LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

ADM 1015 TN3

Analyse sectorielle : ADM 1015 TN3. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  20 Janvier 2016  •  Analyse sectorielle  •  3 252 Mots (14 Pages)  •  1 241 Vues

Page 1 sur 14

Première partie :

Le vieillissement de la population représente certainement un des enjeux les plus cruciaux dans

la gestion des ressources humaines. Les gestionnaires devront tout mettre en oeuvre afin de

conserver les gens âgés de 45 ans et plus sur le marché du travail. Pour ce faire, les

gestionnaires devront s'assurer de bien connaître leur réalité. Les données indiquent

clairement que les personnes de 45 ans et plus, voire même de 65 ans et plus seront de plus

en plus présentes sur le marché du travail. Ils sont passés de moins de 500 000 en 1970, a plus

de 1 million en 2015, pour atteindre plus de 2 millions en 2030 (voir graphique 1) . Cela

démontre explicitement l'importance d'adapter les stratégies de GRH à la population

vieillissante.

Source : http://www.mess.gouv.qc.ca/publications/pdf/GD_rapport_commission_nationale.pdf

Le taux d'activité est présentement plus haut que jamais, le

graphique concernant le taux d'activité selon l'âge et le sexe

nous permet de bien visualiser la situation des hommes à

entre les années 1976 et 2005. On constate que chez les

hommes entre 60 et 64 ans, on a connu une baisse du taux

d'activité vers la fin des années 1970, mais depuis les années

2000, on remarque une hausse des activités. Par ailleurs, on

note une certaine stabilité du taux d'activité chez les hommes

de 50-54 ans qui ont toujours été entre 80 et 90%.

2

Non seulement la population âgée de 45 ans et plus est

davantage présente sur le marché du travail depuis les années

1970, mais l'arrivée des femmes sur le marché du travail est

également en hausse constante. Le taux d'activité des femmes

sur le marché du travail connaît une hausse fulgurante et

nettement plus significative que chez les hommes

(principalement entre 50 et 54 ans) depuis les années 1970. Par

contre, on observe que la participation des femmes entre 60 et

64 ans est nettement inférieure à celle des hommes , allant de

30% tout au plus, à près de 50% chez les hommes. Ce

graphique nous permet également de comprendre que

contrairement à autrefois, la main-d’oeuvre d'expérience est

maintenant composée de femmes et d'hommes de plus en plus

âgés.

Source graphiques hommes femmes :

http://www.mess.gouv.qc.ca/publications/pdf/GD_rapport_commission_nationale.pdf

En ce qui a trait au taux de chômage, le groupe d'âge de 45 à 54 ans est le plus bas,

comparativement aux autres. Par contre, il est intéressant de noter que sur le graphique 3, on

remarque une grande fluctuation des données du groupe d'âge des 65 ans et plus par rapport

aux autres groupes.

Source graphique 3 : http://www.cc45plus.org/Avis-Favoriser-la-participation.pdf

Le taux d'embauche des travailleurs de 45 ans et plus est de 33% tandis que le taux des 25 à

44 ans est de 67%, ce qui représente le double. Les 25 à 44 ans sont donc largement favorisés,

par contre, cette tranche d'âge est également très présente dans les statistiques sur le

chômage puisqu'elle représente 54% des chômeurs, comparativement à 46% pour les 45 ans

et plus. Évidemment, plus les travailleurs sont âgés, moins ils sont embauchés, en 2009, les

personnes entre 55 et 64 ans représentent seulement 10% des embauches.

3

Depuis les 10 dernières années, on peut constater une hausse du taux de scolarité des

personnes âgées de 45 ans et plus présents sur le marché du travail. Par exemple, en 1999, la

proportion des travailleurs de 45 ans et plus sans diplômes atteignait presque la barre des

30% , maintenant on retrouve seulement 17% de ces travailleurs qui ne sont pas diplômés.

Source graphique

5 :http://www.cc45pl

us.org/Avis-

Favoriser-laparticipation.

pdf

De plus, selon le tableau réalisé au terme de l'étude sur la «Situation personnelle et

professionnelle des travailleurs québécois âgés de 50 ans et plus et intentions à l’égard de la

retraite», on constate qu'en 1990, la moitié des travailleurs de 50 ans et plus ne possédait pas

de diplôme de secondaire 5. 18 ans plus tard, c'est seulement 17.8% des travailleurs de 50 ans

et plus qui ne possèdent pas de diplôme de secondaire 5. de plus, en ce qui a trait aux

diplômes universitaire, le taux a doublé entre 1990 (11.3%) et 2008 (21,5%).

4

L’enquête sur les statistiques de travail et de rémunération de statistiques Canada dévoile

également que 15,3% des travailleurs âgés entre 45 et 54 ans sont des travailleurs

...

Télécharger au format  txt (23.4 Kb)   pdf (182.3 Kb)   docx (19.5 Kb)  
Voir 13 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com