LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse De Pratique sur Mr C, un patient atteint d’une fracture du col du fémur

Note de Recherches : Analyse De Pratique sur Mr C, un patient atteint d’une fracture du col du fémur. Recherche parmi 260 000+ dissertations

Par   •  24 Août 2014  •  876 Mots (4 Pages)  •  784 Vues

Page 1 sur 4

Analyse de pratique

J’ai effectué mon stage dans un service de soins de suite et de réadaptation, en partie spécialisé en orthopédie, dans un hôpital gériatrique parisien. Il s’agit d’un service qui accueil des patients dans l’attente du rétablissement de leur autonomie pour un retour à domicile ou une institutionnalisation.

La situation que je vais analyser concerne Mr C, un patient atteint d’une fracture du col du fémur nécessitant aucun appuis sur sa jambe gauche. Le patient est atteint de la maladie d’Alzheimer, qui se caractérise par des troubles mnésique et des difficultés spatio-temporelles. Il est agité et logorrhéique.

Tous les matins après la toilette, Mr C est installé au fauteuil auquel on l’attache à l’aide d’une ceinture de contention abdominal. Il s’agit d’un geste simple mais qui pourtant pourrait être assimilé à de la maltraitance si il ne répond pas à une prescription médicale (Article R. 4311-7 du code de la santé publique). J’ai souhaité analysé cette situation pour comprendre comment le médecin en est venu à une telle mesure, mesure qui prive le patient d’une certaine liberté.

Mr C est arrivé dans le service pour fracture du col fémur, il avait l’appui au sol interdit. Une fois au fauteuil et seul, le patient a tenté de se lever, il a chuté une première fois le médecin a été avertie par l’infirmière mais aucune mesure n’a été prise. Le patient à chuter une deuxième fois dans la journée, le médecin décide alors, en collaboration avec l’équipe, de lui prescrire une tablette de contention qui consiste à clipper une tablette sur les accoudoirs du fauteuil de façon à ce que le patient ne puisse se lever. Cette solution ne fut efficace que quelque temps car le patient agité passait par-dessous la tablette en glissant. Pour la sécurité du patient le médecin a décidé, suite à une réflexion collégiale, de lui prescrire une ceinture de contention abdominale lorsqu’il se trouve au fauteuil. Depuis la mise en place de cette ceinture de contention le patient n’a pas été retrouvé au sol. On observe bien ici que le respect de la dignité du patient est respectée au mieux, plusieurs type de contention ont été testé, puis réévaluée avant de parvenir à la plus adaptée pour la prise en charge du monsieur.

La contention abdominal de Mr C est primordiale pour sa sécurité car sinon sa plaie à la jambe gauche ne cicatrisera pas correctement, entrainant un risque d’infection. De plus cette ceinture est nécessaire pour prévenir le risque de chute, qui peut entrainer un déplacement de matériel chirurgical et des douleurs.

Le patient n’est pas favorable à la ceinture de contention, bien qu’il n’oppose pas de résistance lors de l’installation, il demande à ce qu’on la lui retire dès que quelqu’un entre dans la chambre. Il est nécessaire de bien lui expliquer le but de la contention, qu’il perçoit comme une entrave, autant de fois que nécessaire. La dignité, c’est-à-dire le respect de l’on doit à quelqu’un, doit être respecté au mieux car c’est un concept fondamental de la profession d’IDE, le non-respect de la dignité du patient engendre des risques de dépression ou de stress pouvant mener à une sur-agitation chez le patient. La contention le limite dans ses mouvements,

...

Télécharger au format  txt (5.3 Kb)   pdf (70.6 Kb)   docx (9.7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com