidement près de Mme X. Un des infirmiers me regarde et me demande d'aller chercher de l'aide dans le service. A mon retour et près de la patiente au sol, je remarque que son pied droit est  positionné vers l'extérieur et que sa jambe est raccourcie. Alors, je me souviens que dans nos cours en traumatologie cela se traduisaient par une fracture du col fémoral.

La patiente au sol ne peut pas se lever, un infirmier propose la méthode du drap que nous appliquons avec deux autres soignants. Nous l'encadrons et la soulevons afin de la déposer sur son lit.

Je n'étais pas sûre de mes gestes, j'ai eu peur de ne pas assurer la sécurité de la patiente et surtout d'aggraver son cas. Heureusement cela s'est bien passé, nous avons réussi à aliter Mme X.

Je suis restée près d'elle pour lui tenir la main, j'essayais de la réconforter et de la rassurer malgré la douleur provoquée par sa chute. Elle semblait effrayée de ce qu'elle venait de subir. Elle répétait sans cesse "J'ai mal, j'ai mal bella.." La patiente était d'origine italienne, elle parlait très souvent en italien.

Immédiatement les mesures d'urgences ont été prises, un des infirmiers est retourné à l'infirmerie pour prévenir le médecin qui est arrivé en moins d'un quart heure. Il a examiné la patiente, le diagnostic de la fracture du col fémoral s'est confirmé. Accompagnée d'une aide-soignante, Mme X a été transférée en urgence à l'hôpital et s'est fait opérer le lendemain matin.

Questionnement :

On nous forme pour apporter des soins aux malades tant sur le plan physique que relationnel mais comment éviter ce genre d'altercation entre personnes démentes?. Sont-elles conscientes de leurs actes ? Pour les personnes soignantes existe-t-il des formations pour gérer et éviter ces accidents?  

...

Télécharger au format  txt (5.6 Kb)   pdf (110 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com