LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cours sur le message Print

Cours : Cours sur le message Print. Recherche parmi 256 000+ dissertations

Par   •  24 Mars 2016  •  Cours  •  1 172 Mots (5 Pages)  •  274 Vues

Page 1 sur 5

Message Print

I La dimension textuelle du message print

Le message print : tous les supports de presse et d'affichage.

                        2 dimensions : VISUELLE ET TEXTUELLE

[Plus l'image est signifiante, moins le texte est important.]

A. Les composante textuelles du message print

  1. L'accroche

« Headline / Titre »

Celle qu'on voit en 1er juste après l'image.

→ → Apostropher le recepteur, attirer l'attention

à visuel produit-accroche consommateur

(ex : pub mcdo)

 à visuel consommateur-accroche produit

(ex : pub perle de lait)

 

  1. La base line

C'est la conclusion, la ligne d'assise de l'annonce

→ → Son rôle est de verrouiller le message

  1. La signature

Phrase clé ou groupe de mots

→ →Permet de préciser l'identité, spécifier la nature de sont activité

La signature peut :

  • Caractériser l'entreprise « La banque postale, bien plus qu'une banque »
  • Exposer bénéfice client « mâchez, respirez »
  • remplir objectif conatif « PMU, on parie que vous allez gagner »

(s'addresser à la cible pour passe à l'action)

  • Privilégier l'effet sonore « MMA, zéro tracas, zéro blabla »

 

   4. Le pavé de texte

Ou « body copy »

Composé de quelques brefs paragraphe, principalement réservé aux annonces presses.

4 à 5 % des récepteurs prendront le temps de le lire. Seul les intéressés du sujet en question.

→ → il a fonction d'expliciter l'ensemble de l'annonce

Textes courts : assise visuelle + détails factuels sur le produit

Textes longs : jusqu'à 1/3 de l'annonce. Utilisé dans les publireportages ou les produits nécéssitant beaucoup d'explications techniques.

[pic 1]

«Body

copy»                                                                                            

                                                                                              Signature

B. Rôle du texte par rapport à l'image.

  1. Expliciter le message visuel avec la fonction d'ancrage

Il est nécessaire de verbaliser le message visuel, afin d'éviter l'ambiguïté.

Passer d'un caractère équivoque à un caractère univoque.

→ → c'est la fonction d'ancrage du message linguistique.

Cette fonction complète la fonction phatique du visuel.              

(nb : Roland Barthes : panzani)

     

       2. Compléter le message visuel avec la fonction relais.

« Fonction de relais », lorsque l'image ne suffit pas à elle même à construire le message.

[Mais la fonction de relais est plus courante dans les spots-télé.]

       3. Nuancer le message visuel.

Le texte mais l'accroche en particulier, est là pour amplifier/modifier/minimiser le message visuel.

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (207 Kb)   docx (244.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com