LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Britannicus acte III

Commentaire de texte : Britannicus acte III. Recherche parmi 272 000+ dissertations

Par   •  26 Février 2019  •  Commentaire de texte  •  433 Mots (2 Pages)  •  2 343 Vues

Page 1 sur 2

Etude du texte / 10 points

COMPREHENSION

  1. Qui parle ? Albine, ce qui est étonnant
  2. Où ? Dans une chambre du Palais
  3. Quand ? Après la mort violente de Britannicus
  4. Comment ? En insistant sur les émotions, sur l'horreur, sur la véracité, sur l'urgence de la situation ; en citant directement les propos de Junie en italique
  5. Pourquoi ? Par un récit car une mort violente ne peut être montrée (BIENSEANCE)
  6. Quoi ? Junie a pris le chemin des vestales ; Narcisse a voulu l'en dissuader mais est mort poignardé, lynché par la foule ; Néron est au bord du suicide mais va être sauvé par sa mère et Burrhus

Junie est crue morte (quiproquo) mais elle s'est enfuie grâce à la ruse (« elle a feint de passer chez la triste Octavie ») ; elle fait don de sa personne aux dieux en se sacrifiant (« Je me dévoue à ces dieux immortels »).

César est un titre honorifique donné à tous les empereurs.

Le vocabulaire est expliqué en fin de livre.

Elle a d'abord aperçu la statue d'Auguste et mouillant le marbre de ses pieds de ses pleurs …

« Plût aux Dieux que ce fût le dernier de ses crimes ! » : Si seulement ce crime pouvait être le dernier ...

ETUDE DES FIGURES DE STYLE

n° de vers

1717 : « Ah ! Madame, ah ! Seigneur » » n'est pas une anaphore, mais un parallélisme.

1720 : « Junie a terminé sa vie ? » euphémisme

1722 : sans mourir, elle est morte pour lui : antithèse

1732 : Protège le reste de ta race. Périphrase pour elle-même

1734 : Le seul de tes neveux qui te pût ressembler. Périphrase en guise d'éloge de Britannicus

1740 : « vole de toute part, se presse, l'environne » : gradation décroissante ou énumération

1751 « de mille coups mortels son audace est punie » : hyperbole

1764 : « il se perdrait » : euphémisme pour la tentative de suicide

CONNAISSANCES

sur la tragédie

  • c'est le dénouement
  • il s'agit de plaire et d'instruire
  • la pièce aurait pu s'arrêter à la mort de Britannicus, mais Racine a ajouté les conséquences de sa mort ; sacrifice de Junie assez logique ; la mort de Narcisse ajoute une note morale
  • on ne montre pas la mort sur scène

sur Racine

  • le rôle de la religion dans sa vie personnelle
  • des informations biographiques

ANALYSE DU TEXTE

  1. versification : en alexandrins
  2. de nombreuses césures intéressantes
  3. champs lexicaux de la religion, de l'émotion

Point-méthode

Est-ce une bonne idée de surligner d'une même couleur toutes les figures de style ? Toutes les figures de style ou citations se rattachant aux émotions ?

Commentaire / 10 pts

Organisation possible

Organisation de l'introduction

...

Télécharger au format  txt (2.7 Kb)   pdf (64.6 Kb)   docx (8.3 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com