LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Histoire des phénomènes politiques, économiques et sociaux : le modèle républicain

Cours : Histoire des phénomènes politiques, économiques et sociaux : le modèle républicain. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  3 Novembre 2017  •  Cours  •  15 733 Mots (63 Pages)  •  578 Vues

Page 1 sur 63

HISTOIRE DES PHÉNOMÈNES POLITIQUES,

ECONOMIQUES ET SOCIAUX (1870-aujourd'hui)

La grande transformation (1870-1918) 

CHAPITRE 1 : LE MODÈLE RÉPUBLICAIN

Le modèle Républicain nait en Fr en 1789 (1ère constitution), et pourtant ce modèle ne va pas de soi, la FR à connu pas moins de 16 constitutions différentes, et différents régimes.

FR= un des pays qui compte le plus de constitutions dans son histoire.

Régimes expérimentés : Impérial (Napoléon), Monarchie (plutôt parlementaire, seconde restauration 1815-1830), 2° Rèp (1848-1852), second Empire (Napoléon III, 1852-1870) dite période Césarienne.

1870 : Napoléon III est fait prisonnier par les allemands lors de la defaite de … ?, l'empreur disparaît, l'empire s'éffondre.

À ce moment là, la FR est traversée par une situation particulièrement instable, : Monarchistes (majoritaires mais divisés), Républicains, et les socialistes (minoritaires)

C'est dans ce contexte (particulièrement troublé auquel on ajoute l’insurrection de la commune de Paris en 1871), que va émerger un régime Républicain, ce régime va être consacré par 3 lois constitutionnelles de 1875. Ces trois lois vont faire « office de constitution », et vont constituer le socle de la III° Rép. Elles vont s'étirer de 1870, à 1940.

SECTION 1 : L'ESPRIT RÉPUBLICAIN

L’idéologie Républicaine (corpus d'idées propres a la république, qui prend sa source dans les principes de la révolution FR), s'articule autour de :

PARAGRAPHE 1 : PHISOPHIE DE LA LIBERTÉ

2 grands auteurs: John Locke « les 2 traités du gouvernement civil », 1690

                -JJR, « Du contrat social, 1752 »

Pour ces deux auteurs, les hommes quittent l'Etat de Nature, pour entrer dans l'Etat Social, par le biais du « contrat social ». Ce contrat repose sur la volonté de chaque citoyen qui accepte de remettre une part de sa liberté entre les mais d'une entité commune afin d'assurer sa sécurité.

Cette entité commune, on l'appellera République quand tous les citoyens participerons au pouvoir à travers l'idés de volonté générale.

Chez Hobbes, Locke, Rousseau, la fiction est commune, pas de trace d'homme dans l'Etat de nature

cette fiction permet de désenclaver le pouvoir de la tradition et de la révélation pour la remettre entre les maison des hommes libres.

Benjamin Constant(1767-1830) : La liberté des Anciens/ la liberté des Modernes.

Plusieurs libèrtés

La république est la liberté des Modernes, celle des Anciens reside dans la participation active du sujet du citoyen a la vie politique, liberté qui dépend entièrement de la cité à laquelle on appartient.

À l'inverse , la liberté des Modernes « réside dans la jouissance paisible de son indépendance privée » c'est donc une liberté individuelle qui se détache de son socle commun.

Par liberté j'attend le triomphe de l'individualité, tant sur l'autorité que sur la masse qui réclame doit s'asservir la minorité par la majorité. Cette liberté des modernes va être consacrer par l'article 2 de la DDHC «  le but de toute association politique est la conservation  des droits de l'homme, ses droits sont la liberté, propriété, la surprise et la résistance  à l’oppression.

Ce système va prendre forme dans la démocratie  (demos= peuple/cratos=pouvoir) selon A.lincoln, la démocratie c'est le pouvoir du peuple, par le peuple, et pour le peule.

Le pouvoir pour le peuple , renvoie a la question de fin, l'objectif de la démocratie, un intérêt général. Aujourd'hui on utilise bcp la notion de « vivre ensemble »

Pouvoir par le peuple :; par le gouvernant, comment le peuple utilise ce pouvoir ?> il va choisir des représentants

PARAGRAPHE 2: UNE ASPIRATION, L'ÉGALITÉ.

JJR : discours de l’inégalité parmi les hommes, publié 1755, dans ce discours, Rousseau décrit l'homme comme étant naturellement libre, jusqu'au moment ou il se met en société. La liberté naturelle est remplacée par la liberté civile.

De la même façon la liberté naturelle est remplacée par la liberté civile, ce que la nature aurai pu mettre d’inégalité entre les hommes, et établire ainsi, par convention et droit.

De Façon plus concrété, cela signifie que la loi doit s'adresser a tous, et en même temps que chacun se reconnaisse dans la loi.

Comment un homme que l'on proclame né-libre peut il être forcé de se conformer a des volontés qui ne sont pas siennes ? >Rousseau= « C'est justement le miracle de la volonté générale que d'affirmer que les lois votés pr la majorité réalise la liberté de tous. » ; « l’obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté »

        Quiconque refusera d’obéir a la loi y sera contraint par tout le corps sociale.

Ce principe à été traduit dans la DDHC dès le 1er Article « Les hommes naissant et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune. », de même l'article 1er de notre constitution affire que « La Fr est une Rep indivisible, Laïque et sociale , elle assure l'égalité devant la loi pour tous les citoyens, d’origine, de race et de Religion.

Volonté générale selon laquelle tous les citoyens participent à la création de la loi.

Principe du suffrage Universel, tous les citouens participent de manière égale à l'élection : 1 homme= 1femme= 1voix

PARAGRAPHE 3 : LA RATIONALITÉ 

Selon Descartes (1596-1650), l'homme est un sujet libre qui est capable de comprendre et d'agir et comprendre par le moyen de la raison. Descartes à fait le « Discours de la Méthode », 1837, afin de bien conduire sa raison. Cette idée va imprégner la façon Républicaine de gouverner.

La conception rationnelle des choses, constitue le fondement de l'action pour les républicains, cela se comprend avec l'application de la science au gouvernement. L'invention de la sociologie par Auguste Comte, et Emile Durcail (?) (19°) renforce encore cette conviction, car il serait possible de découvrir les lois sociales qui permettent de comprendre la société. Concrêtement la méthode Républicaine se fonde sur deux principes : - le pragmatisme, il est désormais entendu la réalité des complexes, il faut aborder un à un les pb afin de trouver une solution plausible.

...

Télécharger au format  txt (93.6 Kb)   pdf (441.2 Kb)   docx (57.8 Kb)  
Voir 62 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com