LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les différents types de contrats

Discours : Les différents types de contrats. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  7 Février 2012  •  Discours  •  664 Mots (3 Pages)  •  722 Vues

Page 1 sur 3

Soit huit recrutements sur dix qui se font en contrat précaire. Et ce, sans comptabiliser les ­embauches d’intérimaires. La progression, depuis le début de la ­crise, fait froid dans le dos: +10 points en deux ans!

Conséquence? Le pourcentage des CDD dans l’emploi total n’a jamais été aussi élevé. Fin 2009, ces contrats concernent presque un salarié sur dix (9% exactement), soit une hausse de 3,5 points en dix ans et une augmentation de 400% en un quart de siècle. Corollaire, la part des CDI, bien qu’encore ultramajoritaire, ne cesse de diminuer. En une année, elle a reculé de 1 point pour atteindre 78%.

Deux phénomènes, liés à la ­crise, expliquent cette montée en puissance. La crainte de l’avenir d’abord. «L’absence de visibilité dans les carnets de commande pousse les entreprises à privilégier les contrats courts», justifie Jean-Eudes du Mesnil, le secrétaire ­général de la CGPME. «Il y a une grande part d’insécurité des entreprises qui préfèrent recruter plus de salariés en CDD même s’ils sont très contraignants, abonde Laurent Berger, secrétaire national chargé de l’emploi à la CFDT. Les contrats précaires sont devenus la variable d’ajustement.»

Archives pour la catégorie Titre 1 – L’individu au travail

Les entreprises n’ont jamais autant recruté de CDD

Publié 12 août 2010dans Titre 1 – L’individu au travail0 Commentaires

Source : Figaro 11/08/2010

Huit embauches sur dix se font en contrats courts qui représentent désormais 9% de l’emploi salarié total.

Un record. Selon les dernières statistiques du ministère de l’Emploi, la part des contrats à durée déterminée (CDD) dans les embauches avoisine désormais 80%. Soit huit recrutements sur dix qui se font en contrat précaire. Et ce, sans comptabiliser les ­embauches d’intérimaires. La progression, depuis le début de la ­crise, fait froid dans le dos: +10 points en deux ans!

Conséquence? Le pourcentage des CDD dans l’emploi total n’a jamais été aussi élevé. Fin 2009, ces contrats concernent presque un salarié sur dix (9% exactement), soit une hausse de 3,5 points en dix ans et une augmentation de 400% en un quart de siècle. Corollaire, la part des CDI, bien qu’encore ultramajoritaire, ne cesse de diminuer. En une année, elle a reculé de 1 point pour atteindre 78%.

Deux phénomènes, liés à la ­crise, expliquent cette montée en puissance. La crainte de l’avenir d’abord. «L’absence de visibilité dans les carnets de commande pousse les entreprises à privilégier les contrats courts», justifie Jean-Eudes du Mesnil, le secrétaire ­général de la CGPME. «Il y a une grande part d’insécurité des entreprises qui préfèrent recruter plus de salariés en CDD même s’ils sont très contraignants, abonde Laurent Berger, secrétaire national chargé de l’emploi à la CFDT. Les contrats précaires sont devenus la variable d’ajustement.»

...

Télécharger au format  txt (4.3 Kb)   pdf (77.6 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com