LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Contrat social de Rousseau face aux fonctions de la Constitution

Dissertation : Le Contrat social de Rousseau face aux fonctions de la Constitution. Recherche parmi 275 000+ dissertations

Par   •  28 Février 2020  •  Dissertation  •  1 948 Mots (8 Pages)  •  505 Vues

Page 1 sur 8

Le Contrat social de Rousseau face aux fonctions de la Constitution

Phrase d’accroche : Le sujet traité pourrait être résumé par l’assertion du philosophe allemand Emmanuel Kant qui estime que « La première chose à laquelle l'homme se trouve obligé de se résoudre s'il ne veut pas renoncer à tous les concepts du droit est constituée par ce principe : il faut sortir de l'état de nature, où chacun n'en fait qu'à sa tête et s'unir à tous les autres pour se soumettre à la contrainte des lois extérieures » .Selon Platon « Ce qui donne naissance à la société, c’est l’impuissance où chaque homme se trouve de se suffire à lui-même, et le besoin qu’il éprouve de beaucoup de choses. La multiplicité de ses besoins a réuni dans une même habitation plusieurs hommes en vue de s’entraider : et nous avons donné à cette société le nom d’État » . Le sujet traité reflète parfaitement la problématique soulevée par le philosophe grec.

Définition des termes du sujet et/ ou présentation de l’auteur : Jean-Jacques ROUSSEAU est un philosophe français du XVIIIème siècle (1712-1778) connu principalement pour son ouvrage Du contrat social ou principe du droit politique, paru en 1762, dont la première phrase montre la préoccupation du philosophe pour la liberté : « L’homme est né libre, mais il est partout dans les fers. ». Le sujet se subdivise principalement en trois partie : d’abord, il est fait référence au contrat social selon Rousseau qui est une notion juridique qui désigne le moyen par lequel une société se dote d’un gouvernement politique légitime, ensuite, il y a l’expression « face à » et signifie vis-à-vis de, devant un lieu ; vis-à-vis de quelqu'un, devant quelque chose, en l’espèce, elle nous invite à confronter le Contrat social à autre chose ; enfin, les fonctions de la Constitution sont les finalités, les buts, les desseins d’une Constitution en général. En résumé, le sujet tend à effectuer une comparaison entre les finalités du Contrat social de Rousseau avec les finalités de la Constitution en général.

Contextualisation : Rousseau est un philosophe majeur de la Révolution des Lumières, qui a inspiré la Révolution française en aboutissant à l’abolition de la concentration des pouvoirs en France et à la proclamation des Droits de l’homme à la fin du XVIII ème siècle. Le contrat social vise à dénoncer la monarchie qui sévit en France, au mépris des libertés individuelles, les écrits de J-J Rousseau sont souvent soumis à la censure, les lettres de cachet sont légion. Afin de mettre fin à cette tyrannie, il nous donne à voir une nouvelle perception de la politique, fondée sur un pouvoir politique légitime et lié au peuple par le prime de la souveraineté populaire. Le « Contrat social » selon Rousseau est un idéal politique iconoclaste dans une période d’obscurantisme et sera suivi de nombreuses autres théories constitutionnelles jusqu’à nos jours qui sont venues peaufiner les différentes finalités de la Constitution.

Les enjeux du sujet : Le sujet nous amène à structurer notre réflexion autour du processus de naissance d’une société dotée d’un gouvernement légitime et de nous interroger sur les finalités de la Constitution. En somme, il s’agit de savoir si la protection des libertés fondamentales des individus et la surrection d’un gouvernement politique comme le recommande Rousseau sont les principales fonctions d’une Constitution. Si à n’en point douter, il appert que Rousseau identifie de manière précoce le noyau nucléaire des fonctions de la Constitution, il n’en demeure pas moins, que ces finalités ne sont pas toutes identifiées par cet illustre philosophe et méritent d’être complétées. Le « Contrat social » de Rousseau ne remplit que partiellement son rôle de légitimation des finalités de la Constitution.

Problématique : Il apparaît que le sujet traité nous impose de réfléchir sur la capacité du Contrat social selon Rousseau à rendre compte/ identifier/ présenter/ synthétiser/ à concaténer/ à lui seul les fonctions d’une Constitution.

Plan : Afin d’exposer notre propos/ Afin de structurer notre propos/ Pour répondre à notre interrogation directrice, il faut dans un premier mouvement/ une première approche/ une première partie/ un premier temps/ comment le Contrat social de Rousseau présente partiellement les fonctions d’une Constitution (I). Puis dans un second mouvement/une seconde approche/ une deuxième partie/ un deuxième temps/ il faut mettre en relief des limites du « Contrat social » à épuiser les fonctions d’une Constitution (II).

I- Les fonctions d’une Constitution intrinsèques et identiques à celles du Contrat Social selon Rousseau

Chapeau : il faut toujours rédiger une petite phrase qui présente rapidement les idées développées en A et en B. Exemple : Il s’agit dans cette partie de montrer les finalités de la Constitution selon J-J Rousseau (A) puis de présenter des auteurs qui présentent des ressemblances avec ce philosophe dans la détermination desdites fonctions d’une Constitution (B).

A- L’éclosion d’un Gouvernement politique légitime et la protection des libertés des individus : les deux principales fonctions d’une Constitution selon J-J Rousseau

1- Selon Rousseau avant de faire société l’homme est « bon » seul et fragile, il est donc dans l’obligation d’abandonner cette condition « Alors cet état primitif ne peut plus subsister ; et le genre humain périrait s’il ne changeait de manière d’être » Le Contrat social, Livre I - Chapitre VI - Le Contrat social répond à la problématique suivante : « Trouver une forme d’association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé, et par laquelle, chacun, s’unissant à tous, n’obéisse qu’à lui-même, et reste aussi libre qu’auparavant ».

2- Les deux fonctions du Contrat social sont selon Rousseau de : a) de former une « personne publique » « république » ou « corps politique » qui est un Etat au sens passif et un Souverain au sens actif / b) de permettre de garantir la liberté de chaque individu par une aliénation de cette dernière au profit de la constitution d’une communauté, le consentement des individus est matriciel dans la pensée rousseauiste.

...

Télécharger au format  txt (12.4 Kb)   pdf (49.3 Kb)   docx (12.7 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com