LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

NOTE DE SYNTHESE

Analyse sectorielle : NOTE DE SYNTHESE. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  23 Décembre 2013  •  Analyse sectorielle  •  1 008 Mots (5 Pages)  •  1 173 Vues

Page 1 sur 5

NOTE DE SYNTHESE

Procédure pour écrire et faire homologuer un Certificat de Qualification Professionnelle

Le certificat de certification professionnelle (CQP), est une certification spécifique crée et délivrée dans une branche professionnelle par la commission paritaire nationale pour l’emploi (CNPE).

Elle a pour objectif de valider des compétences spécialisées dans un métier. Ses intérêts sont multiples : répondre aux besoins en qualification ; pallier l’absence de diplômes ; faire face à l’évolution de certains métiers ou renforcer le niveau d’expertise de l’entreprise.

Le contenu de la formation et les conditions d’obtentions du CQP sont définies par des accords de branche dans le cadre de l’élaboration d’un référentiel de connaissances et techniques professionnelle.

Les CQP peuvent être obtenus dans le cadre d’un contrat de professionnalisation, d’un Droit Individuel à la Formation ou lors d’une Validation des Acquis de l’Expérience.

Les certificats de qualification professionnelle de la branche « prothésistes dentaires et personnels de laboratoires » répondent à des besoins propres à la branche, en relation avec les métiers de laboratoire et s’inscrivent dans une démarche visant à faciliter l’accès à une certification professionnelle.

Les travaux s’étendent sur une durée de trois à six mois.

La procédure à suivre pour écrire et faire homologuer un nouveau CQP sera décomposer en deux étapes, nous verrons tout d’abord la procédure à suivre en interne puis le processus administratif à suivre avec les organismes externe.

LA PROCEDURE A EFFECTUER EN INTERNE

 Identifier les métiers dans l’entreprise et les CQP du secteur de la santé

 Identifier les salariés concernés ; il peut s’agir de un ou plusieurs salariés pour lesquels on envisage une évolution professionnelle ou des futurs salariés embauchés en contrat de professionnalisation.

 Identifier les moyens nécessaires à chaque étape de la démarche ; acteurs mobilisés au sein de l’entreprise, prestataires extérieurs pour les actions de formation nécessaires, CPNE, modalités de financement, formation des évaluateurs, formation des tuteurs...

 Communication sur le projet CQP auprès de l’encadrement et des salariés concernés, lors d’une réunion CE notamment.

 Repérage des compétences du candidat ; ce repérage est à réaliser en interne ou par un prestataire extérieur. Cette démarche permet d’identifier les compétences et de définir les éventuels besoins en formation d’un candidat au regard d’un CQP. Elle peut donc prendre la forme d’un entretien.

 Création d’un parcours de développement des compétences, celui-ci peut comporter des actions de formation et/ou des actions de développement des compétences en situation de travail. Différents outils peuvent être utilisés dans cette démarche, tel que un livret de suivi du parcours de développement des compétences qui permettra de suivre l’évolution du salarié.

 Evaluer les compétences des salariés, il convient de choisir un évaluateur habilité par la CPNE . Celle-ci est réalisée sur l’ensemble des compétences constitutives du CQP à partir du guide d’évaluation des compétences.

 Elaborer les outils d’évaluation : l’objectif est d’évaluer les acquis du salarié, en termes de compétences, capacités, savoirs, au regard des exigences posées au sein du référentiel.

Afin de mieux cerner ces acquis, il convient de mettre à disposition des outils pertinents.

Pour ce faire, on peut utiliser : un dossier d’identification et de descriptif du candidat, un questionnaire technique avec différent mode de questionnement, observation en situation de travail, entretien avec

...

Télécharger au format  txt (7.3 Kb)   pdf (96 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com