LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

ADM1002, travail noté 2 : la conciliation emploi-famille au Québec

Dissertation : ADM1002, travail noté 2 : la conciliation emploi-famille au Québec. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  14 Septembre 2020  •  Dissertation  •  2 622 Mots (11 Pages)  •  119 Vues

Page 1 sur 11

La conciliation emploi-famille est fondamentale pour garder un équilibre dans notre société. Au Québec, éprouvons-nous des difficultés à maintenir un équilibre entre les demandes de la vie professionnelle et de la vie de famille ou, est-ce que les politiques sociales mises en place dans notre province ont réussi à améliorer les conditions de travail pour tous les citoyens, surtout pour ceux qui ont des enfants en bas âge? Le marché du travail, est-il un environnement conciliateur ou hostile quant à la conciliation emploi-famille? Pourquoi c’est important de réviser les politiques sociales de conciliation emploi-famille au Québec?

Au Québec, « les femmes sont plus nombreuses que les hommes à s’occuper des enfants et elles passent plus de temps à leur prodiguer des soins… » « …De plus, ces femmes passaient 54 minutes de plus que les hommes à s’occuper des enfants… » . Dans mon expérience personnelle et, un des principaux motifs qui m’encourage à poursuivre mes études en ressources humaines est, sans doute, le manque des ressources et support que j’ai dû éprouver en étant que mère de famille monoparentale suite à mon retour au travail après mon congé de maternité.

La société et le marché du travail exigent aux mères d’oublier leurs enfants pendant les heures de travail. Il est irréaliste de prétendre qu’une femme qui vient de passer un an à la maison avec son bébé peut performer de la même façon qu’avant sa grossesse et que les conditions de travail ne doivent pas changer en conséquence. Si bien la vie familiale, surtout dans le cas de femmes, doit s’adapter aux exigences du marché du travail, au même temps, « les entreprises devraient assurer le bien-être des employé(e)s et par conséquence, le bien-être des compagnies, vu l’interrelation entre la qualité de vie et le rendement au travail des individus » .

Nous constatons que le taux d’emploi chez les femmes, mères monoparentales aussi bien que biparentales suit une progression importante dans notre société et que la structure familiale change et évolue.

Si nous prenons en considération que « l’augmentation la plus notable de taux de participation au marché du travail est survenue chez les femmes qui avaient de enfants » , nous parlons d’une augmentation de 39% en 1976 à 76% en 2015 dans le marché du travail au Québec mais, est-ce que les politiques sociales ont évolués au même temps que le marché de travail? Est-ce que la conciliation emploi-famille est une réalité pour tous les employé(e)s québécois(es)? Les entreprises se sont-elles adaptées aux besoins des employé(e)s?

Hypothèses

Il existe un manque d'équilibre entre la réalité des familles avec des enfants en bas âge et les politiques de conciliation emploi-famille dans le marché de travail québécois.

Méthodologie

Dans le but de légitimer les conclusions et l’hypothèse dans mon travail noté 1, j’ai préparé un questionnaire-enquête sur la conciliation emploi-famille.

En ce qui concerne le questionnaire-enquête, j’ai utilisé une version modifiée du questionnaire suggéré : Questionnaire d’enquête utilisé auprès des employés. Les questions sélectionnées sont celles qui correspondaient aux critères de recherche et qui s’ajustaient au portrait des répondants : mères de famille avec au moins un enfant en bas âge.

Une fois les réponses analysées, j’ai passé à la deuxième étape de ma recherche, une courte entrevue téléphonique avec 5 mères de famille qui ont accepté d’être questionnées sur leur jour à jour comme mères de famille ainsi que femmes sur le marché du travail. Les entrevues m’ont permis d’approfondir ma recherche et ainsi trouver des réponses à mes questionnements et être capable d’évaluer mon hypothèse. Les questions utilisées pour les entrevues font partie de la Guide d’entrevue auprès des instances syndicales. J’ai sélectionné et modifié cinq questions pour les ajuster à l’encadrement de ma recherche.

La présentation des résultats

Je me concentrerai sur les données concernant le type de contrat et les conditions de travail de mes répondantes ainsi que sur les données concernant leur responsabilité dans la vie familiale. Ces données nous aideront à connaître les points forts et les points faibles de nos politiques sociales et la politique familiale pour faire face à la transformation du marché et les besoins des familles québécoise.

Les répondantes

J’ai recueilli des réponses des 14 mères de famille des différentes nationalités et niveaux socio-économiques qui, au même temps, font partie de la force de travail.

La situation maritale des répondantes n’était pas un critère de sélection afin de me permettre une comparaison entre les mères monoparentales et les mères en couple. Si bien la conciliation emploi-famille « n’est pas une question de femmes, mais bien une question de société » , ce sont les femmes qui « …consacrent en moyenne deux fois plus de temps que les hommes aux différents travaux domestiques… » . C’est seulement juste, à mon point de vue, de consacrer ma recherche aux femmes dans le marché de travail et responsables des enfants ainsi qu’aux tâches ménagers.

Les 14 répondants ont dans une proportion de 78,6% entre 36 à 45 ans et dans une proportion de 21,4% entre 26 et 35 ans. Les données recueillies en relation à la situation familiale indiquent que 21,4% des répondantes vivent en couple, 57,14% sont mères monoparentales et 21,4% partagent la garde des enfants. Ce que nous faire comprendre que la plupart des répondantes sont les seules responsables des enfants ainsi que des tâches ménagères.

Une condition de sélection pour cette enquête était d’être responsable d’au moins un enfant de 12 ans ou moins ou avoir une personne à charge. Les données recueillies montrent que 71,5% de nos répondantes ont des enfants de 12 ans et moins et que 28.5% ont une personne à charge à la maison.

Dans cette recherche je me suis interessée aux conditions de travail des mères de famille, responsabilités familiales ainsi qu’aux systèmes de support existants pour la conciliation emploi-famille dans le marché de travail pour évaluer si existe un véritable équilibre entre les heures passées au travail et les heures consacrées à la famille, dans ce cas, aux enfants en bas âge. Je pourrais ensuite évaluer si les politiques sociales mises en place dans notre société sont assez structurées pour donner une bonne qualité de vie aux familles québécoises

...

Télécharger au format  txt (16.6 Kb)   pdf (51.1 Kb)   docx (14.6 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com