LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Séance 5 : les sources de la légitimité

Cours : Séance 5 : les sources de la légitimité. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  6 Octobre 2022  •  Cours  •  1 604 Mots (7 Pages)  •  73 Vues

Page 1 sur 7

Capsule 1 - INTRODUCTION

Le management traditionnel demeure prééminent dans les petites et moyennes entreprises, mais aussi dans des organisations créatives telles que Ubisoft afin de permettre la création petites communautés de création collectives. Aussi dans l’économie collaborative (Wikipédia ou LinkedIn).

Il est toujours présent au 21e siècle.

Capsule 2 – LES TROIS SOURCES DE LEGITIMITE

 

L’art de la gestion résiderait dans la légitimité de l’autorité.

Selon Max Weber, 3 formes d’autorités légitimes qui peuvent être traduites en tant que logiques administratives :

  1. Autorité rationnelle (Organisation formelle) : le gestionnaire fonde son action sur
  1. La raison administrative
  2. Le respect des règles administratives
  3. Le respect des processus formels de gestion
  4. La compétence explicite et technique que lui reconnaissent les personnes qu’il dirige

Le gestionnaire rationnel est souvent qualifié de :

  1. Professionnel
  2. Expert
  3. Spécialiste en son domaine
  4. Technocrate (l’aspect humain est mis de cote)
  5. Bureaucrate (les règles et les procédures avant tout)
  1. Autorité traditionnelle (Organisation traditionnelle) : le gestionnaire fonde son action sur
  1. Légitimité de la tradition
  2. Respect des coutumes
  3. Valeurs communautaires
  4. Sagesse administrative

Le gestionnaire traditionnel est souvent qualifié de :

  1. Artisan
  2. Mentor
  3. Guide
  4. Paternaliste (arbitraire et patron)
  5. Traditionnel
  6. Conservateur
  1. Autorité charismatique (Organisation charismatique): le gestionnaire fonde son action sur
  1. Charisme
  2. Dépassement de soi
  3. Passion
  4. Grâce

Le gestionnaire traditionnel est souvent qualifié de :

  1.  Leader
  2. Artiste de la gestion
  3. Gagnant (il vise le sommet)
  4. Gourou (tout le monde le suit… au précipice)
  5. Irrationnel

Il n’est pas rare de trouver plusieurs logiques au sein d’une seule et même organisation

Capsule 3 – LE FONDEMENT DE LA LOGIQUE TRADITIONNELLE

La logique traditionnelle donne du sens aux actions des employés et aux gestionnaires leur pouvoir administratif.

Elle comporte 3 caractéristiques administratives :

  1. Le don (transmission de la tradition)

Ce caractère contribue à la tradition car elle n’est pas exprimée consciemment dans une organisation :

On ne parle pas d’elle

On ne lui reproche rien

On ne demande pas à ce qu’elle change

Chaque membre est responsable d’adhérer à la tradition et de la perpétuer

Le gestionnaire sert alors de :

  1. Médiateur
  2. Modèle
  3. Pont entre le passé et le présent
  4. Mais il a une faible marge de manœuvre dans ses actions
  5. Car il ne peut s’écarter de la tradition
  6. Doit montrer l’exemple en incarnant et respectant la tradition

  1. La sagesse constituée de
  1. Savoir-faire 
  2. Règles
  3. Croyances
  4. Valeurs
  5. Expériences passées
  6. Exemples à suivre
  7. Solutions à reproduire
  8. Savoirs :
  1. Pratiques
  2. Tacites
  3. Non verbalises
  4. Parfois inconscients

La tradition est vue comme positive car sinon l’organisation n’aurait pas survécu

  1. L’apprentissage

Le savoir (souvent implicite et non verbalisé) s’acquiert par l’observation et l’imitation.

La transmission de la tradition se fait aussi par des relations de compagnonnage. La parole et le geste permettent. :

  1. L’acquisition des rudiments
  2. L’apprentissage de la relation

Les nouveaux auront toujours une dette envers les anciens même s’ils les surpassent. Cela maintient le pouvoir des anciens qui peuvent toujours revendiquer le succès des nouveaux.

La relation de compagnonnage implique :

  • Le respect mutuel entre le supérieur et le subordonné
  • Le respect de l’obligation de l’autre
  • L’acquisition, par le subordonné, du rôle de membre à part entière de l’organisation par l’assimilation des traditions
  • Transfert de l’héritage du subordonné aux prochains

Les cérémonies, fêtes et traditions sont l’occasion de rappeler a chacun l’importance de l’organisation et ses traditions :

  1. Démontrent que l’organisation est un tout
  2. Démontrent que la reconnaissance, la protection et la force s’obtiennent en se fondant a l’organisation
  3. Soulignent le respect des traditions de la part des employés

 En plus de cela, on doit ajouter les sanctions strictes qui

  1. Augmentent le pouvoir de l’organisation
  2. Contraignent les employés a :
  1. Suivre les normes et les règles
  2. être solidaires de l’organisation

Donc dans l’organisation traditionnelle :

  • La liberté individuelle est limitée
  • La tradition avant tout
  • Pression pour suivre les normes et règles sociales
  • Sanctions appliquées pour ceux qui ne suivent pas la tradition

Capsule 4 – LA LOGIQUE TRADITIONNELLE AU REGARD DES CADRES TECHNIQUES

L’organisation traditionnelle peut prendre de nombreuses formes juridiques.

La pérennité (perpétuité) est au cœur de la raison d’être de l’organisation.

Pour assurer cette raison d’être, la gouvernance mise sur la sagesse et la recherche constante d’harmonie avec ses parties prenantes (partenaires, collaborateurs)

...

Télécharger au format  txt (8.7 Kb)   pdf (55.8 Kb)   docx (13.8 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com