LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le personnage de Roman

Dissertation : Le personnage de Roman. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  3 Janvier 2013  •  Dissertation  •  319 Mots (2 Pages)  •  548 Vues

Page 1 sur 2

Le personnage du roman

Dans un roman, il y a souvent plusieurs personnages, actions, paroles, sentiments…  interprétation par le lecteur. Au cours du roman, il y a une évolution.

Aux origines du personnage de roman

-Dans l’antiquité, roman n’existe pas. Cependant, le héro est un être d’exception. (cf. Homère)

-Dans les premiers romans (M-A), les personnages évoluent. (cf. Chrétien de Troyes)

-Au XII et XIIIème, intègre un univers plus réaliste. Les personnages ne sont plus des héros  un monde animal qui rappelle le monde humain. Au XVIème, des personnages de géants  regard satirique, philosophique sur l’homme, la société. (cf. Rabelais)

Le XVIIème : les personnages se diversifient

-Au XVIIème, diversification du genre romanesque. Satire  parodie (cf. don quichotte)

-Un nouvel idéal d’honnête homme  personnages nuancés, sentiments contradictoires donc naissance du roman psychologique. Tragédie genre très apprécié.

Le XVIIIème : le personnage est un « individu »

Personnage ne soit plus représentant d’un type littéraire mais devient un être au caractère propre et destin unique.

Emploi récurrent d’une narration à la première personne ou autonomie des personnages.

Le XIXème : le personnage « réaliste »

-Histoire mouvementée  mutations techniques, succession des régimes…

Romanciers cherchent à rendre compte de ce monde qui échappe par l’observation minutieuse. Le réalisme conduit à représenter les personnages dans leurs moments du quotidien de la réalité.

-Personnages placés au sein de la société. Roman d’apprentissage permet de raconter des parcours  lecteur peut analyser le fonctionnement de la société.

Le XXème : la déconstruction du personnage

-Connait de nombreux bouleversements  remise en cause de la conception du personnage romanesque. La psychanalyse, notion d’inconscient  analyser l’humain. Narration première personne

-Traumatisme des deux GM. Questionnement face au monde et désarrois. Peu de portraits livrés explicitement au lecteur doit lui construire son image.

-Histoire personnage romanesque offre aux lecteurs des ≠ voies  personnages sont multiples et changeants. La conception du personnage romanesque reste le miroir des interrogations que l’auteur veut transmettre sur l’H et le monde.

...

Télécharger au format  txt (2.3 Kb)   pdf (58.3 Kb)   docx (8.7 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com