LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le roman devrait faire oublier au lecteur que ses personnages sont fictifs

Commentaire de texte : Le roman devrait faire oublier au lecteur que ses personnages sont fictifs. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  13 Novembre 2014  •  Commentaire de texte  •  678 Mots (3 Pages)  •  719 Vues

Page 1 sur 3

Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche

Dissertations

Voir la version complète Un Roman Doit-Il Chercher À Faire Oublier Au Lecteur Que Ses Personnages Sont Fictifs

Un Roman Doit-Il Chercher À Faire Oublier Au Lecteur Que Ses Personnages Sont Fictifs

Imprimer Document!

S'inscrire - Rechercher de 155.000+ Dissertations

Catégorie: Littérature

Soumis par: Caresse 17 avril 2012

Mots: 909 | Pages: 4

...

rtain lecteurs peuvent s'identifier à certains personnages du roman.

Dans un second temps la construction du personnages est très importante pour ammené au lecteur à croire que les personnages ne sont pas fictifs mais l'auteur doit définier plusieurs choses pour accomplir ceci, ce dernier doit donner son identité comme par exemple les roman de Zola, son portrait exemple: Mme Vauquer dans le Père Goriot, son histoire et son évolution par exemple L'Assomoir où Gervaise subit une déchéance, où encore Manon Lescaut où Le Chevalier Des Grieux posséde une vie bien paisible au début de l'histoire mais sa vie bascule à cause de l'arrivée de Manon alors Des Grieux est emporté par son amour portée vers elle mais sa vie redevient comme avant c'est à dire bien tranquille sans problème, puis l'auteur doit aussi définier son milieu et sa fonction sociale comme par exemple Homais dans Madame Bovary de Flaubert où il insiste beaucoup sur ce personnage, puis enfin l'époque du roman doit être précis exemple: Germinal de Zola. Tous ces éléments permettent au lecteur de lui faire oublier que les personnages du roman ne sont pas fictifs.

l’illusion référentielle favorise l’identification du lecteur au personnage :

- la construction du personnage favorise l’élaboration d’une vérité psychologique et humaine

- les choix narratifs aussi : par exemple, l’emploi de la 1ère personne comme dans La Vie de Marianne de Marivaux

- les personnages peuvent susciter chez le lecteur des émotions, des réactions : par exemple, la mort de Gavroche dans Les Misérables de V. Hugo, la mort de l’enfant dans La Peste de Camus

- les personnages incarnent des idées ou des valeurs auxquelles on adhère ou que l’on refuse, exemples : la générosité de Jean Valjean, l’humanisme du Dr Rieux, le libertinage de Valmont et de Mme Merteuil dans Les Liaisons dangereuses de Laclos, ou de Manon dans Manon Lescaut de l’Abbé Prévost

II. Le roman est une oeuvre, le personnage rester fictif

Tout d'abord le personnage d'un roman n'est pas un personnage réel mais qu'une simple représentation comme par exemple Don Juan qui représente la séduction. Il est un élement fondamental à la construction romanesque exemple la réapparition des personnages dans la vaste

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (71.6 Kb)   docx (9.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com