LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Adm1002 TN1 SEMCO

Dissertation : Adm1002 TN1 SEMCO. Recherche parmi 231 000+ dissertations

Par   •  1 Mars 2017  •  Dissertation  •  3 798 Mots (16 Pages)  •  440 Vues

Page 1 sur 16

ADM 1002

Initiation à la gestion

Fichier-réponse

Travail noté 1

15 points

Feuille d’identité

Consignes

  1. Remplissez soigneusement cette feuille d’identité.
  2. Commencez votre travail à la page suivante, à la suite de la feuille d’identité.
  3. Sauvegardez votre travail de cette façon : ADM1002_TN1_PRÉNOM_NOM.
  4. Utilisez l’outil de dépôt des travaux pour acheminer votre travail à votre personne tutrice.

NOM  :     Fortin         

PRÉNOM :      Cynthia         

NUMÉRO D’ÉTUDIANT :   et452064        

TRIMESTRE : Hiver 2017        

ADRESSE  670, 69e avenue Laval        

CODE POSTAL  H7V 2P5        

TÉLÉPHONE DOMICILE (450) 687-7837        

TÉLÉPHONE TRAVAIL  (514) 798-2000 X 758        

CELLULAIRE  (514) 208-1758        

COURRIEL           cynthiacheer@hotmail.com        

NOM DE LA PERSONNE TUTRICE         Jean Gauthier        

DATE D’ENVOI   2017-02-12        

Réservé à l’usage de la personne tutrice

DATE DE RÉCEPTION         

DATE DE RETOUR         

NOTE         

Commencez la rédaction de votre travail à la page suivante.

[pic 1]


Question 1 En quoi l’entreprise SEMCO remet en question les principaux principes associés à l’organisation scientifique du travail (Taylor) et à l’administration classique (Fayol)?

L’entreprise SEMCO fondée en 1952 par Antonio Semler proposait une forme plutôt classique dans l’organisation du travail. Cependant, le rendement de la compagnie n’était pas celui escompté et c’est en pleine crise économique qu’en 1980, le fondateur laissa le volant de l’entreprise à son fils, Ricardo. Celui-ci avait une vision complètement différente du mode de gestion et mettra en place un style managérial ouvert.

En plusieurs points l’entreprise, sous la nouvelle gouvernance, remet en question les principaux principes associés à l’organisation scientifique (Taylor).

Premièrement, chez SEMCO les employés sont soumis à très peu de règles. Ils n’ont pas d’horaire de travail établi, ils peuvent s’absenter à leur guise et ils ont même l’opportunité de choisir la forme de rémunération qui leur convient le mieux parmi plusieurs choix. La tenue vestimentaire conventionnelle et généralement recommandée n’est pas règlementée,  elle est plutôt laissée au choix de l’individu. Les employés n’ont pas de titre officiel, ni de bureau attitré. Leur environnement de travail est pensé dans le but d’optimiser leur confort. Cependant, Taylor prône plutôt un modèle où la direction doit établir des règles et superviser les activités afin de maximiser le rendement des employés. Le système de rémunération utilisé par Taylor est relatif à la performance du travailleur. Au contraire, sous la direction de Ricardo Semler, les humains derrière les employés sont considérés. Leurs idées sont entendues et ils sont libres de s’exprimer et de partager leur point de vue.  L’importance que l’entreprise accorde à ses membres contribue grandement à leur motivation ainsi qu’à leur sentiment d’appartenance.

De plus, l’accessibilité et la transparence de l’information est une autre caractéristique qui permet au personnel de se sentir impliqué.  L’entreprise donne un grand pouvoir décisionnel à l’ensemble des employés. « Nous demandons tous de la démocratie dans tous les autres aspects de nos vies et de notre culture. Les gens sont considérés comme adultes dans leurs vies privés, à la banque, à l’école de leurs enfants, avec la famille et entre amis – alors pourquoi sont-ils tout d’un coup traités comme des adolescents au travail ? » (La SEMCO, p. 6-7, cité dans Semler, 2004 )

Le Taylorisme et l’organisation scientifique du travail se définit plutôt de façon à organiser le travail, à rechercher la meilleure formule pour réaliser une activité, à planifier le travail et à créer des procédures. Il croit au contrôle et au suivi du personnel. Il recrute l’individu le plus habileté à réaliser une tâche selon son caractère et son rendement. Pour finir, la pensée Taylorienne repose entre autres sur la division verticale du travail qui en résulte en une séparation entre la direction et l’exécution.  

Sous ce genre de gestion, « les travailleurs sont perçus comme des automates, indépendant de tout savoir-faire ou de talent particulier. » (Michel G. Bedard, Mehran Ebrahimi, Anne-Laure Saives, 2001, p.39 ) Ils se doivent de faire une tâche, de la faire rapidement et efficacement. Ils n’auront ainsi pas la chance d’utiliser leur jugement et de se valoriser dans leur travail. Le manque d’humanisme et l’intérêt de l’entreprise au détriment de celui des employés résulte un désintéressement et un manque de motivation de ceux-ci. Un phénomène qu’on ne perçoit pas chez SEMCO.

Le principal investigateur de l’administration classique nommé Fayol propose 14 principes généraux d’administration paternaliste qui vise à faire progresser le mandat des gestionnaires et à normaliser les activités. Il mettra en place des principes d’organisation garantissant une productivité maximale.

Le premier étant la division du travail qui démontre combien «il est important que les travailleurs soient spécialisés; de cette façon, ils deviennent sans cesse plus expérimentés et plus productifs. La division du travail permet de produire davantage, avec des efforts comparables ».(Michel G. Bedard, Mehran Ebrahimi, Anne-Laure Saives, 2001, p.40 cité dans Fayol, 1962 ) Bien que ce principe en découle une séparation des pouvoirs, SEMCO prône plutôt la rotation des employés dans différentes fonctions afin qu’ils deviennent polyvalents et qu’ils augmentent leur niveau de compétences.

...

Télécharger au format  txt (24.6 Kb)   pdf (187.1 Kb)   docx (312.5 Kb)  
Voir 15 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com