LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

TD d'économie générale

Cours : TD d'économie générale. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  21 Février 2013  •  Cours  •  1 927 Mots (8 Pages)  •  446 Vues

Page 1 sur 8

PREMIERE PARTIE  : ECONOMIE GENERALE

Question 1  : Quel indicateur figurant dans le tableau permet d’apprécier l’évolution du niveau de vie de la population française  ? Justifions

L’indicateur qui permet d’apprécier l’évolution du niveau de vie de la population française est le taux de croissance qui se définit par l’augmentation durable et à long terme du volume de la production.

La croissance favorise en général une progression de l’IDH (indicateur de développement humain), ce qui augmente le niveau de vie de la population.

Question 2  : Les autres indicateurs figurant dans le tableau contribuent-ils à apprécier le degré de développement économique, social et environnemental  ? Justifions.

Oui, d’autres indicateurs permettent d’apprécier le degré de développement économique, social et environnemental.

En ce qui concerne le développement économique, nous pouvons citez le taux d’investissement dans la R&D, dont dépenses publiques, le classement français dans les évaluations sur la compétitivité et l’attractivité ainsi les dettes public et le solde public.

En effet, tous ces indicateurs rentrent en compte dans la mesure de la croissance source de développement économique d’un pays.

En ce qui concerne le développement social, nous pouvons citez l’espérance de vie, le taux de décrochage scolaire, le taux de diplômés de l’enseignement supérieur, le taux de chômage, le taux de chômage des jeunes, le taux d’emploi des plus de 55 ans et le nombre de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté.

Certains de ces indicateurs (l’espérance de vie, le taux de scolarisation) rentre en compte dans l’IDH ce qui permet de mesurer le développement humain.

En ce qui concerne le développement environnemental, nous pouvons citez la part des énergies renouvelables dans la consommation final d’énergie.

Question 3  : Quelles évolutions de l’environnement technologique et international représentent des opportunités de croissance et de développement pour l’économie française  ?

Au niveau international, la forte croissance des pays émergeants constituent une formidable opportunité pour l’économie française car celle-ci pourra voir ces exportations augmenter.

De plus, il existe une très forte interdépendance entre la France et ces pays, c'est-à-dire qu’une part croissante de la production est vendue à l’étranger, et parallèlement, une part croissante de la demande est satisfaite par des produits étrangers, ce qui favorisera le développement de l’économie française.

Au niveau technologique, la France peut se distinguer de ces concurrents (les autres pays européen) en exploitant le potentiel d’innovation technologique actuel (croissance verte, biotechnologies, révolution numérique …) ce qui pourrait «  booster » nos exportations et augmenter l’attractivité de notre territoire pour d’éventuel investisseurs.

Les NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication) sont un facteur important de croissance car la rareté progressive des ressources fossiles risquent «  d’étouffer la croissance ». En exploitant d’autres pistes, en trouvant des solutions plus respectueuses de l’environnement, on favorise le progrès technique et donc la croissance économique du pays.

Cependant, exploiter les NTIC suppose de réalisés des investissements importants notamment dans la formation des salariés, mais d’un autre côté, toutes ces innovations constituent des secteurs à haute valeur ajoutée et des gisements d’innovation é d’emplois souvent non délocalisables.

Question 4  : Montrons en quoi les atouts de l’économie et de la société française cités par les auteurs du rapport sont des accélérateurs potentiels de croissance et de développement.

Les innovations dans le BTP (concernant l’isolation…) , l’innovation dans les transports ( axée sur le développement durable ) , dans la santé (prothèses…), dans le domaine des technologies numériques (livre électronique…) , dans l’alimentation (tendance écologique), dans le secteur de la chimie verte (biocarburants …), dans le secteur de l’habillement (vêtements thermorégulateurs …) sont autant d’innovations permettant de favoriser la croissance de notre pays car elles vont d’une part augmenté la productivité, favoriser l’emploi et augmenter la production intérieur, source de croissance économique.

De plus, les entreprises françaises sont très dynamiques et ont su faire face à la crise.

Ainsi, la moitié des entreprises du CAC 40 figurent dans le «  tiercé de tête », et le nombre de créations d’entreprises explosent.

Enfin, la France est la première destination d’IDE, elle se maintient à la 5ème place des pays exportateurs de marchandises, elle dispose d’ingénieurs et de chercheurs reconnu internationalement, et elle est la première destination touristique mondiale.

Toutes ces informations montrent que la France dispose d’une position centrale en Europe et est un pays moteur de progrès et de dynamisme mondial.

Concernant le développement, le taux de pauvreté des séniors n’a cessé de se réduire, le revenu disponible brut des ménages progresse de 1.2% par an depuis 2000 et la croissance du PIB français a été plus remarquable que celui de l’Allemagne de 1999 à 2009.

De plus, le taux de natalité de 2 enfants par femme, permet de préserver le potentiel de notre économie en valorisant le travail des séniors.

Enfin, le niveau général d’éducation de la population française reste satisfaisant (38% disposent d’une formation de l’enseignement supérieur) contre seulement 11% en Italie.

Question 5  : Recherchons dans un (des) autre(s) support(s), les freins susceptibles d’affecter la croissance et le développement de l’économie française.

Les freins susceptibles d’affecter la croissance et le développement de l’économie française sont  :

L’émergence de nouveaux concurrents comme la Chine donnerait naissance à un environnement plus concurrentiel où la recherche de bas prix serait très présente d’où le risque d’un dumping social (pratique consistant à baisser les coûts du travail au maximum pour gagner en compétitivité)

Les lourds investissements nécessaires à la

...

Télécharger au format  txt (13.7 Kb)   pdf (141.1 Kb)   docx (14.1 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com