LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Doit-on rire de tout ?

Étude de cas : Doit-on rire de tout ?. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  30 Janvier 2019  •  Étude de cas  •  705 Mots (3 Pages)  •  274 Vues

Page 1 sur 3

Sujet de réflexion : Doit-on rire de tout ?

        D’après le Petit Robert, le rire est le faite d’exprimer la gaieté par un mouvement de la bouche, accompagné d’expirations saccadées plus ou moins bruyantes. Comme je l’ai dis précédemment, le rire est le faite d‘exprimer notre joie, rire fait partie des plaisirs de la vie.

Mais il y a quand même des questions que l’on se pose : Peut-on rire de n’importe quel sujet ? N’y a-t-il pas parfois des rires déplacés ?

        Pour répondre à ces questions, j’ai séparé les points positifs et négatifs du rire. Tout d’abord, sur les impacts positifs du rire. Après quelques recherches sur Internet, j’ai appris que le rire est excellent pour la santé. Il lutte contre le stress, le rire permet aux muscles de se relaxer, il soulage l’eczéma, qui est généralement lié au stress. Le rire est bon pour le cœur, il modifie notre rythme cardiaque ce qui améliore notre respiration, c’est pour cela que le rire fait partir une crise d’asthme. Il permet aussi de mieux digérer, grâce à la contraction des muscles abdominaux, ce qui consiste à lutter contre la constipation. Le rire améliore l’état des personnes atteintes de schizophrénie, il les aide à diminuer leurs colères. Pour finir, le rire peut servir comme antidouleur, il nous fait oublier notre peine.

Le rire est aussi un bon moyen de communication, il favorise le dialogue entre individus. Le rire est l’une des formes essentielles pour avoir des rapports sociaux. Par exemple, on a plus  envie d’aller vers une personne joyeuse qu’une personne morose.

L’humour suscite les rires, il est essentiel à la vie, les gens qui n’ont pas d’humour sont souvent des gens ennuyeux. Avoir de l’humour c’est savoir rire de beaucoup de choses et même de soi-même c’est ce que l’on appelle de l’auto-critique. Mais attention, il faut tout de même rester vigilant, car le rire s’attaque aux sérieux. Il faut savoir rester calme lorsqu’il est nécessaire.

        Ensuite, je vais aborder les points négatifs du rire. Pour commencer, imaginez-vous à un enterrement. Pouvez-vous vous permettre de rire ? Non. Et pourquoi ? Car une personne  est décédée et cela serait irrespectueux au vu du contexte. En effet, le rire peut paraître das certaines situations quelque fois déplacée ou parfois même moqueur. Il ne faut pas confondre entre l’humour, la moquerie ou la méchanceté. Pour exemple quant Ursula, la méchante dans La Petite Sirène prépare des plans machiavéliques contre Arielle celle-ci rit, mais d’un rire sournois. Il n’existe pas seulement la méchanceté mais aussi la moquerie, quand l’humour va trop loin cela provoque un malaise, de la gêne et parfois même de la colère . Rire par exemple du physique des gens est irrespectueux voir méchant, cette personne n’a pas choisi son apparence physique et ne devrait pas subir des moqueries. Beaucoup de sujets ne doivent pas être assimilés au rire, nous ne devons pas rire d’un handicap, nous ne devons pas non plus rire du malheur des autres.

Je n’ai pas encore abordé le sujet de l’humiliation qui est un fléau de notre société, les personnes qui humilient ne pensent pas aux conséquences que cela peux engendrer telle la mutilation, la dépression ou même bien plus grave : le suicide.

        Pour conclure, le rire est une chose que nous apprécions tous, cela nous fait à tous du bien, nous soulage, nous apaise, peut même nous faire oublier nos malheurs.

Mais il faut surtout savoir contrôler son rire, on ne peut pas se permettre de rire dans toutes les situations. Notre rire ne doit pas prendre une trop grosse ampleur, il ne doit pas devenir moqueur, méchant. Cela peut avoir des conséquences dramatiques. On ne peut pas rire de la même chose avec tout le monde, chacun a son propre humour, un enfant de quatre ans ne rit pas sur les mêmes choses qu’un adolescent de quatorze ans et inversement. L’humour a des limites qu’il ne faut pas franchir et certains sujets sont trop délicats pour être abordés.

...

Télécharger au format  txt (4.1 Kb)   pdf (55.9 Kb)   docx (8.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com