LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Sophrologie

Fiche de lecture : Sophrologie. Recherche parmi 243 000+ dissertations

Par   •  19 Mars 2014  •  Fiche de lecture  •  792 Mots (4 Pages)  •  384 Vues

Page 1 sur 4

Le mot « sophrologie » n'a jamais été protégé dans son usage public5 et a donné lieu à des vulgarisations dans le milieu de la formation. Caycedo trouve alors une nouvelle appellation : « sophrologie caycédienne », cette fois déposée à La Haye6 breveté à l'OMPI (organisme de protection mondiale des propriétés intellectuelles et droits d'auteur).

D'autres courants utilisent à leurs manières le mot sophrologie. Ils se sont créés en France autour de positions concernant :

la formation, le coaching, le marketing, le bien-être

la liberté d'entreprendre sans devoir se conformer aux principes de la sophrologie caycédienne.

l'apport d'autres techniques (hypnose, yoga, massages, cognitivisme, PNL, Qi Gong, etc.)

le découragement d'anciens membres de l'école caycédienne (rigueur sémantique, formation et pratique continue, améliorations de la méthode, lenteur des instances académiques).

Ainsi s'est constitué au fil du temps un mouvement multiple (écoles, syndicat, observatoire, instituts de formations, cabinets de sophrologues…) au vocable proche mais aux pratiques plus ou moins éloignées des fondements et de celles de Caycedo7Le mot « sophrologie » n'a jamais été protégé dans son usage public5 et a donné lieu à des vulgarisations dans le milieu de la formation. Caycedo trouve alors une nouvelle appellation : « sophrologie caycédienne », cette fois déposée à La Haye6 breveté à l'OMPI (organisme de protection mondiale des propriétés intellectuelles et droits d'auteur).

D'autres courants utilisent à leurs manières le mot sophrologie. Ils se sont créés en France autour de positions concernant :

la formation, le coaching, le marketing, le bien-être

la liberté d'entreprendre sans devoir se conformer aux principes de la sophrologie caycédienne.

l'apport d'autres techniques (hypnose, yoga, massages, cognitivisme, PNL, Qi Gong, etc.)

le découragement d'anciens membres de l'école caycédienne (rigueur sémantique, formation et pratique continue, améliorations de la méthode, lenteur des instances académiques).

Ainsi s'est constitué au fil du temps un mouvement multiple (écoles, syndicat, observatoire, instituts de formations, cabinets de sophrologues…) au vocable proche mais aux pratiques plus ou moins éloignées des fondements et de celles de Caycedo7. Le mot « sophrologie » n'a jamais été protégé dans son usage public5 et a donné lieu à des vulgarisations dans le milieu de la formation. Caycedo trouve alors une nouvelle appellation : « sophrologie caycédienne », cette fois déposée à La Haye6 breveté à l'OMPI (organisme de protection mondiale des propriétés intellectuelles et droits d'auteur).

D'autres courants utilisent à leurs manières le mot sophrologie. Ils se sont créés en France autour de positions concernant :

la formation, le coaching, le marketing, le bien-être

la liberté d'entreprendre sans devoir

...

Télécharger au format  txt (5.8 Kb)   pdf (73 Kb)   docx (8.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com