LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La mort est-elle un bien, comme le suppose Socrate à la fin de l’Apologie de Socrate ? Êtes-vous d’accord avec lui ? Pourquoi ?

Dissertation : La mort est-elle un bien, comme le suppose Socrate à la fin de l’Apologie de Socrate ? Êtes-vous d’accord avec lui ? Pourquoi ?. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  5 Septembre 2015  •  Dissertation  •  316 Mots (2 Pages)  •  1 447 Vues

Page 1 sur 2

La mort est-elle un bien, comme le suppose Socrate à la fin de l’Apologie de Socrate ? Êtes-vous d’accord avec lui ? Pourquoi ?

Il est vrai d’affirmer que la mort est un bien, comme le soutenait Socrate dans L’Apologie de Socrate. D’abord, Socrate proclamait que si la mort est vraiment un sommeil interminable ou la conscience disparait complètement, la mort est bénéfique puisqu’on serait arrivé dans une circonstance où la mort se traduirait dans un sommeil perpétuel où l’on ne se souvient de rien. Le philosophe appuie cet argument dans l’Apologie de Socrate : « […] je soutiens, moi, que c’est un gain, puisqu’alors toute la suite des temps ne parait plus ainsi qu’une seule nuit. »

De même, si la mort consiste dans une « transmigration de l’âme du lieu où nous sommes dans un autre lieu » tel que décrit dans l’Apologie de Socrate, elle serait toujours un bien puisque dans cette autre place on pourrait avoir la chance d’expérimenter un déplacement où tous les morts seraient présents et on pourrait rencontrer des personnages importants de l’histoire. Socrate décrit ces rencontres comme étant un privilège dans l’Apologie de Socrate : « […] si la mort est comme un passage d’ici-bas dans un autre lieu, et s’il est vrai, comme on le dit, que tous les morts y sont réunis, peut-on, juges, imaginer un plus grand bien ? » Alors, la mort serait propice.

En conclusion, Socrate stipule que la mort est un bien puisque, d’un côté, on pourrait se rendre vers un sommeil éternel ou tous les souvenirs seraient effacés de notre conscience. Cela ferait en sorte que notre mort soit traduite par un seul instant interminable. D’un autre côté, si la vie après la mort existe et notre âme se déplace vers un autre endroit, la mort serait un bien, car selon Socrate cela produirait une grande satisfaction de rencontrer tous les morts.    

...

Télécharger au format  txt (1.9 Kb)   pdf (69 Kb)   docx (124 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com