LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'affrontement Des Deux Rivaux Acte III, Scène 8 Et 9 Britannicus, RACINE

Documents Gratuits : L'affrontement Des Deux Rivaux Acte III, Scène 8 Et 9 Britannicus, RACINE. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  25 Avril 2014  •  380 Mots (2 Pages)  •  8 521 Vues

Page 1 sur 2

Au XVIIe siècle, la tragédie est un genre noble du théâtre dont l'origine remonte à la Grèce antique.

Le mouvement dominant du XVIIe siècle, le Classicisme, s’appuie sur l’art des grands auteurs de l’Antiquité. Par ailleurs, le Classicisme met en avant la figure de l’Honnête Homme ; l’Homme mesuré et équilibré qui ne succombe pas à ses passions. De ce fait, les dramaturges classiques tendent à utiliser la tragédie afin de catharsiser les spectateurs.

Racine fut l’un de ces dramaturges. Son œuvre Britannicus fut sa première tragédie politique avec une véritable réflexion sur le pouvoir. Britannicus a été représenté sur scène deux fois : une première fois en 1670, le succès attendu ne fut pas présent à cause des critiques faites par les partisans de son rival, Corneille, puis une seconde fois en 1676 qui au contraire fut admiré par le roi et par tous.

La pièce Britannicus évoque la naissance du monstre Néron. Au début de l’œuvre, Néron enlève Junie, amante de Britannicus, et lui déclare son amour. Etant donné que ses sentiments ne sont pas réciproques, Néron use de son statut d’empereur afin de l’obliger à mentir à celui qu’elle aime. Cependant, Junie transgressa son ordre et révéla la vérité à Britannicus.

C’est dans l’acte III, scène 8 que Néron surprend les deux amants. Britannicus et Néron s’affrontent alors pour la première (et dernière) fois. Junie, spectatrice quasiment muette, apparaît comme un objet de convoitise de la rivalité. Dans la scène 9, Néron condamne finalement tous ses opposants.

Ainsi, nous nous demandons en quoi cette scène marque-t-elle l’apogée du conflit entre Britannicus et Néron ?

I) La rivalité entre Britannicus et Néron

a. Un conflit sentimental

b. Un conflit politique

II) Une tension tragique

a. Apogée de la violence verbale

b. Apogée de la terreur et de la pitié

III) L’affirmation de deux caractères complètement opposés

a. Néron : une tyrannie à son paroxysme

b. Britannicus : un héros tragique

On peut conclure que dans l’acte III scène 8 et 9 on assiste à l’apogée de la rivalité entre Néron et Britannicus, aussi bien au niveau sentimental que politique. Leur violente discorde accompagnée d’un sentiment de terreur et de pitié envers le héros Britannicus, figure de révolte face au monstre Néron nous indique que l’issue serait sûrement fatale. A la fin de l’acte III, la tyrannie de Néron est à son paroxysme, le destin de ses opposants est alors scellé.

...

Télécharger au format  txt (2.5 Kb)   pdf (54.6 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com