LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse De Pratique - la toilette sur une patiente atteinte d'Alzheimer

Mémoires Gratuits : Analyse De Pratique - la toilette sur une patiente atteinte d'Alzheimer. Recherche parmi 260 000+ dissertations

Par   •  9 Juin 2013  •  398 Mots (2 Pages)  •  1 926 Vues

Page 1 sur 2

Analyse de pratique

Madame L. est une patiente âgée de 88 ans qui est entrée pour un AVC ischémique et qui souffre de la maladie d'Alzheimer . Habituellement elle vit chez son fil qui s'occupe pour elle des taches qu'elle ne peut effectuer seule . C'est une personne discrète et calme qui aime s'occuper en lisant des magazines , regarder la télévision ou bien se promener dans les couloirs du service .

C'était la première fois que j'étais du matin , on m'avais donc dit que pendant qu'elle faisait sa toilette au lavabo , je devais refaire son lit . Je n'avais jamais été confronté à une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer auparavant . J'ai donc commencer par lui demandé à quel moment elle préférait sa laver et comment cela se passait d'habitude avec les soignants . Elle me répondit qu'elle n'avait pas besoin d'aide , peut-être seulement pour son dos . Elle était cohérente dans ses propos , je l'ai donc cru et l'on s'est mis d'accord pour l'heure à laquelle je repasserai dans la matinée .

Je reviens donc plus tard dans la chambre sans la présence d'une soignant , elle commença sa toilette au lavabo et moi je faisait la réfection de son lit . A un moment une aide-soignante est entrée dans la chambre et m'a demandé pourquoi je ne l'aidais pas , je lui ait donc décrit la situation . Elle m'a donc expliqué qu'il fallait quand même que je la surveille de temps à autre pour m'assurer qu'elle fasse sa toilette entièrement . Il ne m'était pas venu à l'idée qu'elle aurait pu oublier par exemple de se laver entièrement , voir même de ne rien faire du tout .

La patiente m'avais l'air cohérente , je n'ai plus pris en compte la maladie d'Alzheimer dont elle souffrait . La porte était resté entre-ouverte à ce moment là , je pensais plus à sa sécurité quand je jeté un coup d'œil qu'à sa toilette . J'ai donc compris qu'il fallait avoir un certain recul sur les paroles des patients atteints de maladies neurologiques et me suis donc informé sur l'attitude à avoir face a un patient atteint . Les jours suivants je me suis donc occupé de cette patiente tout en ayant appliqué les conseils des soignants ( faire des phrases courtes et concrètes , répéter les informations et faire preuve de patience ) .

...

Télécharger au format  txt (2.3 Kb)   pdf (48.3 Kb)   docx (8.5 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com